Marshall Applewhite - Advance Beyond Human (PREMIERE)

Après une première participation au cinquième volume des compilations Dark Acid en bonne compagnie de Shady P et Orphan Swords (lire), le producteur originaire de Détroit Marshall Applewhite a embrayé dès septembre la parution d'un maxi sur Clan Destine Records, lui qui avait quasi exclusivement banané l'ensemble de sa discographie via son propre label Yo Sucka! sous l'alias Oktored. Empruntant le blase de Marshall Applewhite à un illuminé ayant convaincu pas moins de quarante personnes à se suicider en 1997 prêt de San Diego pour atteindre lors du passage de la comète de Hale-Bopp la Porte du Paradis, et ce après avoir imposé un ascétisme à base de castration, le bonhomme fidèle à sa réputation de tapageur dégoise une acid sans fioritures aux fort relents ghettotech et harsh indus. Dans la droite ligne de ces maxis précédents, Advance Beyond Human ne fait pas de prisonnier, et la mise en images à l'esthétique VHS signée Joel Dunn et à découvrir ci-après, non plus.

Vidéo (PREMIERE)

Tracklisting

Marshall Applewhite - Advance Beyond Human (Clan Destine Trax, 30 septembre 2015)

A1. Hey Girl
A2. Advance Beyond Human
B1. Bull Head
B2. Sharevari


Orphan Swords - Astaroth (PREMIERE)

orphan_swords

Photo © Inkeri Harri

Après un quatrième volet en février dernier (lire), le label Clan Destine clôturera la série Dark Acid avec une cinquième compilation prévue pour le mois de septembre et d'ores et déjà en pre-order. Au tracklisting, on retrouve Shady P, toujours aussi dur sur l'homme (lire), Joel Dunn aka Marshall Applewhite, autoproclamé anti-drug of EDM et haut dignitaire du sludge dans sa ville natale Détroit, ou encore The Friend membre, de la même façon que les deux premiers cités, du collectif How To Kill. Clôturant les débats, le duo Belge Orphan Swords, instigateur du label Idiosyncratics et responsable de deux albums sur Desire Records, dont le dernier License To Desire‎ est sorti en mars de cette année, ne fait pas de prisonnier : le morceau Asraroth, en écoute ci-après, perfore littéralement les tympans avec des rythmiques à la balistique ultra lourde. Âme sensible s'abstenir.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

V.A. - Dark Acid V (Clan Destine Records, septembre 2015)

A1. Shady P - X is Whole
A2. Marshall Applewhite - Prostate
B1. Gregor Garnutsi - Access Granted
B2. The Friend - How R U
B3. Orphan Swords - Astaroth


Shady P - EDM is a poor attempt at appopriation (PREMIERE)

Avec de récentes sorties via Breed Records et Magnitizdat Tapes, en plus de quelques apparitions via How to Kill Records emmanché par le collectif anonyme de Détroit F.A.M.E. auquel il fait allégeance au même titre que Mike Petrack, Broodlings ou Marshall Applewhit, on ne peut pas dire que Shady P emprunte les canaux traditionnels de l'entertainment pour arriver jusqu'à nos oreilles et nos guibolles - preuve s'il en fallait une qu'on aura pas assez d'une vie pour tout écouter et apprécier. Et cela tombe bien puisque le label Clan Destine, que l'on suit éperdument depuis de nombreuses années (lire) et qui a d'ailleurs depuis jeté les bases d'une division acid dénommée Clan Destine Traxx (lire), vient de sortir le 14 juillet dernier le premier véritable maxi de ce dernier intitulé Speaker For The Dead, à la techno aussi dure qu'une barre d'acier en pleine tronche. Ne s'embarrassant d'aucun apparat, Shady P, qui semble vouloir par la suite voler de ses propres ailes via un label baptisé TheCatholicPress, délaye sur la longueur d'imparables rythmiques concassées, telle que l'introductive Pavlovs Bitch impose, parsemées de quelques samples de voix à la manière de la bien nommée EDM is a poor attempt at appopriation à écouter en exclusivité ci-après. Le bonhomme est à suivre de prêt.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Shady P - Speaker For The Dead (Clan Destine, 14 juillet 2015)

A1. Pavlovs Bitch
A2. EDM is a poor attempt at appopriation
B1. A Man In Reverse feat.DROWNED
B2. All Night Long


Mixtape : Clan Destine Mayan Blood Mix

S'il avait fallu faire appel à quelqu'un pour conjurer le sort d'un 21 décembre à la con, Carl de Clan Destine Records fait sans conteste figure d'incontournable. Éprouvant le calendrier maya à l'aune de sorties passé / présent / futur de son label (lire), l'homme nous livre une mixtape agrémentée de quelques raretés (Skitter, Jack D) et d'inusables valeurs sûres (The KVB, Total Control, Netnanny), en plus de certains présages de bon aloi, du récent Tumult in Clouds d'Ela Orleans au futur split de //ZOO et Petra Schelm sur Clan Destine.

Mayan Blood Mix

01. Ela Orleans - Longing (Tumult in Clouds' 2LP, Clan Destine Records)
02. Skitter - Melting (unreleased)
03. Dubai - Unsaid (from split tape with Ensemble Economique, Clan Destine)
04. Control Unit with Massimo - Comi ('Top Trans' LP, Clan Destine)
05. NON/Boyd Rice - Turn Me On Dead Man (Back to Mono LP, Mute)
06. Curt Crackrach feat Joeyy (Lonely Holiday LP, Clan Destine)
07. Ela Orleans - I Know Mushy Remix (Ela and Thee Prophets LP, Clan Destine)
08. Riff Raff - Peppermint Tint (Hologram Panda)
09. Netnanny - The Jargon File (Aural Sects)
10. Jack D (Salem) - DOOM (unreleased)
11. U.S Girls - 911 Song (from Statement split LP with Dirty Beaches, Slim Twig and Ela Orleans, Clan Destine Records)
12. Total Control - For Lease (from split with Thee Oh Sees, Castle Face Recs)
13. Ensemble Economique - Too COLD Too SOON (from split tape with Dubai, Clan Destine)
14. //ZOO - Breathe and Fuck (from upcoming 2013 split with Petra Schelm, Clan Destine)
15. The KVB - Closing In (Subjection/Subordination, Clan Destine)
16. Silver Strain - A Blue Rose (Remaster originally on Twin Peaks tribute, Phantsma Discs)