La main - Nous ne serons plus rien (PREMIERE)

Après l'autoproduit LP Ton Nom sorti en 2012, La main pose son étreinte rassérénée sur les épaules du label Stellar Kinematics pour un second long format aussi affirmatif que synthétique Nous ne serons plus rien, dont la consistance n'a d'égal que son pessimisme, à la fois poétique et paradoxalement vital. Car l'anticipation du pire est déjà une fin en soi, surtout lorsqu'il s'agit de contes macabres aux trémolos classieux trouvant leur parfaite réplique en douze vignettes des pinceaux de Céline Guichard, La main emporte derechef l'adhésion par un geste simple au milieu d'un tombereau de signifiants, en vivifiant avec minimalisme cette synth-pop estampillée hexagone dont on attendait plus grand chose. A paraître le 3 décembre prochain, l'ensemble s'écoute ci-après.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

La main - Nous ne serons plus rien (Stellar Kinematics, 3 décembre 2015)

01. A Lock
02. Nous Ne Serons Plus Rien
03. The White Gates
04. La Bête
05. Until The Dawn
06. Une Promesse
07. Crimson
08. Ne Plus Sourire Aux Morts
09. J'ai Porté Ta Peau
10. La Fuite
11. Sans Détour
12. Une Promesse Non Tenue


h ø r d - Speak (PREMIERE)

Le Bordelais Sébastien Carl a dégainé le 15 octobre dernier la seconde missive de son projet h ø r d qu'il conduit par ce biais tout droit au firmament d'une synth-wave chantée en anglais mais typiquement hexagonale, préférant, à la banquise mélodique sur laquelle elle se répand, la mélancolie blême qui s'intime des vocalises. Paru via une belle triplette de labels, soit Anywave, Oldirtydancin' et Stellar Kinematics, ce maxi sobrement baptisé Ep #2, délaye le temps de deux morceaux, par ailleurs remixés par Hante, Black Bug, Volcan et A V G V S T qui s'est également chargé du mastering, une indescriptible sensation de perte de repères, d'embrumement des sens dans un dédale fait d'angles droit et de séparation et congédié ici de quelques synthétiseurs aux notes galopantes. Et si l'instrumentale Let them burn semble dessiner un contrepoint presque rasséréné à l'introductive Speak, la mise en images auto-produite par Sébastien Carl de cette-dernière accentue d'autant plus cette mise en abîme de l'absente, de celle dont on ne distingue déjà plus le visage. Dans la détresse.

Devant initialement figurer aux côtés des Italiens de Schonwald demain à l'International (Event FB), h ø r d sera finalement remplacé par Minuit Machine. Ce n'est que partie remise.

Video (PREMIERE)

Tracklisting

h ø r d - Ep #2 (Anywave, Oldirtydancin' & Stellar Kinematics, 15 octobre 2015)

01. Speak
02. Let them burn
03. Speak (Hante remix)
04. Let them burn (Black Bug remix)
05. Speak (A V G V S T remix)
06. Let them burn (Volcan remix)

HORD2


Hante. - The Storm (PREMIERE)

Hante.A peine paru sur Desire Records le LP Live & Destroy du duo Minuit Machine, qu'Hélène de Thoury forme avec Amandine Stioui, celle qui a également contribué à l'album Youth and Immortality de Phosphor égrainé plus tôt dans l'année, sort, en solitaire, sous le patronyme de Hante., l'EP Her Fall And Rise le 10 décembre prochain sur Stellar Kinematics. Délayant une coldwave pénétrante, où les mélodies se dessinent subtilement en creux d'obnubilantes nappes synthétiques, la néo-Parisienne grime ses compositions d'un halo vespéral seyant à merveille à la mélancolie qui s'en dégage. The Storm, via une mise en images signée du duo de réalisateurs Jeremy Carne / Nikolas Kasinos sous l'entité Ouroboros, enfonce le clou, s'intimant tel un poème urbain, entre chien et loup, identité et altérité, réel fantasmé et irréalité fantasmagorique.

