Top 5 des disques dont on n'a pas parlé mais que tu peux offrir

Alone

photo©Daniel R Thompson

Histoire de combiner les bons plaisirs solitaires - top de fin d'année, amende honorable et cadeaux de Noël - voici le top 5 des disques passés à la trappe par la rédaction et qui peuvent se retrouver malgré tout dans ta liste de courses de fin d'année sans que cela sente pour autant le sapin. Jingles bells.

01. V.A - Songs From Another Room (Microcultures / Cat(s)flight, 2013)

Pour les adeptes du beau et du fait maison, avec quelques anciens de choix et plein de jeunes Français dedans - qui ne sont pas Fauve, La Femme & consort - et avec autant de clips réalisés que la compilation ne comporte de chansons, Songs From Another Room est LE cadeau par excellence puisqu'en plus d'un DVD et d'un CD, neuf dessins s'agrègent à l'artwork. Alors, si ton petit frère ne connaît pas encore R. Stevie Moore et sa barbe de Père Noël, ni même les sémillants French Cowboy, chacun ouvrant et clôturant ledit ouvrage, espérons qu'il se familiarise un jour ou l'autre avec les sept promesses ici égrainées. Que ce soit Les Filles et les Garçons, Lozninger, AP Witomski, Marc Desse, St. Augustine, Sutja Gutiérrez ou encore His Clancyness, tous ont foulé un jour où l'autre le plancher de la boutique des Balades Sonores, rue de Trudaine, pour un showcase aussi intimiste que l'atmosphère boisée qui se dégage de ce disque. Autant d'amis contenus sur un si bel ouvrage ne pouvaient être passés sous silence.

http://vimeo.com/49368204

02. Forest Swords - Engravings (Tri Angle, 2013)

Pour les doux rêveurs ou pour les amoureux de musique contemplative - un peu comme ta mère qui en a plein le cul de sa littérature new age - le disque idoine est paru cette année sans même qu'il soit à peine plus qu'évoqué dans nos pages à l'occasion du mirifique single, The Weight of Gold (lire). Pourtant le dub narcotique nimbé de bruits blancs du producteur anglais Matthew Barne surpasse de la tête et des épaules tout ce qui se fait en la matière : mystifiant la world music d'une électronique hantée, Forest Swords passe maître étalon pour les générations à venir. Pas loin, on décèle l'ami Holy Strays.

03. Geste - Marathon (Fin de Siècle, 2013)

Trio parisien maniant la langue de Shellac et Fugazi sur le bout des doigts, Geste a sorti cette année Marathon, son premier LP. Cette fantastique offrande du label Fin de Siècle, à l'origine également d'un maxi paru en 2011, est une ode à l'intranquillité percusive, tissant dans la matière brute du rock d'inconcevables bravades instrumentales, bardées d'électroniques, balayant d'un revers de manche deux idées reçues s'agissant du math-rock : il peut être hexagonal tout en étant original, il peut être ultra-technique sans pour autant être chiant. Bien au contraire, offre le à ton voisin épileptique, le résultat est garanti.

04. Jef Barbara - Soft to the Touch (Tricatel, 2013)

Alors oui on a eu le temps de le présenter ce cher Jef, entre chronique de son disque passé (lire), interview (lire), session live (lire) et preview de cet album paru cette année sur Tricatel, l'enchanteur Soft to the Touch (lire). Mais à l'heure du mariage entre personnes du même sexe - et donc de l'évolution des conscience s'agissant des droits civiques de chacun - certains disques méritent plus que d'autres d'être offerts à ton oncle borgne et homophobe. Ainsi tu pourras lui glisser, devant les ondulations de bassins provoquées, que cette incartade synthétique n'est autre que l’œuvre d'un Jef Barbara aussi black qu'androgyne. Et lui de te rétorquer qu'il ne sert à rien de se réincarner pour se faire transplanter. Monde de merde.

05. The KVB - Minus One (A Recordings, 2013)

Alors si on a focalisé à juste titre sur Immaterial Visions paru en début d'année sur Cititrax et sa pléiade de remixes de bon goût - avec Regis, Silent Servant, Shifted et In Aeternam Vale au programme -, on est passé un peu à côté de ce LP de The KVB, Minus One version enrichie, que nous a refourgué en novembre dernier le label A Recordings - qui n'est autre que celui d'Anton Newcombe de Brian Jonestown Massacre - et qui fait montre de titres datant de 2011 et auréolés pour la première d'une production digne de ce nom. Le résultat est connu mais efficace. Offre-le à ta sœur qui pense encore que les Cure sortiront une suite à Pornography.

Bonus : Thierry Théolier - 2000 What The Fuck (Nukod, 2013)

Le Père Noël est une ordure, mais quand même.


Road to Christmas

Parce que Noël, c’est dans deux jours, et que bien entendu, comme beaucoup, tu fais partie de ceux qui oublient que la naissance du Christ se fête chaque année à la même date, il te reste donc 48 heures top chrono pour te traîner dans les magasins, en espérant dénicher la pépite qui fera le bonheur de tous. Et comme on n’a pas trop envie de te voir passer pour un loser, on n’a pu s’empêcher de faire une petite sélection musicale, multicartes, qui devrait te permettre de passer les fêtes peinard. Cette année, c’est toi qui fourre la dinde !

1. R’n’B

The Weeknd - House of Balloons (Not on label)

C’est pour qui ? Ta petite sœur qui te les a brisées toute l’année avec Nicki Minaj et  Lady Gaga.

Qu’est-ce que c’est ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous n’aurons jamais autant écouté de R’n’B et de soul music que cette année. La recette ? Un mélange de chant languide, tortueux  et envoûtant s’acoquinant à des mélodies ombrageuses rythmées par une ligne dubstep du plus bel effet. A ce titre, le mini-LP du très jeune Abel Tesfaye est une réussite exemplaire du genre. Un ovni discographique à la fois sirupeux et apocalyptique, abordant sans tabou la drogue, le suicide,  le sexe…

Audio

The Weeknd - High For This by Arnaud Von Simidov

2. Expérimental

The Haxan Cloak - The Haxan Cloak (Aurora Borealis)

C’est pour qui ? Ton cousin nerd à qui l'on ne sait jamais quoi offrir à part un Rubik’s Cube.

