Gonjasufi – A Sufi And A Killer

gonjasufi-sufi-and-killer-l-1jpegDe quoi se repaît-on en 2010 ? A ma droite, le rock toujours, la new wave et autre post-punk, à ma gauche la nu disco, l’électro et ses milles facettes, la folk dans un coin, et les groupes mythiques qui reviennent de temps en temps s’incruster au milieu. Il y a des vagues, des mouvements, des collectifs, et des intérêts communs. Et puis, il y a les francs tireurs. Foufous parfois. Extra-terrestres souvent. Gonjasufi est tout ceci à la fois, mixé à une bonne dose de sable et de spiritualité, vous obtenez un phénomène captivant, qui nous convertirait presque tous à la méditation transcendantale.
Petite présentation de la bête coiffée de dreads dont on ne sait pas grand chose : de son vrai nom Sumach Ecks a roulé sa bosse cabossée de San Diego où il est né, en passant par le ghetto de L.A., pour finir reclus dans le désert du Mojave. Découvrir le visage de Gonjasufi, c’est déjà entrapercevoir son univers. Noir, buriné, avec la sagesse du lion dans le fond de l’œil. En quête de réponses spirituelles, il s’initie au yoga, et découvre sa voix en même temps que sa voie. Et pour nous, auditeurs incultes et athées, c’est un voyage aux portes de l’Orient qui s’offre à nous, rencontre improbable entre croyances mystiques et sauvagerie urbaine.
Ce qui frappe le plus à l’écoute du très mystérieux A Sufi And A Killer c’est ce mélange de drogues hallucinogènes à différents effets : les ambiances de rue et de désert, la violence et la paix intérieure, le désespoir en l’humain versus la foi puissante dans les éléments de la terre. On en a presque le tournis. Gonjasufi souffle, chante, crée un Tout cosmique. Ça commence par un chant tribal, un pied dans le désert, les peaux rouges nous encerclent. Une guitare et une cithare arrivent, la voix saturée d’Ecks commence sa mélopée rauque avec ce timbre si particulier. Nous ne sommes plus en 2010. Et si Jimi Hendrix n’apparaît pas souvent dans les références directes des musiciens dernièrement, c’est peut-être parce qu’il est ici bien installé. Talonné de près par bon nombre d’autres Ancestors. Tom Waits et George Clinton s’invitent aussi à la table. Les guitares se distordent, c’est psychédélique parfois, râpeux comme le blues souvent, rythmé comme du ragtime aux entournures et punk aussi, et oui. Le hip hop fait son entrée au troisième titre, incongru ? Du tout. Ecks est un jour tombé sur Gaslamp Killer et ses premières expérimentations auto-produites se tournent vers ce genre qui lui va comme un gant. Mais il a fallu que le destin lui fasse croiser un autre acteur aux multiples visages, et ce type c’est Flying Lotus. Qui produira son album en même temps qu’il sera son sésame pour Warp.
A Sufi And A Killer est un album labyrinthique. On y croise des chorales indies, des sons d’ailleurs, des Cowboys et des Indiens. Les mélodies s’orientalisent avec une douceur infinie ( Sheep, Klowds vous font entrevoir des paradis artificiels sans devoir prendre une goutte de chimie) ou se réduisent à leur plus simple forme pour des déclarations presque pop (She Gone, Holidays). La force de ce Killer est de préserver une sincérité sans faille dans tout ce qu’il interprète. D’aucuns qualifieraient son album de foutraque, j’arguerai plutôt qu’il est un recueil infiniment personnel et cohérent pour l’homme que l’on devine. Les morceaux ont d’ailleurs été écrits à différents moments de cette dernière décennie, ce qui fait sens à l’écoute des 19 titres de l’album. Mais ce qui m’a vraiment le plus scotchée sur le premier disque de ce type d’un autre monde, c’est ce son unique et intemporel. Dès les premières notes vous vous demanderez sans doute si ce disque n’a pas été déterré d’un talus en bord de route 66. Non seulement il grésille comme un vieux vinyle usé par les décennies, mais tous les instruments utilisés semblent eux aussi recouverts de terre qui frotte à chaque note. Et c’est magique. Que dire de plus ? Allez-y.

Audio

Gonjasufi – Sheep

Gonjasufi – DedNd

Tracklist

Gonjasufi – A Sufi And A Killer (Warp, 2010)

1.(Bharatanatyam)
2. Kobwebz
3. Ancestors
4. Sheep
5. She Gone
6. SuzieQ
7. Star Dustin’
8. Kowboys And Indians
9. Change
10. Dust
11. Candylane
12. Holidays
13. Love Of Reign
14. Advice
15. Klowds
16. Ageing
17. DedNd
18. I’d Given
19. Made