Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra – Kollaps Tradixionales

mtzionDifficile de ne pas confondre Godspeed You ! Black Emperor et A Silver Mt. Zion Memorial Orcherstra, essentiellement sur les premiers opus du second notamment. Non seulement le post-rock mélodieux et torturé d’Efrim Menuck, Sophie Trudeau et Thierry Amar fait écho aux inspirations de leur précédent groupe, mais en garde également la même structure mélodique et ce goût prononcé des tracklists réduites au maximum dont les morceaux s’étirent toutefois jusqu’à parfois vingt minutes.
Pourtant cette nouvelle mouture qui remplace le « A » par un « Thee » marque un changement notable, et pas seulement dans l’orthographe de leur nom : line-up des canadiens totalement modifié, démarcation radicale dans le style musical de la formation… Efrim Menuck reprend seul les commandes du navire, laissant derrière lui ses deux ex-compatriotes, et embarquant tout de même les moussaillons du Tralala Band.
Qu’on se le dise, Kollaps Tradixonales ne séduira pas forcement les amoureux transis de post-rock, ni les amants particuliers du bataillon venu de la Région de Céline Dion. Construit autour de 4 axes, l’album tend vers un rock alternatif à tendance progressif, avec de longues plages plus aériennes grâce une orchestration malgré tout omniprésente. Le chant qui était un des composants mineurs de la musique de Silver. Mt Zion, devient ici un élément pivot autour duquel viennent s’enrouler violons, hautbois, violoncelle…
Même le conditionnement se voit radicalement modifié. Alors que les précédents albums se étaient habituellement distribués dans de magnifiques pochettes sérigraphiées dont l’épaisseur ne dépassait à peine celle du CD, l’édition de Kollaps Tradixonales se voit gonflée d’un booklet de seize pages, contenant artworks et illustrations. Le tout étant travaillé par Jem Cohen, photographe, réalisateur ayant d’ailleurs collaboré avec GY!BE, et signant également la production de cet étrange album.
Alors est-ce que pour autant Thee Silver Mt. Zion aurait frappé un coup dans l’eau ? Que nenni! Et la seconde variation permettant de s’en convaincre I Built Myself a Metal Bird et I Fed my Metal Bird the Wings of other Metal Birds se renvoyant la balle dans un délire quasi-biblique et rappelant pareillement le mythe d’Icare, dans sa quête de voler de ses propre ailes avant de causer sa propre perte. Un première partie post-métallurgique, violente et héroïque, dont le rythme épique donne des frissons jusqu’à en faire trembler l’épine dorsale. Six minutes dix-huit de charge qui se veulent comme un compte à rebours avant un déferlement de chaos, qui aboutira au morceau suivant : une très longue chute dans la débâcle, d’abord contemplative, puis apocalyptique, avant que ne résonne le crash.

Merveilleux !

akitrash

Audio

Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra – I Built Myself A Metal Bird (Live VIdeo Version)

Tracklist

Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra – Kollaps Tradixionales (Constellation, 2010)

1. There Is A Light
2. I Built Myself A Metal Bird
3. I Fed My Metal Bird The Wings Of Other Metal Birds
4. Kollapz Tradixional (Thee Olde Dirty Flag)
5. Collapse Traditional (For Darling)
6. Kollaps Tradicional (Bury 3 Dynamos)
7. ‘Piphany Rambler