Qu’est-ce que c’est ? La musique de Bobby Krilic est plus qu’un simple plaisir contemplatif. Le Londonien dessine, autour d’une poignée de titres, des mélodies à l’orchestration brutale mais à la rythmique minimaliste, qui invitent l’auditeur à se plonger dans un voyage introspectif turbulent et perturbant. On ne ressort pas indemne de l’écoute de ce chef-d’œuvre définitivement brillant.

Audio

3. Punk

Cheveu - 1000 (Born Bad Records)

C’est pour qui ? Ton grand frère de quarante piges, bedonnant, qui ne veut toujours pas lâcher sa crête et son t-shirt moulant des Sex Pistols.

Qu’est-ce que c’est ? Parce qu’être punk, c’est comme le rock, c’est une histoire d’attitude, et qu’en deux albums et quelques hybridations, le trio parisien aura réactualisé avec brio le style musical le plus inutile de toute l’histoire de l’humanité.  Au-delà d’une démarche créative indiscutable, Cheveu assène un rock furieux, bruitiste, urgent. Un petit bijou de rock’n'roll hirsute, barré et schlinguant la binouze éventée. Punk is not dead!

Audio

4. Techno

Planetary Assault Systems – The Messenger (Ostgut-Ton)

C’est pour qui ? Pour Papi qui a toujours du mal à se réconcilier avec l’Allemagne et parce que de toute façon il n’entend rien d’autre sans son sonotone.

Qu’est-ce que c’est ? Figure emblématique de la scène électronique depuis vingt ans, Luke Slater réactive Planetary Assault Systems le temps d’un album racé où la violence s’entrechoque à des parcelles de pure fantasmagorie. Un LP partagé entre colère brute et rêverie enfantine, rappelant la richesse des œuvres les plus noires de Richie Hawtin saupoudrées d’un glaçage dub tout en alternant avec les déflagrations sourdes de décharges techno-indus.

Audio

5. Métal

Pneu - Highway to Health (Head Records)

C’est pour qui ? Pour l’oncle Nestor qui ressemble plus à Cousin Machin, biker dans l’âme mais te ressassant régulièrement de vieux tubes d’Europe.

Qu’est-ce que c’est ? Une pure et intense démonstration de math-rock dépassant de loin les espoirs que nous avions mis dans le duo, qui se surpasse un peu plus au fil des titres, faisant monter la tension crescendo jusqu’à l’apothéose finale. Une orgie bruitiste mais orchestrale qui n’a d’égale que la nervosité déployée tout au long des neuf tracks qui composent ce monstre de métal, et réservant bien des moments épiques.

Audio

6. Chanson française

Daniel Darc – La Taille de mon Âme (Sony Music)

C’est pour qui ? Pour Mamie, parce que cette année tu ne te taperas pas l’intégrale de Léo Ferré.

Qu’est-ce que c’est ? Parce que lui aussi prend beaucoup de cachets et a déjà un pied dans la tombe, son album fait figure de cadeau idéal. Mais c’est surtout parce que l’on reste scotché à ce murmure écorché, soufflant quelques vers coincés entre le paradis et l’enfer. Si l’on pense bien entendu à Gainsbourg et à Bashung, l’ex-Taxi Girl se traîne une auréole post-punk qu’il porte comme sa croix, osant au gré d’une amertume incertaine se livrer autour d’un nouveau cru d’une beauté aussi maladive que résolument lumineuse. Une autobiographie saisissante, caressant des mélodies incertaines du bout d'une lâme de rasoir.

Audio

7. Dubstep

Kryptic Minds – Can’t Sleep (Black Box)

C’est pour qui ? Pour ton beau-frère rasta parti vivre en Jamaïque.

Qu’est-ce que c’est ? Issu de la scène drum’n’bass, le duo Kryptic Minds ralentit la cadence, submergeant sa musique de nappes envoûtantes et de beats lourds. Quelque part entre l’ambient et la minimale, les musiciens insufflent à leurs compos une bonne dose d’infra-basses et font trembler les fondations mêmes d’un genre qui n’attend qu’à être révolutionné. Un album qui s’élève naturellement au-dessus des clichés et possède un sombre degré de fascination.

Audio

8. Folk

Chelsea Wolfe - Apokalypsis (Pendu Sound Recordings)

C’est pour qui ? Pour ton père qui n’arrive toujours pas à gratouiller Jeux Interdits sans faire de fausse note.

Qu’est-ce que c’est ? On ne va pas se leurrer, le fond de la musique folk a toujours été de transmettre un message, qu’il soit personnel, social ou politique. La Californienne prend à contre-pied les clichés pour envelopper l’auditeur d’un halo oppressant. Apokalypsis est une œuvre aussi captivante que cauchemardesque, dont le moindre pincement de guitare procure des frissons le long de toute l’épine dorsale. Une sorte de B.O. fantomatique qui continue de nous hanter bien après le générique.

Audio

9. Hip-hop

MellowHype – Blackened White (Fat Possum)

C’est pour qui ? Pour ton voisin qui n’a que deux disques : Lunatic de Booba et Fat Come Back d’Alliance Ethnik.

Qu’est-ce que c’est ? Il est clair que si cette année, Tyler, The Creator, ASAP Rocky ou encore Shabazz Palaces se taillent la part du lion catégorie hip-hop, les outsiders ne devraient pas être en reste. C’est le cas du duo Mellow Hype, roulant sous la houlette d'Odd Future et composé de Hodgy Beats et Left Brain, qui voit son second LP réédité en format physique.  Une ressortie des plus justifiées puisque cet album est tout simplement la pierre angulaire de l’écurie OFWGKTA, mais aussi leur travail le plus abouti à ce jour. Le flow imparable et habité d’Hodgy Beats n’ayant rien à envier à son impayable comparse de Sandwitches.

Audio

10. Rock

Thee Oh Sees - Carrion crawler / The Dream (In the Red)

C’est pour qui ? Pour ta mère qui mouillait sa petite culotte en écoutant Jimi Hendrix.

Qu’est-ce que c’est ? L’insatiable John Dwyer réveille Thee Oh Sees à peine quelques mois après nous avoir pondu le très délirant bien que mou du genou Castlemania et nous assène un brûlot électrique et assassin aussi inoubliable qu’épuisant. Entre space-Kraut et garage-psychab’, Dwyer nous pond les combinaisons les plus folles et se rapproche une fois de plus de l’album parfait.

