Medias

Candy’s .22 & 2Mex en vidéos

today16/01/2010 9

Arrière-plan
share close

candys22

Je sais, tout le monde s’en fou du hip-hop de nos jours, et du hip-hop indie alors là c’est le pompon. Mais nous nous risquons quand même à perdre une partie de notre lectorat et sûrement celle qui, de cette musique, n’a gardé au mieux en mémoire que l’aventure Anticon ou les exploits d’Outkast. Pourtant le hip-hop underground  cache et ce, depuis déjà plus de 20 ans, une masse d’artistes qui auraient mérité à peine plus les faveurs de la presse musicale bien pensante. Cette presse qui au lieu de se pavoiser devant les prétendus génie de Jay-z et autre avant-gardisme de Timbaland,  aurait mieux fait d’appréhender sans œillères ce que ce genre et ses petites mains ont apporté à l’histoire de la musique moderne.
A l’époque où le hip-hop était encore bien vivant, le collectif de Los Angeles des Shape Shifters fut sans doute le groupe le plus intéressant à suivre. Toujours en activité, une grande partie de ses membres continue chaque année à sortir, comme si de rien n’était, des albums certes moins réjouissants et loin des productions d’antan mais qui ont pour eux ce goût intact et immodéré pour l’authenticité qui leur permet de sauver à eux seuls cette culture du naufrage.

Vidéos

Écrit par: Benoit

Rate it

Article précédent

Reviews

Owen Pallett – Heartland

Si le nom d’Owen Pallett, ne vous dit pas grand-chose, c’est certainement parce que l’artiste était jusqu’à présent plus connu sous le pseudo Final Fantasy jusqu’à ce que la société-mère de la célèbre franchise de jeux vidéo du même nom lui demande gentiment (donc par avocats interposés) de ne bien plus vouloir utiliser ce patronyme. Discipliné, le Canadien signera désormais sous son nom de baptême, mais ne change pas pour […]

today16/01/2010 28

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%