La Route Du Rock et nous, c’est une longue histoire. Quand on décide, année après année, de passer son week-end du 15 août là-bas alors qu’on pourrait se dorer la pilule dans mille autres endroits dégagés de toutes considérations météorologiques, c’est qu’une certaine forme de confiance est à l’œuvre. Une confiance quasi aveugle en un festival qui, chaque année, creuse le sillon d’une programmation résolument différente et calibrée pour cajoler les esgourdes des amoureux de la chose musicale en général, de l’indie pop en particulier. On ne dira jamais assez qu’à l’heure où toute une palanquée de raouts estivaux rivalisent de gémellité, de mauvais goût et de considérations bassement pécuniaires, des rendez-vous comme le festival malouin sont précieux et deviennent plutôt rares. Alors disons-le tout de même, avoir l’esprit aventureux, c’est prendre le risque d’être déçu. Et des déceptions, s’agissant de la Route Du Rock, on en a vécu au moins autant qu’elle nous aura procuré de moments mémorables. Mais comme nous le disait récemment un intoxiqué du festival, « nan mais là, mec, si tu n’y vas pas cette année, c’est comme si tu t’étais fadé les quinze éditions précédentes pour rien ».

Et il faut en effet dire clairement ce qu’il en est : La Route Du Rock propose cette année l’un des meilleurs line up de son histoire, construit comme toujours autour d’un savant mélange de vétérans toujours verts, jeunes pousses aux dents longues et grands habitués du festival qui ont fait vœu de fidélité. Une formule qui fait toujours ses preuves mais qui, cette année, s’annonce savoureuse comme jamais. L’heureux public pourra en effet croiser la brûlante PJ Harvey, revenue au sommet de sa forme avec The Hope Six Demolition Project en 2016, les rares, fascinants et disparus trop tôt Écossais d’Arab Strap ou encore assister au retour inespéré des légendaires Jesus And Mary Chain. On y verra aussi Interpol rejouer son excellent Turn On The Bright Lights sur la scène où tout a commencé pour eux, en 2001, et un DJ Shadow en pleine bourre entre le vingtième anniversaire d’Endtroducing et son récent et plutôt inspiré album The Mountain Will Fall. Si on ajoute à cela les présences du gentil slacker Mac DeMarco, du mètre étalon garage Thee Oh Sees, de la pépite de Matador Car Seat Headrest, des zinzins inflammables Parquet Courts ou encore de Soulwax et Helena Hauff pour bouger votre boule, on parie sans difficulté que cette édition sera à marquer d’une pierre blanche. On ne va pas non plus s’embarquer dans un name dropping infini, le mieux à faire étant donc de consulter vous même l’ensemble de la programmation juste ici.

Pour acheter vos places pendant qu’il en reste encore, c’est par ici que ça se passe. Pour toutes les autres infos dont vous pourriez avoir besoin, c’est sur le site du festival, juste .

Et comme on est partageurs et particulièrement dévoués à notre lectorat, en association avec la Route du Rock, on convie deux chanceux par soir à venir guincher avec nous. Par ailleurs, dix autres vernis, à défaut d’invitation, recevront une compilation du festival. Pour faire partie des élus, c’est simple comme un coup de trique : il vous suffit de nous envoyer un petit mot d’amour moite, en indiquant vos nom et prénom, à l’adresse hartzine.concours@gmail.com. Les gagnants seront tirés au sort et prévenus par mail.

Festival la Route du Rock 2017
Du jeudi 17 au dimanche 20 août
Le Fort De Saint-Père
35430 Saint Père Marc En Poulet

Infos Pratiques

Carte non disponible

Date
17/08/2017 - 20/08/2017
17:00 - 03:00

Programme

Liens