Audio


Bilan 2011

 

Le bilan de l'année musicale vue à travers le prisme des tops de la rédaction. Miscellanées subjectives et sans autre forme de justification ou simplement le recensement de ce que chacun de nous a cru bon garder de 2011. Perdez-vous dans ce que bon vous semble et merci pour votre fidélité.

TOP albums hartzine

Benoît / Aki / Thibault / Calogero / Emeline / Nicolas / David / Sylvain / Eric / Thomas / Max / Charles / Amélie / Anthony / Cyrille / Simone / Elodie / Hélène

Benoît

2011, la musique comme seul refuge, garante du peu d'humanité qui nous reste. Au seuil  d'un monde en faillite, le marginal résiste au renoncement et sort de l'ombre avec sous le bras, la seule chose qu'il n'a pas laissée au Mont-de-Piété : son imagination, tel un grand éclat de rire à la face de la barbarie quotidienne. Avec elle, il s'apprête à survivre à la civilisation.

Top albums

1. John Maus - We Must Become The Pitiless Censors Of Ourselves (Upset! The Rhythm)
2. Virgor Four - Resurrection (Rush Hour Recordings)
3. Ex-aequo : Michel Cloup - Notre Silence (Mc Disques) / Maison Neuve - Joan (Talitres)

Top morceaux

1. Moonface - Fast Peter (Jagjaguwar)

2. Michael Parallax - Wolves

Un concert

Motorama au Festival Kill Your Pop (Dijon)

Une révélation

Clams Casino

Espoir 2012

Goitia Deitz

Album honni

Ganglians - Still Leaving (Lefse)

Plaisir coupable

Gem Club - Breakers (Hardly Art)

Aki

Cette année 2011 fut riche en expérimentation et en prolifération. Finie la formation classique basse/guitare/batterie, même l’analogique qui avait fait un retour fulgurant ces deux dernières années se voit concassé par la toute-puissance de mélodies ingénieuses tout droit sorties de vieux laptop Apple première génération. La mode est au recyclage et à la fusion. Il n’y a plus de genres, il n’y a que des sous-catégories s’entre-dévorant, jusqu’à ronger les derniers piliers des fondations de l’industrie du disque. La musique s’échange désormais sous le manteau, fleurit sur le ouaib, s’échange sur des clés… Le matériau d’origine devenant aussi volatile que la mélodie elle-même.

Top albums

1. HTRK - Work (Work, Work) (Ghostly International)
2. Tyler, The Creator - Goblin (XL)
3. John Maus - We Must BecomeThe Pitiless Censors Of Ourselves (Upset! The Rhythm)

Top morceaux

1. LED ER EST - Madi La Lune (Wierd Records)

2. The Soft Moon - Total Decay (Captured Tracks)

Un concert

Gang Gang Dance au Point Ephémère

Révélations

Blouse / Raime

Album honni

Bon Iver - Bon Iver (Jagjaguwar)

Plaisir coupable

Apparat - The Devil’s Walk (Mute)

Calogero

Si en 2011 tout le monde aura eu son quart d'heure de gloire, cette année m’aura permis, grâce aux rencontres mémorables positives ou non, de me recentrer sur l’essentiel. Je sais qui vous êtes et je vous dis merci, faux espoirs et imposteurs, car il me sera dorénavant impossible de faire fi de la nausée que me donnent l'art éphémère, la musique jetable et le simulacre.

Top albums

1. Real Estate - Days (Domino)
2. Destroyer - Kaputt (Dead Oceans)
3. Shimmering Stars - Violent Hearts (Hardly Art)

Top morceaux

1. The Present Moment - The Distance Between Us (Mannequin Records)

2. Blouse - Time Travel (Captured Tracks)

Un concert

Motorama au Bloom's Café (Lille)

Une révélation

The Present Moment

Album honni

Miossec - Chansons Ordinaires (Pias)

Plaisir coupable

Odd Future - 12 Odd Future Songs (Odd Future Records)

Thibault

Résumer une année en courtes listes peut vite s'avérer fastidieux, voire aléatoire pour celui qui a des trous de mémoire. Il n'a pourtant pas fallu gratter trop longtemps l'épais maelström de disques jouxtant mon fatras bureautique pour m'enquérir, à l'aide de quelques chiffres, de ces utiles pharmacopées à l'onirisme immodéré, chacune susceptible d'obérer une année faite de sang, de disparitions et de larmes.

Top albums

1. Peaking Lights - 936 (Not Not Fun)
2. Ela Orleans - Mars is Heaven (La Station Radar / Atelier Ciseaux)
3. Blouse - Blouse (Captured Tracks)

Top morceaux

1. The KVB - The Burning World (Clan Destine Records)

2. John Maus - Believer (Upset! The Rythm)

Un concert

Ela Orleans+ Terror Bird+ Holy Strays à l'International

Une révélation

Happy New Year (Svn Sns Records)

Espoir 2012

Colours

Album honni

The Black Lips - Arabia Mountain (Vice Records)

Plaisir coupable

Factory Floor (DFA)

Emeline

Vivement 2012.

Top albums

1. Skeleton$ - PEOPLE (Shinkoyo / Tomlab / Ghostly / Sockets)
2. Hanni El Khatib - Will The Guns Come Out (Innovative Leisure Records)
3. Summer Camp - Welcome To Condale (Moshi Moshi Records)

Top morceaux

1. Cat's Eyes - Face In The Crowd (Polydor)

2. Portugal. The Man - So American (Approaching Airballoons / Atlantic Records)

Un concert

Patti Smith & Philip Glass (Hommage à Allen Ginsberg) à la Salle Pleyel

Une révélation

Blouse

Espoir 2012

Youth Lagoon

Album honni

The Black Keys - El Camino (Nonesuch)

Plaisir coupable

Ex-aequo : Das Racist - Relax (Greedhead) / Tyler, The Creator - Goblin (XL)

Nicolas

En 2012, toutes mes prévisions se seront réalisées, même celles de l'année dernière.