Vidéo (PREMIERE)

http://vimeo.com/111617103

Tracklisting

Hante. - Her Fall And Rise (Stellar Kinematics, 10 décembre 2014)

01. Falling from Grace
02. Damages (also available on 7" Vinyl)
03. One More Dance
04. Beyond The Waves
05. The Storm (also available on 7" Vinyl)
06. Il n'y a qu'un Pas
07. This Morning of September

Hante. - Her Fall And Rise


BCBG - Noces d'Argent (PREMIERE)

coverLe duo BCBG, formé des multi-casquettes Mariette Auvray (Pussy Patrol, Eyes Behind, Water Sark) et Samuel Trifot (Feu Machin, Dorcelsius, Kikiilimikilii), et que l'on avait connu via Stellar Kinematics (lire), vient de sortir le 27 octobre dernier le 7" Noces d'Argent sur le label australien Glenlivet-A-Gogh. En écoute intégrale ci-après et bénéficiant d'un bel artwork signé Julien Pacaud, le disque a été enregistré entre Berlin et la Bourgogne, ce qui lui confère cette duplicité latente entre ferveur noctambule et charme pastoral.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

BCBG - Noces d'Argent (Glenlivet-A-Gogh, 27 octobre 2014)

1. Jaune De Naples
2. Désert Narquois
3. Astral Cities
4. Jaune De Naples (Yugo Solo cover)


IC3PEAK - Collapse (PREMIERE)

IC3PEAK_Vacuum_coverAprès un premier EP sur le label orégonais STYLSS, le très witch-haus Substances, le duo russe IC3PEAK sort ce lundi 6 octobre son second maxi sur le label français Stellar Kinematics hautement féru de sonorités synthétiques (lire). Et si Vacuum des deux Moscovites Nick et Nastya ne déroge pas à une règle si promptement énoncée, le minimalisme électronique sur lequel ils s'arc-boutent embrasse une vision sombre et glaçante d'obsessions et désirs liés à l'identité, à sa perte et à sa dénaturation dans les confins numériques. Parfaite mise en adéquation visuelle d'un tel dilemme entre réalité tangible et âme dématérialisée, l'auto-produite vidéo de Collapse est à découvrir ci-après. Et tandis que le groupe sera le 23 octobre à l'Espace B avec Louise Roam en première partie (lire), le disque est à se procurer via le site du label en prix libre.

Vidéo (PREMIERE)

https://www.youtube.com/watch?v=qwfp7AJjkmw

Audio

Tracklisting

IC3PEAK - Vacuum (Stellar Kinematics, 6 octobre 2014)

1. Collapse
2. Take My Hand
3. Recollect You
4. Vacuum
5. Why Should I Wait
6. Take My Hand (Cream Soda Remix)
7. Take My Hand (Summer Of Haze Remix)


Plurabelle - Blood (PREMIERE)

Plurabelle3Après l'excellente et inquiétante mise en images signée Bogdan Stamatin du morceau Lindo (lire) et après la non moins efficace missive Phantom Pyramid révélée à l'occasion de la capsule 2013 (lire) du label Stellar Kinematics, le duo roumain Plurabelle composé de Cristian Fierbinteanu et Alex Bala annonce la sortie de son premier long format dans le premier tiers de l'année 2014 par la divulgation du clip de Blood, troisième piste dudit album qui verra le jour via le label aux fertiles constellations (lire). Réalisé par leur propre soin, celui-ci met en scène une jeune femme poussée à bout dans son effervescence matinale par le mutisme ensommeillée de son compagnon, aussi réactif à son enthousiasme qu'une enclume. Nul doute que le mec devait être avec nous vendredi dernier.

Rayon remix, Plurabelle est également au tracklisting d'un EP récemment paru sur Stellar Kinematics de la québécoise Pascale Mercier, agissant sous l'alias Mathématique, avec la charnelle déconstruction de Yawun.

Vidéo (PREMIERE)

https://www.youtube.com/watch?v=Z5DFideDC2I

Audio


Stellar Kinematics - Capsule 2013

Stellar Kinematics - CapsuleSi les petits chats de Stellar Kinematics et Mamama investissent l'Espace B vendredi 13 décembre le temps d'une release party en forme de lâché de cotillons (Event FB), l'objet de celle-ci vient d'être révélé dans son intégralité aujourd'hui. Une compilation cassette - Capsule 2013, déclinée en collection t-shirts et tote bags selon l'artwork réalisé par Camille Legrand - réunissant des gens biens connus de nos services de renseignement - tels Plurabelle (lire), Opale (lire) Princess Century ou BCBG - et d'autres beaucoup moins, mais qui ont cet immense mérite de gagner à l'être. La cassette éditée à 50 exemplaires se chope par ici et est à mettre en perspective d'une interview de Giovanni (lire) au cours de laquelle celui-ci indiquait vouloir constamment mettre en relation divers artistes. Pour ceux qui se posent là, à mi-chemin des Canadiens de Visage Musique et des Pragois d'Amdiscs, difficile d'imaginer meilleur début.

