Reports

On y était – Suzanne The Man & Villeneuve

today17/04/2010 29

Arrière-plan
share close

villeneuve0008
Suzanne the Man, Villeneuve, Jonjo Feather, Paris, la Flèche d’Or, le 01 avril 2010

Un premier avril comme un autre, un soir de Flèche d’Or. Comme annoncé dans ces pages au cours d’une interview fleuve, Benoît de Villeneuve nous y a donné rendez-vous dans le cadre parfait d’une soirée organisée par Les Boutiques Sonores. L’esthète-producteur vient présenter son dernier-né, Dry Marks of Memory, entouré de musiciens réunis exceptionnellement pour l’occasion. Notre petite troupe d’Hartziners se rejoint un brin à la bourre, 19h30, le temps de mettre en boîte l’interview du duo folk Suzanne the Man, puis d’assister dans un silence de cathédrale à la prestation altière et intimiste de Sonia Cordier (violoncelle) et Suzanne Thoma (chant et guitare). On retrouve cette dernière sur une poignée de morceaux de Benoît de Villeneuve, remplaçant avec virtuosité les voix que l’on croise sur Dry Marks of Memory. Décochant ses merveilles avec une célérité qui n’a d’égale que sa minutie, d’un Words of Yesturday de haute volée à un époustouflant Death Race, Villeneuve rend tangible à nos oreilles sa fabrique d’onirisme pop-électro, laissant en suspens – l’espace de quelques instants de grâce symphonique – nos préoccupations surinées d’un quotidien obnubilant. Il reviendra a Jonjo Feather, du haut de ses vingt-et-un ans et de son album Is Or Ok, dont la sortie est prévue le 10 mai prochain, de conclure la soirée sur une touche pop romantique mâtinée de guitares crasses. Reçu trois sur trois, ci-dessous la preuve par l’image.

Video

Photos

[flagallery gid=25 name= »Gallery »]

[flagallery gid=24 name= »Gallery »]

[flagallery gid=26 name= »Gallery »]

Écrit par: Thibault - Fabrice - Parice

Rate it

Article précédent

Reviews

The Fall – Our Future Your Clutter

Ressortez les maillots de Manchester United et faites pleuvoir la binouse, car Mark E. Smith ne s’est pas loupé cette fois. Le plus casse-couille des post-punks aurait enfin trouvé la formule pour pondre un bon disque, mais ne le criez pas trop fort car au pire l’irascible leader ne vous aime pas et creusera votre tombe, au mieux, il vous apprécie et vous niquera seulement les dents de devant. Bienvenue […]

today17/04/2010 20

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%