Medias

Odawas – Black Iron Awakening / The Empire Never Ended (PREMIERE)

today20/05/2014 107

Arrière-plan
share close

odawas last frontPhilip K. Dick orchestrant la rencontre entre Neil Young et Tangerine Dream. Histoire de sortir de l’ornière mélancolique dans laquelle nous plonge la musique de Michael James Tapscott et Isaac Edwards, belle comme une pluie d’étoiles dans la galaxie d’Odawas – leur projet commun depuis 2005, dont deux indispensables LP sur Jagjaguwar – , on reprend tel quel le mot introductif du label parisien Bookmaker Records pour décrire l’intemporel qui se déploie sur Reflections of a Pink Laser, où la voix douce et rassérénée du monstre Tapscott passe au tamis de l’éternité via une instrumentation à la démesure de l’espace, selon un mouvement vibrant, gravitationnel. La mise en images signée Valentin Féron – found footage issu de films tels que Solaris, Altered States et Outland – n’en accompagne que mieux le diptyque Black Iron Awakening / The Empire Never Ended, extrait dudit album à voir le jour le 2 juin prochain, à la lisière de l’autre monde.

Interview et mixtape de Bookmaker Records : ici.

Video (PREMIERE)

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%