Audio

SK Cap


Plurabelle - Lindo

Plurabelle3Si l'on est de plus en plus circonspect devant la qualité des clips promotionnels d'une kyrielle de groupes ayant enfin abandonné le footage au profit de successions de plans en HD ralentis à l'extrême, la mise en image, signée Bogdan Stamatin, du premier extrait d'un album à paraître en 2014 des Roumains de PlurabelleLindo, exorcise en une seule séquence la fatuité de l'exercice de style. L'infini travelling arrière, dans un appartement aux dédales labyrinthiques, filmé en une seule prise et rivé au regard maléfique de Cristian Fierbinteanu - moitié du groupe avec Alex Bala - sied à merveille à l'ondoyant et inquiétant morceau résonnant telle une invitation à surveiller comme le lait sur le feu en 2014 l'actualité du label Stellar Kinematics dont on a par le passé évoqué la portée (lire) et qui investira le 13 décembre prochain l'Espace B (Event FB) avec le triumvirat Ensemble Economique, Opale et La Main.

Vidéo

http://vimeo.com/74766243


Liquid Skulls - Nancy

Liquid Skulls - Nancy

Chose promise, chose due, le label Stellar Kinematics sort pour de bon des bois. Après L’Incandescent, premier LP d'Opale co-édité avec Heia Sun (lire), la jeune structure, partagée entre Bordeaux et Paris et récemment questionnée par nos soins (lire), vient de livrer, le 28 avril dernier, un second EP en téléchargement libre après celui de Playground paru l'année passée. Et c'est Liquid Skulls, projet ambient noise de l'Américain Jimmy Spice, qui fait office de nouvelle et merveilleuse dérive psycho-active, centrée sur la notion de perte des repères spatio-temporels. Une faille, entre quiétude et ravissement, dans laquelle nos pupilles s'engouffrent avec avidité, à l'épreuve notamment d'une mise en images réalisée par Daphnée Leduc-Laprise de Nancy, premier extrait et titre d'un EP à télécharger par ici

Vidéo

Audio


Opale - Les Champs Magnétiques

Le label Stellar Kinematics - déjà présenté à l'occasion d'une mixtape d'Hartzine pour la jeune structure (lire) - et Heia Sun - comptant Kikiilimikilii et Feu Machin dans ses rangs - s'associent pour sortir en mai prochain le premier LP d'OpaleL’incandescent. Établi à Paris et formé de Rocío Ortiz et Sophia Hamadi - œuvrant préalablement au sein de Playground, dont un EP, voyant la participation de Brian Pyle d'Ensemble Economique, avait été digitalement édité par Stellar Kinematics -, le duo féminin franco-espagnol sculpte par ses compositions un trouble halo mélodique, où se confondent lascivement brume ambiant et luminescence psyché, tapissant leurs pérégrinations lunaires d'un voile mélancolique que révèle Les Champs Magnétiques, premier extrait dudit LP, que Claire Elise Tippins, moitié de Featureless Ghost (lire), a éminemment mis en images.

Vidéo


Stellar Kinematics Interview & mixtape

Si Stellar Kinematics n'est encore qu'une constellation en gestation - à l'orée de matérialiser sa prométhéenne volonté d'unir diverses expériences musicales à travers de multiples formes de collaborations -, son émergente galaxie aussi bien musicale, graphique que plastique fascine déjà. Support du premier EP de la Parisienne de Playground (à télécharger par ici) et auteur de la compilation Solstice 11:29 (à se procurer par ), le label s'apprête à étoffer ses sorties dès 2013, tout en continuant à égrainer des mixtapes collaboratives : hier Slang Mag, Vacation In Your Hell et The Scrap Mag. Aujourd'hui, Hartzine.

Entretien avec Giovanni

Giovanni, peux-tu présenter Stellar Kinematics en quelques mots ? D'où te sont venus l'idée et le nom du label ?

La création de Stellar Kinematics remonte à 2010, avec l’aide d’une amie qui bookait des artistes allemand à Lille (Musikbox). Nous nous sommes simplement dit : pourquoi pas nous ? On naviguait dans le milieu indépendant et on sentait qu’il y avait de la place pour un collectif/label, libre et plus international que national.

L’idée était de favoriser les rencontres, les collaborations. Tout de suite l’image de la constellation est apparue ! De là est venue la dénomination Stellar Kinematics, que l’on a gardée pour sa signification en anglais : the study of the movement of stars without needing to understand how they acquired their motion. En d’autres termes on ne se pose pas de barrière de style et aucune exigence, on s’intéresse à l’artiste et on privilégie la qualité pour chaque production, musicale comme visuelle.

Quelle est ton approche de "label" et quelle est l'esthétique musicale et visuelle recherchée ?