Top albums

1. Andy Stott - Passed Me By / We Stay Together (Modern Love)
2. Vatican Shadow - All (Hospital Productions)
3. Vincent Over The Sink - Dust Studies (Kye)

Top morceaux

1. John Maus feat. Molly Nilsson - Hey Moon (Upset! The Rhythm)

2. Elm - Nemcatacoa (Digitalis)

Un concert

Year Of No Light + Aluk Todolo au Point Ephémère

Une révélation

Holy Strays

Espoir 2012

Holy Strays

Album honni

Les side-projects d'Emeralds

Plaisir coupable

Splash Wave

Sylvain

Vu les prévisions mayas pour 2012, il n'était pas question de se louper sur les choix musicaux de cette année écoulée, et encore moins de galvauder ce bilan 2011, qui sera donc sans doute le dernier. Dans ces conditions, il était exclu d'y faire une place à la hype, et plus que bienvenu de laisser la part belle à l’honnêteté et à celles et ceux qui nous ont réellement émus et accompagnés durant ces derniers mois. Ces choix se sont ainsi révélés plus faciles que prévu, 2011 nous ayant réservé finalement assez peu, quantitativement, de candidats à la félicité, mais qualitativement de vrais sommets qui marqueront plus qu'une simple année. Le futur me donnera raison, n'en déplaise aux Mayas.

Top albums

1. The Pains Of Being Pure At Heart- Belong (Slumberland / Collective Sounds / PIAS)
2. Real Estate - Days(Domino / PIAS)
3. Baxter Dury - Happy Soup (Regal)

Top morceaux

1. Jonny - Candyfloss (Turnstile Music)

2. Erland & The Carnival - Map Of An Englishman (Yep Roc)

Un concert

Electrelane à La Route du Rock

Révélations

Hanni El Khatib / Blouse

Espoir 2012

Weird Dreams

Album honni

Sydney Valette - Plutôt mourir que crever (deBonton)

Plaisir coupable

Washed Out - Within And Without

David

Un an après avoir rejoint Hartzine, mon aventure ici a pris de l'altitude. Je ne vous mentirai pas, on a déjà les yeux rivés sur l'horizon 2012, ivre de musiques et assoiffé de rencontres... Mais pour l'instant, retour sur cette année charnière avec mon petit palmarès.

Top albums

1. PJ Harvey - Let England Shake (Island Records)
2. The Caretaker - An Empty Bliss Beyond This World (V/Vm Test Records)
3. Winter Family - Red Sugar (Altvinyl / Sub Rosa / Ici d'Ailleurs)

Top morceaux

1. The Luyas - Canary (Dead Oceans / Idée Fixe)

2. Josh T. Pearson - Sweetheart I Ain't Your Christ (Mute)

Un concert

My Brightest Diamond au Café de la Danse

Révélations

Headwar - Headwar (Les Potagers Natures) / Félix de l'Etoile - Le Mystérieux Prisme en Lit et la Saga d'Ator Bacham (Jeunesse Cosmique)

Plaisir coupable

Camille- L'Etourderie (EMI)

Eric

A l'heure de tenter d'établir un bilan musical de cette année 2011, c'est la réédition la plus marquante de ces derniers mois qui finalement me permet le plus simplement de résumer en une seule phrase toutes ces émotions si antagonistes ressenties : "but don't forget the songs that made you smile and the songs that made you cry".

Top albums

1. Still Corners - Creatures Of An Hour (Sub Pop Records)
2. Girls - Father, Son, Holy Ghost (Turnstile)
3. Craft Spells - Idle Labor (Captured Tracks)

Top morceaux

1. The Bilinda Butchers - Careless Teens (Unsigned)

2. Shimmering Stars - Sabians (Almost Musique)

Un concert

Motorama au Bloom's Café (Lille)

Une révélation

Blouse

Espoir 2012

Sutja Gutiérrez

Album honni

Dum Dum Girls - Only In Dreams (Sub Pop Records)

Plaisir coupable

Summer Camp

Max Dembo

En 2011, alors que beaucoup tentaient de comprendre les catastrophes (naturelles, économiques, sociales), la musique s'est drapée de mystère, avec plus ou moins de tact et d'adresse.

Top albums

1. Shabazz Palaces - Black Up (Sub Pop)
2. Total Control - Henge Beat (Iron Lung)
3. The Dreams - Morbido (Kill Shaman)

Top morceaux

1. The Dreams - Aloha Miami (Kill Shaman)

2. Chevalier Avant Garde - Haircut (FLA Records / Skrot Up)

Un concert

Crystal Stilts à la Maroquinerie

Une révélation

La Ligne Claire

Espoirs 2012

Chevalier Avant Garde, Pop.1280

Album honni

The Horrors - Skying (XL)

Plaisir coupable

Cults - Cults (Columbia)

Amélie

Et Gil Scott-Heron, et Trish Keenan, et Sky Saxon et d’autres… Malgré les grands absents, la musique de 2011 a rappelé qu’elle savait enliser encore plus profondément les corps dans une mélasse douce et enveloppante : de quoi gérer les chagrins d’amour, les petites joies saisonnières et les drames existentiels équitablement.

Top albums

1. Ex-aequo : Peaking Lights - 936 (Domino) / Girls - Record 3: Father, Son, Holy Ghost (Turnstile)
2. Tyler, The Creator - Goblin (XL)
3. Atlas Sound - Parallax (4AD)

Top morceaux

1. Destroyer - Blue Eyes (Dead Oceans)

2. Woods - Hand It Out (Woodsist)

Un concert

Kurt Vile à la Maroquinerie

Une révélation

Balam Acab

Espoir 2012

Brave Radar

Album honni

Wu Lyf - Go Tell Fire To The Mountain (Lyf Recording)

Plaisir coupable

Booba - Lunatic (Tallac Records)

Thomas

2011 c'était si bien. Tous mes sous-genres de prédilection ont atteint leur climax de créativité, qu'il s'agisse du grand revival minimal wave, de toute la scène post-techno indus, du milieu de la poésie sonore, et de toutes sortes de trucs étranges qu'on peut trouver sur le net et au hasard d'un concert aujourd'hui. On croule sous le bon son, on peut pas tout digérer, mais tout vient à point. En un mot, les artistes déjà bons se sont encore bonifiés, et les mauvais ont empiré, parce qu'après tout il en faut pour tout le monde. Comme dirait un ami, bravo les comédiens.

