Wild Nothing - Only Heather

Du chemin a été parcouru par Jack Tatum, rencontré à l'occasion d'un concert à La Plage à Glazart mi-2010 (lire). Il aguerrissait la future grande œuvre de son groupe Wild Nothing - Nocturne, parue l'année suivante sur Captured Tracks - au moyen de quelques EP bien sentis, dont Ever Tide (lire). Et force est de constater qu'il reste quasiment l'ultime testamentaire non encore égratigné de cette façon de remettre shoegaze et twee-pop dans un même sac. Pour preuve, la gracile Only Heather sied délicatement à cette mise en image signée Ryan Reichenfeld, jeune vidéaste-skateboarder, suivant l'acteur James Downingdans claudiquant dans une rue de Los Angeles, une épée (en plastique) transperçant son poitrail. Frivole dénonciation de l'indifférence et de l'insignifiance à mettre en perspective avec deux dates françaises d'ores et déjà annoncées : le 23 mars à Paris (Nouveau Casino), le 24 à Lille (L'Aeronef).

Vidéo


Jack Tatum - Wild Nothing l'interview

wild-nothing

On a rencontré Jack Tatum, la tête dans les étoiles, lors d'un concert à Paris de son groupe, Wild Nothing, le 19 août dernier. En préambule d'un soir d'été comme on en redemande, surtout devant l'aréopage de cumulus se pressant à nos fenêtres, c'est avec une grande disponibilité et une sincère gentillesse qu'il se prêta au jeu d'une interview, nous éclairant ainsi sur sa personnalité, timide et réservée, son groupe, et son avenir que l'on jure radieux. Gemini était déjà sorti depuis plus de six mois sur le label de Mike Sniper, Captured Tracks, quand l'EP Evertide, paru sur Warmest Chord, jeune label anglais consacré aux petits formats, préfigurait dans son contenu le récent EP Golden Haze - les trois titres du premier cité se retrouvant sur le second estampillé Captured. Le concert du soir, délicat et aérien, allait lui en appeler deux autres en terre gauloise - organisés par la bien nommée Summery Agency : le 12 novembre à Paris (Espace B) et le 13 à Dijon (Deep Inside). Il se murmure même qu'un clip serait tourné dans la nuit du 12 au 13. En attendant d'en savoir plus, vous savez quoi faire.

L'interview

Les Lives

Photos


Wild Nothing - Evertide

evertideAprès le magnifique Gemini sorti sur le prolifique label Captured Tracks il y a quelques semaines,  Jack Tatum aka Wild Nothing s'offre une escapade européenne élégante qui nous ravit encore une fois. Evertide EP inaugure la naissance de Warmest Chord (www.warmestchord.com), créé par des membres de Rough Trade et Make Mine, et dont la spécificité sera d'accompagner ses productions musicales virtuelles par une œuvre graphique matérielle, ici un hologramme de l'artiste français Franz Vesolt (www.vesolt.com). Les 75 exemplaires de cette « pochette » ont déjà été envoyés aux plus rapides et chanceux, mais vous pouvez toujours vous consoler en téléchargeant les 3 titres toujours disponibles sur le site du label.

Evertide nous propose encore la nostalgie et le shoegazing gracieux de Gemini, essentiellement sur Golden Haze et Take me In, proches des camarades Beach Fossils, le côté kitsch en plus.  Quant à Your Rabbit Feet, qui comporte des passages rythmiques captivants familiers à Slowdive, à Yo la Tengo ou à New Order, il vous rend addict dès la première écoute.

Audio

Wild Nothing - Your Rabbit Feet

Tracklist

Wild nothing - Evertide EP (2010, Warmest Chord)
1. Your Rabbit Feet
2. Golden Haze
3.  Take Me In


Wild Nothing

l_2ba6f58f13d4435fbb4693ece4cde26aLa vingtaine à peine entamée et déjà Jack Tatum alias Wild Nothing fait preuve d'une maturité musicale qui pourrait faire raccrocher les guitares à une tripoté d'artistes écoutés ces temps-ci.  A l'instar d'Oberhofer chroniqué récemment, Jack fait parti de cette nouvelle vague américaine de jeunes adultes surdoués qui insufflent à la musique lo-fi une intelligence "phil spectorienne"  dynamisante .  Avec pour seule aide leur culture musicale débordante et la lecture si particulière qu'ils en font,  ces artistes sont capables de construire des édifices musicaux spectaculaires mais tellement imprégnés de cette innocence poétique propre à leur âge qu'ils en deviennent de véritables objets naïfs, comme si  l'art brut devenait soudainement avant-gardiste.

Gemini, son premier album,  sortira chez Captured Tracks (meilleur label du moment!) le 25 mai prochain et pourrait pousser certains  à ouvrir une galerie d'art moderne sur l'île de Pâques.

Audio

Wild Nothing - Live In dreams

Wild Nothing - Summer Holiday

Vidéo