Conspiracion Progresso – Various from Halcyon Veil

Imaginons une brèche, un croisement bizarre entre beaucoup d’histoires. Imaginons un rapprochement fortuit venu d’un esprit étrange, celui de l’autonomie italienne milanaise des années 70 (occupation, manifs sauvages, sabotage et Molotov), d’un club actuel de la ville (le Progresso), et de la scène queer monstrueuse qu’on aime beaucoup. Tout ça sous l’égide d’un Texan voyageur.

C’est un peu le pari de Conspiracion Progresso, sorti mi-avril chez Halcyon Veil, le label de Rabit qu’on aime définitivement beaucoup. Trois crews dans une compilation. Janus le crew « rhizomatique » berlinois, ça y est Deleuze est arrivé là aussi, Halcyon Veil, le label du Texan Rabit donc, et Principe Discos, label lisboète dont on a déjà beaucoup parlé et qui vient de sortir un excellent DJ Marfox.

Cinq titres, cinq formes-manifestes. W.I.I.A de Bekelé Bernahu du collectif Janus, une sorte de collage fractionné afro drone expé; un morceau de Hvad  avec une voix caverneuse, des expérimentations GRM belle époque, des saccades, des pulsations énervées et une bass techno; un morceau de Kuduro radical de DJ Nigga Fox qui finit sur une basse très très grasse;  un morceau de Zutzut dans la tradition néo-dancehall monstrueux bounce, voix bouclée, sample très accéléré quasi vogue, et percussions; et pour finir la tambouille une sorte de morceau techno-kétamine de Draveng.

Milan, autonomie radicale, scène queer radicale, un club et le tout sous un titre évocateur Conspiracion Progresso… La question est, est-ce qu’on assiste à la renaissance de sociétés secrètes insurrectionnalistes? Auquel cas il est peut-être temps de préparer des Molotov pailletés, et d’aller saboter la mollesse de la scène électronique comme elle va sur la FM et dans bon nombre de clubs hétéro-gay-flics… Auquel cas, il est peut-être temps de radicaliser nos pratiques de la « fête », d’en finir avec un folklore consumériste qui ne cherche qu’à reproduire les mêmes formes en permanence en changeant à peine d’apparence dans une posture de « transgression ». Auquel cas, il est peut-être temps de remettre au goût du jour avec une compilation ou une autre le mot d’ordre de bashback « queer insurrection ». Auquel cas, il est peut-être le temps d’imaginer politiquement et musicalement une insurrection « freaks ».

Audio

Tracklist

Conspiracion Progresso
A1 -Bekelé Berhanu – W.I.I.A.
A2 -Hvad – Bleeding Grey Wall
A3 -DJ Nigga Fox feat. Vipra – Lento Violento
B1 -Unknown Artist – Untitled
B2 -Zutzut – Jala
B3 -Draveng – Internal Debate