Carla dal Forno - Fast Moving Cars

Concourant à propager l’idée que le road trip est une parenthèse aventureuse saine qui devrait être remboursée par la Sécu comme l’est la thalasso, Carla dal Forno, qu’on connaît pour ses œuvres expérimentales dans F INGERS et TARCAR à retrouver comme elle chez nos esthètes berlinois de Blackest Ever Black, profite de l’installation progressive du printemps pour souffler à nos oreilles échauffées une séduction lo-fi, qu’elle vient de mettre en images dans un clip préparant la sortie de l’EP le 29 avril prochain.

S’appliquant à ne pas trop s’éloigner de l’austérité de ses autres formations, l'Australienne se contente d’une construction épurée à l’extrême, de la ligne de basse minimale et hypnotique à la rythmique dub clairsemée, qu’elle tiédit de plages synthétiques douces dans une art-pop aux vocales alanguies. C’est un morceau de virée en caisse fenêtres ouvertes vers le premier lac non pollué du coin, paroles et musiques rendues inaudibles par la circulation et le vent, juste à se laisser aller à l’idée d’être, à l’exemple de Carla, le premier à piquer une tête. Vivement qu’il fasse chaud.

Carla se produira à l'Espace B le 23 juin prochain aux côtés de Liberation dans le cadre d'une soirée hartzine (Event FB).

Vidéo

Carla Dal Forno


Tarcar - Eija

I Can’t Give You The Life You WantS'il fallait ériger une statue au Londonien Kiran Sande, ex-membre de FACT Magazine et fondateur en 2010 de Blackest Ever Black, le rythme actuel des sorties du label nous y conduirait les yeux fermés. De l'ultime Cut Hands (lire) au dernier Bremen (lire), en passant par les plus ou moins récents Tropic of Cancer (lire), Dalhous ou Black Rain (lire), difficile de triturer plus adroitement les abîmes de l'âme doté d'une électronique le plus souvent mélancolique et pessimiste. Et le rythme n'est pas prêt de s'étioler avec les annonces quasi concomitantes des prochains Shampoo Boy, Exploring Jezebel - aka Dominick Fernow - et Felix K., en plus d'un album enregistré live du trio expérimental français composé de Jac Berrocal, David Fenech and Vincent Epplay. Dans ce contexte, la parution en juin d'une compilation instiguée de concert avec le célèbre disquaire Mount Analog et dédiée à la topographie réelle ou imaginée de Los Angeles fait figure de cerise sur le gateau. Une belle cerise d'ailleurs, loin de l'inutilité rance le plus souvent dévolue à l'exercice du genre. Dénombrant les participations de Camella Lobo avec Tropic of Cancer et de Veronica Vasicka au sein du projet 500 Stamps partagé avec Donnelle McCarry et Jorge doCouto, en plus de celles de Barnett + Coloccia, d'Exploring Jezebel, de Cut Hands, de Bremen et de quelques autres curiosités tel Infrastructure Zero, récurent d'Hospital Productions, I Can’t Give You The Life You Want, luxueusement édité à cinq cent exemplaires, est fatalement déstiné à être trop vite épuisé. Tarcar, réunion cryptique de Carla dal Forno et Tarquin Manek - qui signe par ailleurs un morceau en solitaire sur ladite compilation - sur l’autel d’une pop élégiaque et expérimentale, donne ici une suite avec le statique mais infiniment beau morceau Eija, à écouter ci-après, à son inaugural Mince Glace EP (lire) paru en décembre 2014.

Audio

Tracklisting

V.A. - I Can’t Give You The Life You Want (Blackest Ever Black & Mount Analog, Juin 2015)

A1. Tropic of Cancer - I Woke Up And The Storm Was Over
A2. Tarquin Manek - Not Missing You
A3. Dalhous - Acceptance Is Reality
A4. 500 Stamps - Relics Of Victory
A5. Infrastructure Zero - Messiah Police
B1. Bremen - Eclipsed
B2. Exploring Jezebel - Burberry Boy
B3. Cut Hands - Festival Of The Dead Ondo
B4. Barnett + Coloccia - Tracker
B5. Tarcar - Eija
B6. Secret Boyfriend - Singleminded


Tarcar - Mince Glace

tarcarRéunion cryptique de Carla dal Forno et Tarquin Manek sur l'autel d'une pop élégiaque et expérimentale, à quelques encablures de Broadcast, le duo australien Tarcar sort un premier EP, Mince Glace, le 15 décembre prochain sur le label londonien de Kiran Sande qui ne se trompe jamais - ou si peu - . Ceux que l'on retrouvent au sein de formation lo-fi à souhait tels que Bum Creek et Mole House, servent la conclusive Fireball en amuse-gueule d'un EP conçu tel une tragédie en six actes. Dispensable pour les grandes mascarades festives, indispensable pour le reste de l'année.

Audio

Tracklisting

Tarcar - Mince Glace EP (, 15 décembre 2014)
A1. Game Is Up
A2. Visions Of The Night
A3. Emboldened
B1. Loathing And Fear In December
B2. Refugees
B3. Fireball