Top albums

1. Belong - Common Era (Carpak / Kranky)
2. HTRK - Work (Work, Work) (Blast First Petite / Ghostly International)
3. Tommy Four Seven - Primate (CLR)

Top morceaux

1. Factory Floor - Two Different Ways (DFA Records)

2. Anne-James Chaton & Andy Moor - Dernière Minute

Un concert

Charlemagne Palestine au Grand Palais

Espoirs 2012

Holy Other / Death Grips

Album honni

The Rapture - For The Grace Of Your Love (DFA Records / Cooperative Music)

Plaisir coupable

Austra - Feel It Break (Domino Records)

Charles

En 2011, la mode est à la musique par tous. On ne compte plus les maxis faits sur Garage Band, à l'arrache ou pas, bons ou pas. C'est Jack Lang, qui sera content. Mais nous... Réjouissons-nous encore de l'existence de bons producteurs qui magnifient de vrais bons groupes car, outre quelques exceptions, de vrais synthés, de vraies guitares et surtout de vrais morceaux, ça donne de bons albums.

Top albums

1. Arnaud Rebotini - Someone Gave Me Religion (Black Strobe Records)
2. Gil Scott-Heron & Jamie XX - We're New Here (XL / Young Turks)
3. Beth Ditto - EP

Top morceaux

1. Chateau Marmont - Main Dans La Main (Institubes / Unsunned)

2. Blouse - Time Travel (Captured Tracks)

Un concert

The Kills à l'Olympia

Une révélation

Luneville

Espoir 2012

Sébastien Tellier - My God Is Blue

Album honni

Sexy Sushi - Mauvaise Foi (Label Maison)

Plaisir coupable

Sydney Valette - Plutôt mourir que crever (deBonton)

Simone Apocalyspe

En 2011, 50% (grosso modo, on va pas chipoter !) de la production musicale provient désormais de Portland, OR, tandis que moi, je me taille. En 2011, le dubstep et le rap deviennent "cool", mais je n'écoute toujours que du synthé.

Top albums

1. Gang Gang Dance - Eye Contact (4AD)
2. Pictureplane - Thee Physical (Lovepump United)
3. Felt Drawings - Body

Top morceaux

1. Xiu Xiu - Only Girl In The World (Polyvinyl / Bella Union)

2. Cosmetics - Black Leather Gloves (Captured Tracks)

Un concert

Gobble Gobble + BRAIDS + Baths à Holocene (Portland, OR)

Une révélation

Blouse

Espoir 2012

Grimes

Album honni

Puro Instinct - Headbangers In Ecstasy (Record Makers) / Lana Del Rey

Plaisir coupable

Glass Candy - Warm In Winter (Italians Do It Better)

Anthony Alias

Cette année, le beau s'est émancipé. L'indie n'existe plus. Ni le mainstream. Ni l'alternatif. Ni le vintage ou le rétro ou le moderne et l'avant-gardiste. Ni la niche. Ni la musique de blog. Ni la chillwave. L'authenticité, l'artificialité ? Non plus. Il n'y a plus de groupe. Il n'y plus que de la pop music. La meilleure musique de cette année ? Les mélodies qui m'ont ému un million de fois, tout du moins.

Top albums

1. Destroyer - Kaputt (Dead Oceans)
2. Kurt Vile - Smoke Ring For My Halo (Matador)
3. Girls - Record 3: Father, Son, Holy Ghost (Turnstile)

Top morceaux

1. The Weeknd - The Morning (XO)
2. When Saints Go Machine - Parix (!K7 / EMI)

Un concert

Friends au 284, Kent Ave (Brooklyn, New-York)

Une révélation

Korallreven

Espoirs 2012

Friends / Porcelain Raft

Album honni

The Kills - Blood Pressures (Domino)

Plaisir coupable

Lana Del Rey - Video Games (Polydor)

Cyrille

Mon top 2011 devrait plus être vu comme un "contrôle continu" : je ne vais pas remettre ceux interviewés, mentionnés ou sélectionnés (dans les mixtapes mensuelles) dans mon top 2011 ; car mon principe a toujours été de ne parler que de ce que j'aime. Donc utilisons ce classement pour parler de ceux qui ont aussi fait mon année 2011 mais que je n'ai jamais cités dans Hartzine.

Top albums

1. Drexciya - Journey To The Deep Sea Dweller 1 (Clone Records)
2. Ata - Live At Robert Johnson Volume 7 (Live At Robert Johnson)
3. Regis - Adolescence: The Complete Recordings 1994-2001

Top morceaux

1. Gerd & Elbee Bad - H.O.U.S.E - Gerd's 2011 Ruff Dub (4lux)

2. Gesloten Cirkel - Yamagic (Moustache Records)

Un concert

Optimo (Kill The DJ) au Point Ephemere

Une révélation

Comeme

Espoir 2012

Nina Kraviz

Album honni

Apparat - The Devil's Walk (Mute)

Plaisir coupable

The Horrors - Skying (XL)

Elodie

Voilà déjà l’heure de tirer un trait sur 2011. Si je reste persuadée qu’à chaque jour son humeur, ressortir l’essentielle d’une année de musique est toujours pour ma part une chose bâtarde, comme la peur de laisser quelqu’un derrière soi.

Top albums

1. St Vincent- Strange Mercy (4AD)
2. Blouse - Blouse (Captured Tracks)
3. Atlas Sound - Parallax (4AD)

Top morceaux

1. Kurt Vile - Baby's Arms (Matador)

2. Therapies Son - Touching Down (Transparent)

Un concert

Caribou au Primavera Sound Festival (Barcelone)

Une révélation

King Krule

Espoirs 2012

The Shins - Port of Morrow / Tashaki Miyaki

Album honni

Gil Scott Heron & Jamie XX - We're New Here (XL / Young Turks)

Plaisir coupable

Computer Magic - Spectronic EP

 

Hélène


Top albums

1. Cut Copy – Zonoscope (Modular)
2. Nurses – Dracula (Dead Oceans)
3. The War On Drugs – Slave Ambient (Secretly Canadian)

Top morceaux

1. Hypnolove – Midnight Cruising (Record Makers)
2. TRUST – Candy Walls (Sacred Bones Records)

Un concert

Com Truise au Point Éphémère

Révélations

Caveman / Blouse

Espoir 2012

Bright Future

Album honni

M83 – Hurry Up, We're Dreaming (Naïve)

Plaisir coupable

Kamp! – Cairo (Self-released)

Top albums Hartzine

John Maus - We Must Become The Pitiless Censors Of Ourselves (Upset! The Rhythm)

Blouse - Blouse (Captured Tracks)

Real Estate - Days (Domino)

Peaking Lights - 936 (Not Not Fun)

HTRKWork (Work, Work) (Ghostly International)

Tyler, The Creator - Goblin (XL)


2009 : On fait le bilan

bilan

Hartzine vous propose de revenir sur une année de musique à travers les bilans subjectifs de ses rédacteurs et leurs tops.

