Rhum For Pauline – Walker’s Lament

40183_453465458884_246040633884_6475428_7885701_n
Je regarde toujours d’un œil différent une personne qui se propose de m’en resservir un. Se retrouver sur un trottoir désert, contemplant une vie racornir les joues de celui qui la conte dans un grand élan d’amertume, telle est la croix du béni oui-oui ne sachant rien refuser. Dire que je perds ma volonté dès les premières gorgées englouties est un doux euphémisme que ce Walker’s Lament ne fait qu’insinuer un peu plus prestement. Dès l’inaugurale nappe de claviers, la saveur éthylo-psyché qui s’en dégage annihile tout désir de résister à ce premier EP des Rhum For Pauline, Miami, paru via Futur le 22 septembre dernier, égrainant avec luxuriance un rock suintant les faveurs de la nuit. Balayant d’un revers du coude, sur un comptoir inondé d’alcool, les sixties, leurs excès et leur frénésie, les Nantais nous la font pourtant courte – sept morceaux – aux blêmes lueurs du jour. Ça vaut bien un dernier pour la route.

Audio

Rhum for Pauline – Walker’s Lament