Spécial Trans Musicales : Bodega

Bodega (comme les fameux corner shops de New-York) est peut-être la meilleure raison de se radiner aux  Trans Musicales cette année. Le quintette de Brooklyn, après un passage plus que remarqué au festival SXSW au printemps dernier, n'en finit plus de faire parler de lui. Et c'est bien mérité au regard de la qualité stupéfiante de leur premier essai, Endless Scroll, sorti l'été dernier chez What's Your Rupture?. Esthétique post-punk garantie 100% sans naphtaline, guitares tranchantes, rythmique martiale et textes oscillant entre critique acerbe, constats placides et grosse poilade vis-à-vis de ce qu'est devenue notre société, les Bodega ont tout pour nous plaire. D'autant qu'ils appellent immédiatement à des références pas piquées des vers, Parquet Courts - c'est d'ailleurs Austin Brown qui officie à la production - et Wire en tête, avec une touche laid back façon Malkmus qui fait la dif'. Ajoutez à cela un vrai sens de la danse et vous obtenez un LP sacrément addictif et rapide comme l'éclair. Ben Hozie, co-chanteur-leader facétieux du groupe, à l'occasion de leur passage aux Trans Musicales pour un show unique, a accepté de répondre à nos questions bigarrées OOTB.

Bodega jouera aux Trans Musicales de Rennes le samedi 8 décembre, à 23h05 sur la scène du Hall 3.

D'où venez-vous?

Where do you come from?

Je suis né dans le désert. Et j'ai grandi dans la fosse aux lions.

I was born in a desert. Raised in a lion’s den...

Où allez-vous?
Where are you headed?

On s'envole pour Hong Kong demain pour le festival Clokenflap – ça devrait être sympa.

We are flying to Hong Kong tomorrow for Clockenflap festival - should be a great time.

Pourquoi la musique?
Why music?

Jouer nos chansons me procure un réel sentiment de liberté que je ne retrouve nulle part ailleurs. C'est aussi un bon moyen de faire des rencontres : j'ai connu la plupart des mes amis les plus proches par la chanson.

I get a genuine release playing our songs that I can’t get anywhere else. It’s also a great social tool - most of my closest friends I’ve 'met through the song'.

Et si tu n'avais pas fait de musique?
And if music wasn’t your thing?

Ça me fait penser à la question typique : si Aristote avait été charpentier et qu'il n'avait pas enseigné la métaphysique, ni traîné avec Platon ou été le tuteur d'Alexandre le Grand – aurait-il quand même été Aristote ? La plupart des gens répond « oui » (si son ADN était la même alors bien sûr il aurait été la même personne) et d'un point de vue logique je suis d'accord mais en même temps bien entendu qu'il n'aurait pas été Aristote !

This reminds me of the classic debate: if Aristotle was a carpenter and didn’t teach metaphysics, hang out with Plato, or tutor Alexander the Great - would he still be Aristotle? Most are tempted to say ‘yes’ (if he had the same DNA then of course it would be the same person) and I tend to agree with that on a logical level but at the same time of course that isn’t Aristotle!

Une épiphanie personnelle?
An epiphany of yours?

Le naturalisme n'est pas naturel. Le bon goût n'est rien d'autre qu'une appétence pour la médiocrité.

Naturalism is not natural. Good taste is nothing but a taste for mediocrity.

Une révélation artistique?
Your artistic breakthrough?

La première chanson que j'ai écrite d'une façon qui me semblait en adéquation avec ce que je voulais exprimer s'appelait Cultural Consumer, avec mon ancien groupe Bodega Bay. La plupart de ce que j'ai fait depuis a été fait dans la même veine – la combinaison d'une certaine forme de confession et de comédie.

The first song I wrote in a voice that felt appropriate for what I’ve wanted to express was called Cultural Consumer by my old band Bodega Bay. Most of what I have done since has followed in that vein - a combination of a certain kind of confession and comedy.

Le revers de la médaille?
Any downside?

Dès qu'on fait un choix, on se prive des autres possibilités. C'est une des difficultés de l'art et de la vie en général.

Any time a choice is made you cut off other limbs. That's one of the difficulties of art and life in general.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Non. C'est la raison pour laquelle Kieslowski est mort dès qu'il a pris sa retraite.

No. That’s why Kieslowski died right after he went into retirement.

Un rituel avant de monter sur scène?
Your pre-stage ritual?

Un shot de tequila et un poème de Richard Brautigan – pour me retrouver dans le bon état d'esprit poétique.

A shot of tequila and a poem by Richard Brautigan - to get in a proper poetic state of thinking.

Avec qui aimerais-tu travailler?
Who would you work with?

Quelqu'un avec un esprit ouvert et le cœur sur la main (ou le chéquier sous la main).

Somebody with an open mind and an open heart (or an open checkbook).

Quel serait l'apogée de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Je ne vais jamais voir les diseuses de bonne aventure parce que je ne veux pas savoir ce qu'il va se passer. Ça dépend de ce que vous entendez par « climax ». Si c'est une qualité esthétique au zénith ça m'étonnerait que ça soit pour tout de suite.