Benoît

Dans le monde merveilleux du vin, il existe parait-il des années miracles qui se répéteraient toutes les fins de décennie et il semblerait que cet axiome se vérifie également dans l'univers de la musique. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à regarder de plus près les bilans de fin d'année proposés ici et là pour s'apercevoir que l'année 2009 n'a pas enfanté de palmarès consensuels, preuve d'une année discographique "grand cru" avec ce qu'il faut de sourires et de larmes pour créer l'équilibre parfait. 2009, année bilan d'une décennie dont il nous faudra encore dix ans pour en interroger le sens, achève les premiers temps d'un nouveau millénaire musical en trompe l'œil, "noughties" à la fois hantées par la crise du disque et, sur ses ruines, illuminée par l'émergence fulgurante d'une nouvelle scène indépendante protéiforme, mondialisée et insolemment inclassable.
Animal Collective et The XX, chacun à leur manière, incarnent cette nouvelle épopée musicale qui, libérée du joug du conformisme mainstream et des potentats qui le régissent, fait éclater en morceaux l'identité "musico-normée" de la pop. Aussi une lecture plus symbolique de l'histoire nous aurait ainsi prouvé que ce n'est pas Conrad Murray et sa trousse à pharmacie qui priva Bambi de son ultime tentative de rédemption mais bien Merriweather Post Pavillon et son élégiaque complexité, véritable antidote à la médiocrité ambiante. Dans cette entreprise d'édification d'un nouvel ordre musical , Les bambins étonnamment matures de The XX ne sont pas en reste. En un unique album construit dans la froideur d'un garage anglais, à l'aube d'une nouvelle décennie et  sur les cendres encore chaudes de l'économie phonographique, leurs chansons décomplexées marquent un coût d'arrêt brutal dans le continuum historique de la musique et font sortir de sa torpeur toute une génération abîmée par le croissant déficit de la Pensée. Par sa lecture à rebrousse-poil de la musique de papa et sa faculté à mixer cette exégèse avec ce qui lui est en apparence le plus opposé, The XX permet, le temps de 45 petites minutes,  de recouvrer ce qui avait disparu et était condamné à l'oubli : le goût salvateur de l'étonnement.
Mais ce ne sont pas forcément ces deux noms que vous retrouverez classés ci-dessous. Car on peut aussi y préférer ce que l'on veut, c'est aussi ça la magie de 2009.

Mes trois Albums de l'année :

francoisFrànçois And The Atlas Mountains

Plaine inondable
14/09/2009
(Talitres)

écouter Moitié

jeremy-jayJeremy Jay

Slow Dance
23/03/2009
(K Records)

écouter Love Everlasting

summertimeThe Drums

Summertime
12/10/2009
(Moshi Moshi)

écouter Let's Go Surfin

Mes trois chansons de l'année :

girls-album-l-1jpegGirls - Lust For Life

extrait de Album
28/09/2009
(True Panther/Turnstile/PIAS)

écouter Lust For Life

koudlampromohr1Koudlam - See you all

extrait de Goodbye
16/11/2009
(Pan European Recording)

écouter See you all

lareproductionArnaud Fleurent-Didier - France Culture

extrait de La reproduction
04/10/2010
(Columbia)

écouter France Culture

Mes espoirs 2010 :

hunxHunx + The Punkettes

écouter U don't Like Rock'n'roll

un album prévu pour 2010

saycetSaycet

album à venir en mars 2010

Through The Window

écouter Easy

Thibault

On a beau dire que l'industrie du disque est en crise, la création musicale, elle, est loin d'être en panne. Un constat historique milite d'ailleurs en sa faveur : quand la situation économique se délite, le peuple, s'il réclame du pain, s'en remet aux jeux pour oublier. Les salles de concert sont pleines, certains groupes passent de l'ombre à la lumière en une poignée de seconde (Girls, The xx) quand d'autres se reforment avec appétence (Pavement, the Pixies, Chokebore). Contrastant avec une certaine atonie fin de siècle consacrant l'ère du dj roi, une émulation sans pareille s'empare de formes musicales qui se recyclent, se mélangent et se renouvellent. Phénomène récurent dans l'univers de la création mais qui se double d'un second plus nouveau : l'instantanéité. On aime, on aime pas, le choix est immédiat. Et comme dans tout déluge, difficile de voir pointer l'horizon. La profusion de groupes, de sonorités nouvelles et de relectures itératives de genres dépoussiérés obstruent déjà un discernement susceptible d'accoucher d'un véritable bilan de fin d'année. Avec la dose d'amnésie qu'inocule quotidiennement l'actualité musicale en continue, dont le symbole tient en un mot - Pitchfork - cela devient d'autant plus dur que les repères temporels sont brouillés. Janvier dernier parait si loin, et pourtant c'est à peine hier. Mais à vrai dire, pourquoi s'en plaindre ? Les classements sont-ils véritablement utiles ? Réponse de normand : oui et non. S'il est toujours profitable de jeter un coup d'œil furtif dans le rétro-viseur quand on trace son chemin, le temps long, lui, est un puissant révélateur. Celui de la beauté et de la justesse immuable. Les authentiques classements ne se font donc que quelques années, voir quelques décennies plus tard. Dès à présent, qui peut différencier ce qui sera conservé précieusement de ce qui sera oublié d'un revers de veste ? Pas grand monde. A défaut d'être présomptueux, il n'y a pas de prophète en la matière. Un jeu peut cependant consister à prendre de la hauteur pour imaginer ce que l'on continuera à écouter une ou deux décades plus tard. Inutile de dire que l'exercice est périlleux. Inutile de dire que c'est un peu vain. Mais qu'au moins, ça a le mérite d'être sincère, bien loin de l'agitation et d'une période de solde déjà entamée. Car les classements ça sert aussi à écouler les stocks.

