Warm Ghost – Uncut Diamond

warm-ghost-uncut-diamondComme le scandait le très regretté ODB, Brooklyn est un zoo, et on y croise parfois de drôle de zèbres. Warm Ghost , projet cauchemardesque du duo Paul Duncan(Bear in heaven)  et Oliver Chapoy, colle aux basques comme un doppelgänger étrangement menaçant, faisant frissonner chaque recoin de votre épiderme, éveillant notre subconscient à des sensations aussi cafardeuses que maladives. Si la paire avait attisé notre intérêt grâce à Claws Overhead, premier EP aussi obscur qu’addictif, les New-Yorkais repoussent les limites de la décence sur cet Uncut Diamond, objet de désir flouté et d’une moiteur aussi repoussante que lascive.

Ne vous fiez pas à cette voix doucereuse, langoureuse, larmoyante, c’est celle des sirènes qui vous entraine au fond de l’abyme. Attaché à des mélodies éraillées, ciselantes comme du barbelé rouillé, s’attaquant à votre chair avant d’entamer votre âme. Ainsi s’entame Open the Wormhole in Your Heart, track profondément dépressif guidant nos pas vers l’obscurité la plus totale (The sun hides its face ’till the dawn / We’re left black as coal once it’s gone / So chop me up I’m here to bleed the light / Bright sprays of viscera and bone… ). Le sang s’écoule, se transforme en rivières, tantôt calmes (Uncut Diamond), parfois au bord de la crue (Claws Overhead). Des mouvements qui agitent nos corps meurtris vers le précipice.  Nos pas guidés par l’attraction irrésistible de lignes coldwave synthétiques asymétriques et terriblement menaçantes. Mais quand le loup revêt l’habit de la brebis, l’esprit est faible et nous cédons à la séduction de caresses qui pourtant nous écorchent la peau. Inlassable Let My Angst Unfold in the Water Like a Hound’s Tongue que nous accueillons comme une délectable embrassade sans entrevoir les crocs que dissimule la mâchoire que nous épousons goulument. Un jeu certes viscéral, mais fin et tranchant comme la lame d’un scalpel.

Il est bien difficile de ne pas succomber aux tortures mentales de Warm Ghost, qui au-delà du confinement asthénique distille une musique belle comme la mort. Manquant de précisions quant aux prescriptions, Uncut Diamond étant délivré sans ordonnance, nous vous conseillons toutefois de consulter en cas d’accoutumance, ce qui risque d’être le cas.  Le duo ajoute avec ce nouvel EP sa pierre à l’édifice du renouveau synthewave gothique et finit d’asseoir Brooklyn comme la Babylone de la renaissance musicale.

Audio

Vidéo

Tracklist

Warm Ghost – Uncut Diamond EP (Partisan Records, 2011)

01 – Open the Wormhole in Your Heart
02 – Without a Danger
03 – Claws Overhead
04 – Uncut Diamond
05 – Regisnation Rights
06 – Let My Angst Unfold in the Water like a Hound’s Tongue