I don’t ever go to fortune tellers because I don’t want to know what’s going to happen. This almost depends on what you mean by 'climax'. If you mean the aesthetic quality zenith I doubt it'll be anytime soon.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
What piece of advice would you give your young self?

Apprends une autre langue. Entraîne-toi davantage. Sois plus attentif en cours de sciences. Demande-lui de sortir avec toi.

Learn another language. Practice more. Pay more attention in science class. Ask her out.

Comment te vois-tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

En train de faire des films, d'écrire des livres, de jouer des chansons.

Making movies. Writing books. Playing songs.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

On est en passe d'étendre la palette de Bodega à des territoires plus mystérieux. Notre dernier titre est un peu plus mélodieux et riffy que ce qu'il y a sur notre album. Ça fait du bien.

We are taking steps to expand the Bodega palette into more mysterious territories. Our latest song is a bit more melodic and riffy than the stuff on Endless Scroll. That feels good.

Un plaisir coupable ou un trésor caché?
Your guilty pleasure or hidden treasure?

Une des qualités du 'millenial' (NDLR: membre de la "génération Y"), c'est la (presque totale) éradication des plaisirs coupables en termes de musique. Ado, mon trésor préféré était Ritual de lo Habitual de Jane's Addiction. Vous connaissez ? Un trésor incroyable pour un banlieusard impressionnable.

One of the positive ‘millennial’ traits is the (almost) eradication of the guilty musical pleasure. My favorite treasure as a teen was Ritual de lo Habitual by Jane’s Addiction. Have you heard that one? Incredible treasure for an impressionable suburban mind.

Photo : Heather Elle

Ecoute exclusive

https://soundcloud.com/user-823287602/sets/hartzine-mixtape

Vidéo


Parquet Courts - Light Up Gold

À la réception de Light Up Gold, premier véritable album des Américains de Parquet Courts - après un American Specialities de 2012 passé relativement inaperçu, en premier lieu à cause d'une distribution absente et d'un support cassette - on espère d'abord qu'à l'instar des craquinettes, le meilleur est à l'intérieur. Non pas qu'on ait une dent contre le rodéo et le jaune moutarde, mais tout de même, à la vue de l'artwork, rien de très élégant, rien de très urbain de prime abord. Mais heureusement, dès l'introductive Master of My Craft, nos inquiétudes sont balayées par un bon coup de Converse. Car en dépit de l'origine de ses deux têtes pensantes, le quatuor n'a rien d'une bande de cul-terreux texans : la petite troupe transpire New-York, tout du moins en ce qui concerne l'attitude. On comprend assez vite qu'on a à faire ici à une joyeuse équipe de slackers, dont la principale ambition sera de balancer sans complexes une succession de petites bombes corrosives, lardées de riffs tranchants et saupoudrées d'un chant je-m'en-foutiste à souhait. Rien de neuf sous le soleil, me direz-vous. En effet, on est loin du Think Tank aux ambitions avant-gardistes. Mais ces garçons ont un talent indéniable pour trousser et expédier ces hymnes dégingandés et rageurs à toute berzingue, propulsés par une énergie juvénile qui, si elle n'est peut-être déjà plus de leur âge, prouve au moins que ces garçons n'ont rien perdu de leur fraîcheur originelle. On n'est pas complètement étonnés non plus de la qualité de ces compositions : Andrew Savage, l'un des leaders et voix de Parquet Courts, nous avait déjà enchantés en 2011 avec Unlearn, premier et excellent album de Fergus & Geronimo, qui présentait déjà certaines de ces heureuses caractéristiques. Mais dans ce nouveau giron de Parquet Courts, tous les éléments semblent... catalysés. On pense bien sûr aux Feelies pour l'urgence adolescente, l'humour, la simplicité, et à Pavement pour le côté laid back, lo-fi, et un certain art de la dissonance, notamment sur N Dakota. On pense aussi beaucoup à Eddie Argos et sa troupe d'Art Brut à l'écoute du phrasé singulier de Savage, sorte de scansion en courant alternatif, avec une propension à faire un slogan d'à peu près n'importe quoi, et en définitive assez irrésistible. Ainsi, bien qu'ancrés dans une école new-yorkaise dont la figure tutélaire pourrait être, sans surprise, Television, les titres de Parquet Courts sont comme par magie mâtinés d'un esprit british du plus bel effet, pour un mélange des saveurs aussi rafraichissant que pimenté. Sorti depuis déjà quelques mois par le groupe, mais idéalement distribué chez nous en ce début d'été, Light Up Gold est une vrai réussite qui se prête magnifiquement à une saison électrique et ensoleillée, gorgée de chaleur et d'apéritifs en tous genres. Parquet Courts, Top of The Pops!

Audio

Tracklist

Parquet Courts - Light Up Gold (What's Your Rupture?/Mom & Pop/PIAS, 2013)

1. Master of My Craft
2. Borrowed Time
3. Donuts Only
4. Yr No Stoner
5. Yonder is Closer to the Heart
6. Careers in Combat
7. Light Up Gold I
8. Light Up Gold II
9. N Dakota
10. Stoned and Starving
11. No Ideas
12. Caster of Worthless Spells
13. Disney P.T.
14. Tears O Plenty
15. Picture of Health