Mes trois Albums de l'année :

walkabout-coverAtlas Sound

Logos
20/10/2009
(4AD)

écouter My Halo

turzi011109Turzi

B
28/10/2009
(Record Makers)

écouter Brazilia

girls-album-l-1jpeg Girls

Album
28/09/2009
(True Panther/Turnstile/PIAS)

écouter Hellhole Ratrace

Mes trois chansons de l'année :

desire_lp_cover-1Desire - Don't call

extrait de II
21/07/2009
(Italians Do It Better)

écouter Don't Call

beakBeak - Iron acton

extrait de Beak
17/11/2009
(Ipecac)

écouter Iron Acton

jeremy-jayJeremy Jay - Breaking The Ice

extrait de Slow Dance
23/03/2009
(K Records)

écouter Breaking The Ice

Mes espoirs 2010 :

l_aea4df174083464fb878f116f934838eVilleneuve

Album à venir début 2010
Dry Marks of Memory
(PIAS)

écouter Death Race (discodeine remix)

17640271Twisted Wires

Album à venir en 2010
(Italians Do It Better)

écouter One Night At The Raw Deal

Mon meilleur concert :

Skeleton$ (Midi festival, 26 juillet 2009, Villa Noailles de Hyères)

Virginie

Bbbbrrr l'hiver est arrivé, je frissonne, voilà l'année 2009 qui se termine déjà! À l'heure du bilan, je dois tout avouer, oui c'est vrai : j'ai des tendances mono-maniaques. Je peux écouter un album, voir un titre jusqu'à la lie, jusqu'à (presque) m'en dégoûter...Ce qui a pour conséquence néfaste, j'en ai bien peur, un manque de disponibilité assez dramatique dans mes écouteurs, pour peu que j'écoute une quantité non-négligeable de vieilleries toutes plus respectables les unes que les autres, cela va sans dire, mmm et bien voilà, je n'ai pas écouté tout ce qu'il y avait à écouter! Que la foudre s'abatte sur moi! Oh Dieu de la critique musicale, pardonne-moi! Oui, je réciterai mon je vous salut rock n'roll trente deux fois avant de me coucher, c'est promis.

Mes trois albums de l'année :

fever-ray_coverFever Ray

Fever Ray
29/03/2009
(Mute)

écouter When I Grow Up

Fever Ray, bande originale hallucinée d'un conte fantastique, l'ex-Knife Karin Dreijer Andersson nous plonge dans une transe lynchienne qui donne la chair de poule.

battant-noheadBattant

No Head
23/02/2009
(Kill The DJ)

écouter No Rod

Remarquable énergie brute d'un bout à l'autre, on les attends au tournant.

07232009_kap_bambino_blacklistKap Bambino

Black List
25/05/2009
(Because)

écouter Bluescreen

Bonheur adolescent et jubilatoire, à mille lieues de toute la production musicale de cette année. Le groupe électro le plus Punk du monde.

Mes trois chansons de l'année :

poch_thexx_702a39804bde8797c3993b5d9e7997af_fullsizeThe XX - Crystalised

Extrait de XX
15/09/2009
XL Recordings

écouter Crystalised

Idéale ballade post-pubère et planante pour un film plein d'ados taciturnes de Greg Araki, je ne peux qu'adhérer!

album-17935YACHT - The Afterlife

extrait de See Mystery Lights
28/07/2009
(DFA)

écouter The Afterlife

Le titre sur lequel j'ai fait le plus de playback dans les transports publics, et j'assume.

873_1_lChairlift - Bruises

extrait de Bruises
11/09/2009
(Columbia)

écouter Bruises

Parce que je suis une midinette c'est évident. Et encore, j'avoue le plus avouable.

Ma découverte de l'année :

a673aecae7D.M Stith

Heavy Ghost
10/03/2009
(Asthmatic Kitty)

écouter Pity Dance

L'univers de ce parfait inconnu est d'une beauté et d'une poésie à faire pleurer. Inclassable, à écouter tout seul dans le noir.

Mon espoir  2010 :

815b805248566da1a5a95498b9bf5e83_mediumFreelance Whales

Album à venir début 2010
Weathervanes
(frenchkiss)

écouter Ghosting

Un énorme potentiel pour devenir ma nouvelle mono-obsession musicale. Des ricains du Queens, le nouveau Brooklyn qu'on se le dise, mais ils auraient tout aussi bien pu venir de Montréal, si vous voyez ce que je veux dire.

Mon meilleur concert  de l'année :

KAP BAMBINO KAP BAMBINO et KAP BAMBINO.

Nicolas

En musique comme en économie, les bulles se sont dégonflées les unes après les autres (electro fluo, baby rock...); laissant la place à d'autres solutions moussantes (pop lo-fi, revival shoegaze...). Les salles de concert n'ont jamais autant rempli leur rôle de sanctuaire... Paradoxalement je me suis plutôt retrouvé dans des sons du passé qu'on qualifiera parfois de cheap mais qui transpire l'authenticité. De la vague froide flexipop à ma découverte du krautrock déviant des 70's, autant de références qui permettent d'apprécier à leur juste (faible) valeur la majeur partie des sorties de l'année 2009.

Mes 3 albums de l'année :
ursk_alukAluk Todolo

Finsternis
05/06/2009
(Utech Records)

écouter Quatrième Contact

kickback-nosurrenderKickback

No Surrender
21/05/2009
(GSR)

écouté No Surrender

andrew_weatherall_a_pox_on_the_pioneersAndrew Weatherall

A Pox On The Pioneers
28/09/2009
(Rotters Golf Club)

écouter All The Little Things

Mes 3 chansons de l'année :

jozif_by_rich_kellyJozif – Midnight Effigy

itsafinelineivansmaggheettimparisIt's A  Fine Line – Never Go With a Hippie to a second Location (allez allez remix)

écouter Never Go With a Hippie to a second Location (allez allez remix)

fairtilizer-track-70582-sGesaffelstein – Midnight Anxiety

écouter Midnight Anxiety

Ma découverte de l'année :
front

Circle of Ouroborus

Island
16/03/2009
(Infinite Wisdom)

