puritains452covEn 2008 These New Puritans avait réussi à s’extraire d’une masse qui semblait vouloir ressembler à tout prix à Bloc Party ou Franz Ferdinand en dopant sa pop au valium et à la novocaïne, mis à part sur le strident Elvis. Une bande de gamins décharnés, sapés comme des gravures de modes, mais cultivant cette attitude détachée et impassible qui fait froid dans le dos.
Bien décidé à remettre le couvert cette année, Hidden déboule comme un mastodonte dans un placard à balais et file directement une impression de claustrophobie. L’ambiance est étouffante, on se sent piégé dans l’obscurité la plus totale, avec pour seule indication d’orientation le martèlement de la batterie qui agresse les oreilles comme le pilonnage d’un marteau-piqueur. Ajoutez à cela la folle emballée orchestrale : cuivres, bois, violons, tambours, chœurs… et Hidden ressemblerait presque à la chevauchée fantastique. Presque car encore une fois le rythme pêche et fait défaut aux jumeaux Barnett. Cette variante contemplative qui avait autant surpris qu’excité sur le single We Want War fini par soûler et endormir pire qu’une plaquette de Lexomil, la formule se répétant inlassablement sur les onze morceaux. Seul Three Thousand et son allure redondante réussit à éveiller l’intérêt. Et la production de Dave Cooley n’arrivera pas à sauver du naufrage ce navire qui s’enfonce douloureusement dans l’abyme. Dommage, on attendait beaucoup du quatuor anglais qui semblait naviguer entre post-rock hype et gotha-electro visionniaire. Mais bon, la rencontre d’un iceberg sans doute.

akitrash

Audio

These New Puritains – Three Thousand

Tracklist

These New Puritans – Hidden (Domino, 2010)

01. Time Xone
02. We Want War
03. Three Thousand
04. Hologram
05. Attack Music
06. Fire-Power
07. Orion
08. Canticle
09. Drum Courts-Where Corals Lie
10. White Chords
11. 5