On peut aussi bien travailler avec un artiste 8-bit qu’avec un artiste coldwave. Tout dépend des envies de chacun, de l’humeur et bien sûr des rencontres. Le label fonctionne plutôt comme un collectif qui exprime sa passion pour les arts indépendants. Nous sommes en constante en évolution.

Au début, nous avions développé une esthétique proche de l’espace, des étoiles, etc. C’était évident et on voulait que cela parle à tous. Aujourd’hui, on a décidé de réinterpréter cette identité en quelque chose de plus marqué et affirmé, grâce au fabuleux travail de Camille Legrand. Nous avons développé une image plus soignée et minimaliste, composée de constellations graphiques et de motifs à base de points et de lignes, où le visuel devient aussi important que la musique.

Cette nouvelle identité symbolise ce que l’on fait chaque jour : mettre en relation divers artistes. D’où le slogan, Constantly Creating Constellations.

Après la compilation Solstice 11:29 et l'EP de Playground... quel est le futur proche du label ?

Un site web bientôt prêt sur lequel vous trouverez quelques surprises, des EP en préparation : du cold, de l’ambient/drone, et un autre un peu plus pop... Et d’autres mixtapes, notamment celle de Cargo, fantastique groupe coldwave.

On ne se pose jamais de deadline. Le fonctionnement du collectif veut que chacun développe ses projets. Ceux du moment sont ceux de Camille avec la série de foulards Heavy Genesis via Amour et Eau Fraîche, en plus d'un projet annexe au label, plus orienté rock et garage : Dérive Ordinaire.

Peux-tu me parler de la série Visual Mixtape que propose le label depuis presqu'un an ?

On a toujours été des gros consommateurs de mixtapes et au vu du temps que l’on se laisse pour produire, on a pensé que c’était une bonne façon de faire patienter tout en partageant des coups de cœur et morceaux exclusifs, le tout en faisant intervenir des amis proches ou éloignés du label. Encore une fois, on met en relation différents acteurs du milieu indépendant, en choisissant soigneusement la personne, le groupe qui réalisera la mixtape puis en l’associant à un webzine que l’on apprécie.

Quant au nom, Visual Mixtape, il s’explique par la présence de morceau de constellations sur chaque cover, d’ailleurs vous pouvez voir que chaque cover est reliée à la précédente et à la suivante, ce qui donne une constellation infinie.

Mixtape : Visual Mixtape IV : Stellar Kinematics x Hartzine

01. Sir William Dawson - Chief Thundercloud
02. Total Control - Pyre Island
03. Dark Day - The Metal Benders
04. Chris & Cosey - Lament
05. Umberto - The Waterbed
06. In Trance 95 - Wild Beauty Ocean [Toujours Pour Jamais Mix]
07. Spastic Joy - Hello Goodbye
08. Black Marble - Static
09. Rites Wild - Rites Wild Theme
10. Holy Balm - Losing Control
11. Dubai - Thieves
12. Martin Eden - Hum
13. Vessel - Aries
14. Spitzer - Sergem
15. Profligate - Conditioning Trench
16. Ela Orleans rmx Nattymari - Light At Dawn


Visual Mixtape IV : Stellar Kinematics x Hartzine

On a toujours été des gros consommateurs de mixtapes et au vu du temps que l’on se laisse pour produire, on a pensé que c’était une bonne façon de faire patienter tout en partageant des coups de cœur et morceaux exclusifs, le tout en faisant intervenir des amis proches ou éloignés du label. Encore une fois, on met en relation différents acteurs du milieu indépendant, en choisissant soigneusement la personne, le groupe qui réalisera la mixtape puis en l’associant à un webzine que l’on apprécie.

Quant au nom, Visual Mixtape, il s’explique par la présence de morceau de constellations sur chaque cover, d’ailleurs vous pouvez voir que chaque cover est reliée à la précédente et à la suivante, ce qui donne une constellation infinie.

Giovanni, Stellar Kinematics.
Artwork : Camille Legrand

Mixtape : Visual Mixtape IV : Stellar Kinematics x Hartzine

01. Sir William Dawson - Chief Thundercloud
02. Total Control - Pyre Island
03. Dark Day - The Metal Benders
04. Chris & Cosey - Lament
05. Umberto - The Waterbed
06. In Trance 95 - Wild Beauty Ocean [Toujours Pour Jamais Mix]
07. Spastic Joy - Hello Goodbye
08. Black Marble - Static
09. Rites Wild - Rites Wild Theme
10. Holy Balm - Losing Control
11. Dubai - Thieves
12. Martin Eden - Hum
13. Vessel - Aries
14. Spitzer - Sergem
15. Profligate - Conditioning Trench
16. Ela Orleans rmx Nattymari - Light At Dawn