Emeline

Je ne vais pas vous mentir : en 2009, je n'ai pas écouté beaucoup d'albums sortis en 2009. J'aime les vieux groupes, ou les groupes nouveaux qui sonnent comme des vieux. Peut-être que c'est un peu facile de se complaire dans les valeurs sûres, mais je ne me sens pas très à l'aise avec le fait d'écouter les cinquante derniers albums hype qui sortent chaque semaine. J'ai besoin de prendre mon temps, d'écouter en boucle pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour apprécier vraiment. D'aller voir les groupes en concert. Mais, en 2009, quand on est fan des Doors ou de John Lee Hooker, ce n'est pas évident.Et pourtant, grâce à Hartzine, je me suis dit qu'il était temps, et je me suis un peu forcée. J'ai même écouté des albums qui n'étaient pas encore sortis. Et j'ai découvert qu'en 2009, on pouvait sonner comme il y a quarante ans. Ou pas du tout. Mais je ne me suis pas sentie aussi perdue que ce que je prévoyais. Quoiqu'il en soit, mon bilan 2009 sera probablement beaucoup moins pointu que ce que vous auriez pu espérer, et vous n'y découvrirez peut-être pas grand chose. Mais j'y parle de groupes qui me tiennent vraiment à coeur. Rendez-vous en 2010 ?

Mes trois albums de l'année :

41cfgqzcxxl_sl500_aa240_Revolver

Music For A While
23/06/2009
(EMI)

écouté Leave Me alone

Ca faisait déjà quelques années que j'avais entendu parler de ce groupe, depuis une démo atterrie au hasard dans mon salon en 2007. Deux ans après, je suis satisfaite de voir leur travail et leur talent récompensés.

heart-onEagles Of Death Metal

Heart On
28/10/2009
(Cooperative Music)

écouter Wannabe In L.A.

Le groupe de Jesse Hughes et Josh Homme livre un troisième opus qui sent, comme les deux premiers, le sexe, la sueur et le blues. Un remède efficace contre les néo-nunuches à la voix faussement innocente qu'on nous sort tous les trois mois.

deadweather2The Dead Weather

Horehound
13/07/2009
(Sony)

écouté Treat Me Like Your Mother

Le dernier groupe de Jack White offre un premier album lourd et poussiéreux, dans lequel Alison Mosshart trouve un adversaire à sa mesure.

Mes trois chansons de l'année :

deadweather2The Dead Weather - Treat Me Like YourMother

extrait de Horehound
13/07/2009
(Sony)

écouté Treat Me Like Your Mother

La scène de ménage la plus classe de l'histoire du rock.

mrcd-partyintellectualsMarc Ribot's Ceramic Dog - Break On Through

extrait de Party Intellectual
24/06/2008
(Pi Recordings)

écouté Break On Through

Reprendre un titre des Doors était un pari osé ; le nouveau groupe de Marc Ribot s'en tire à merveille.

ykgpxv26Tu Seras Terriblement Gentille - Lester Bangs

extrait de Tu Seras Terriblement Gentille
30/06/2009
Born Bad Records

écouter Lester Bangs

Trois filles énervées rendent hommage au rock critic sans prendre de gants. Il aurait apprécié.

Ma découverte de l'année :

The Dead Weather

Je ne voudrais pas avoir l'air de sortir le même groupe à toutes les sauces, mais quoi de plus excitant que de découvrir que le génie de Détroit et la tigresse des Kills ont formé un groupe ensemble ?

Mon espoir 2010  :

Je n'ai qu'un seul espoir : que les White Stripes sortent enfin leur nouvel album et repartent en tournée.

Mon concert de l'année :

The Dead Weather, Wiltern Theater, Los Angeles, 28 août 2009

Après le concert parisien un peu court précédant la sortie de leur album, les Dead Weather allongent leur show et se déchaînent encore plus. Alison, plus habitée que jamais, reste l'artiste la plus envoûtante que j'aie jamais vue sur scène.

Akitrash

Pour une fois, quantité aura rimé avec qualité, et de ce marasme symphonique qu'aura été 2009 l'indépendance aura primé sur le reste. Que les jeunes artistes se rassurent c'est par eux que passera le flambeau.

Mes trois albums de l'année :

fever-ray_coverFever Ray

Fever Ray
29/03/2009
(Mute)

écouter When I Grow Up
Plus de 10 mois coincé dans mon Ipod, et je l'écoute toujours, un exploit!

dirty-projectors-bitte-orca-coverDirty Projectors

Bitte Orca
9/06/2009
(Domino)

écouter Stillness Is The Move

Dave Longstreth est à la fois Jésus et Syd Barrett, un Ovni!

200px-animal_collective_merriweatherAnimal Collective

Merriweather Post Pavillon
06/01/2009
(Domino)

écouter My Girls

Animal dans mon top 3, facile? Bah non, longtemps hésité avec Atlas Sound et Bibio!

Mes 3 chansons de l'année:

gussusGus Gus - Add This Song

extrait de Add This Son
26/06/2009
(Kompakt)

écouter Add This Song

200px-animal_collective_merriweatherAnimal Collective - Bleeding

Merriweather Post Pavillon
06/01/2009
(Domino)

écouter Bleeding
Leur morceau le plus étrange et cotonneux depuis des lustres...

walkabout-coverAtlas Sound - Kid Klimax

extrait de Logos
20/10/2009
(4AD)

écouter Kid Klimax
Magique, tragique, douloureux, organique... l'âme même de Bradford Cox!

Ma découverte de l'année :

destination_tokyo-nisennenmondai_480Nisennenmondai

Destination Tokyo
20/06/2009
(Smalltown Supersound)

écouter Destination Tokyo

3 japonaises au look de lolitas qui renvoient tous nos papis du noise à l'âge de pierre... Une méga claque!

Mon Espoir  2010:

Pour le come-back je mise gros sur le retour de Massive Attack. Pas une déception en presque 20 ans d'activité, y a pas de raison que ça change non d'une pipe.
Et également la consécration du label parisien
Pan European qui après Turzi, Koudlam, Kill for total peace a su réveiller nos esgourdes...

Meilleur concert de l'année :
Dirty Projectors, La Maroquinerie
Le jour où je suis tombé amoureux de Angel Deradoorian et que je me suis pris en pleine face une démonstration brute d'orchestration de folie maitrisée.