Again and Again, album culte de Thieves Like Us c’était il y a déjà sept ans. Depuis le groupe a changé plusieurs fois de format, de labels (Kitsuné, deBonton, Captured Tracks) et a connu un succès plus ou moins mitigé au grès des sorties. Après une absence de presque cinq ans, le groupe revient avec un nouvel album éponyme, sorti sur le label de leur début, Seayou Records. Come back grandement réussi pour Thieves Like Us, la pop complexe du groupe balaie ici un large éventail d’émotions entre ambiance dance floor insouciants et moments plus mélancoliques et introspectifs. Pour célébrer ce nouveau disque, découvrez une mixtape exclusive concoctée par Andy Grier et ses réponses à notre interview Out of the Blue. Enjoy !

D’où viens-tu ?
Where do you come from?

J’ai grandi sur des bases militaires américaines, entouré par de froids guerriers qui s’entraînaient pour la guerre froide.

I grew up on U.S. Military bases, surrounded by cold warriors, training for the Cold War.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

En route pour la prochaine guerre mondiale.
On my way to the next World War.

Pourquoi la musique ?
Why music?

C’est comme le journalisme mais avec la possibilité de groupies.

It’s like journalism but with the potential for groupies.

Et si tu n’avais pas fait de musique ?
And if music wasn’t your thing?

Le journalisme.
>
Journalism.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Poser la “bonne” question est bien plus important que d’avoir la réponse.

To ask the ‘right’ question is far more important than to receive the answer.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

Et bien, si la vie est un travail en cours, je ne pense pas qu’il ne puisse y avoir qu’une seule révélation artistique. C’est la somme de plusieurs choses. Je considérerais que j’ai réussi si je peux payer pour mes propres funérailles. Personne d’autre ne paiera pour ça.

Well, if life is a work in progress, I don’t think that there can be a single one artistic breakthrough. It’s a sum of things. I will consider myself successful if I can finance my own burial. No one else will pay for it.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

La musique est un moyen viable de communication, d’informer, de renforcer l’esprit, une forme de guérison. C’est difficile de voir la plupart des musiciens renoncer à ça, et pour l’argent, ou la célébrité. Je crois que les artistes Dub et Reggae continuent à transmettre un certain message social.

Music is viable means of communication, reporting, fortifying the soul, a form of healing. It’s difficult to seeing most musicians forego this social responsability and for for cash, or fame. I do think DUB and REGGAE artist are still transmitting some sort of social message.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Je n’ai pas atteint la mort artistique, donc je ne peux pas vous donner une réponse pour une expérience que je ne connais pas.
I haven’t reached an artistic death, so I cannot give you an answer to an experience I do not know.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Un rituel avant de monter sur scène ou des groupies ???? On n’a pas vraiment de groupies… Tout espace pouvant servir à quelque chose de la sorte est pris par notre concentration sur les balances.

Pre stage ritual or groupies???? We don’t really have groupies.. Any space for observing such a thing is taken up by focusing on sound check.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

Des amis que je connais depuis les années 90 qui ne sont pas des musiciens très connus. Ils sont tous à New York. Je suis en exil depuis 2002 donc on n’a pas eu l’occasion de travailler ensemble.

Friends I know since the 1990s who are not well known musicians. They are all in New York City. I’ve been in exile since 2002. so, we haven’t gotten the chance to work together.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Je n’ai pas une notion du temps très linéaire. Et nous ne somme pas non plus nimbés de glamour. Donc ce sont souvent des souvenirs très basiques de tournées, comme se promener de nuit à Tokyo et s’arrêter manger des nouilles dans un restaurant à 4h du matin, ou regarder le soleil se coucher en attendant d’embarquer dans l’avion dans un aéroport mexicain, généralement de petits souvenirs de choses simples.

I don’t really have a very a linear sense of time. Nor are we veiled in glamour. So, it’s often very mundane tour memories memories, like taking a night walk in Tokyo and stopping for noodles in a restaurant at 4 am, or watching the sun go down waiting to board our flights in some Mexican airport, usually little memories of small things.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Comme il est impossible de voyager dans le temps et de donner des conseils à mon moi enfant, je préfère donner des conseils aux plus jeunes. Je conseille de travailler dans une usine pendant, disons, 90 jours. On développe une relation entre les mouvements de son corps, l’espace physique et les objets. Ça donne aussi une notion de la difficulté d’un travail répétitif, d’être exploité et peut-être que vous prendrez plus en considération que chaque bien ou objet que vous achetez ou que vous avez autour de vous vient le plus souvent d’une usine et a été fait par une autre paire de mains humaines. Il y a une histoire derrière cet autre être humain. Ce qu’ils ont mangé le matin. Quelles étaient leurs pensées sur le chemin du travail. Leur cigarette pendant la pause déjeuner.

As it is impossible travel back in time and advise my younger self, I would rather give some advice to younger people. I do recommend working in a factory for say, 90 days. You develop a relationship between your body movements, physical space, and things. It also gives you a sense of the difficulty of repetitive work, sweatshop work and perhaps you will take into consideration more that every good, or object we buy or have around us most often comes from a factory, and is most often by another set of humans hands. There is a story behind that other human. What they ate in the morning. What their thoughts were on the way to work. Their cigarette during their lunch break.

Comment te vois-tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

je ne peux pas vraiment me voir d’ici un an. Je ne pense pas vraiment à moi-même en termes linéaires. C’est en dehors de mon processus de pensée. Où seras-tu ? Où sera l’ordinateur sur lequel je tape ces lignes ? Est ce que l’écran sur lequel tu lis ce texte sera depuis longtemps érodé par le temps ?

I cannot really see myself past next year. I don’t really think of myself in linear terms. It’s outside of my thought process. Where will you be? where will the computer be I am typing this on? Will the screen you are currently reading this text on have long been eroded by time?

Comment voyez-vous évoluer votre musique?
How do you see your music evolve?

Je ne sais pas si elle évolue. C’est un peu comme un jeu. On devient meilleurs avec les règles. Peut-être que quelqu’un connaît les trucs, sait comment obtenir ce son là, ou cet autre, ou sait comment se forcer à écrire d’une certaine façon. Mais avec tout ce savoir vient une certaine préméditation. L’innocence est perdue. Est-ce qu’une pièce préconçue et étudiée représente une évolution ou est supérieure par rapport à quelque chose dans l’inconscience de l’innocence de la jeunesse…

I don’t know if it evolves. It’s a bit like a game. One gets better at the rules. Perhaps one knows the tricks, knows how to get this sound or that sound, or knows how to push themselves to write in a certain way. But with all this knowledge comes a certain premeditation. Innocence is loss. Is a well thought out and drafted piece of work an evolution or superior, to something done so thoughtlessly in the innocence of youth…

Un plaisir coupable ou un trésor caché (musique ou hors musique) ?
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Oh, ceux là disparaissent quant on “touche le fond”.

Oh those fall away when you hit « rock bottom ».

 

Mixtape

Vidéos