The Chap – Well Done Europe

the-chapjpegIl doit y avoir quelque chose de navrant à faire un grand disque, unanimement reconnu comme indépassable par les feux croisés de la critique, et ne pas se faire une caillasse avec. Pas étonnant donc que The Chap, quatuor partagé entre Londres et Berlin, se fende d’un nouveau disque, Well Done Europe, paru le 24 mai dernier sur LO Recordings, histoire d’essayer de capitaliser enfin sur Mega Breakfast paru deux ans plus tôt sur cette même structure au catalogue impeccable. Et pour y parvenir, ces déconneurs de première au look d’autiste ont mis le paquet, tabassant dans tous les sens le chaland d’hymnes tarabiscotés, arpentant une foultitude de genres et de sous-genres de la pop moderne tout en tamisant de leur consubstantielle ironie un sens de l’écriture pop hors du commun. Douze morceaux brossant donc à la manière d’une anthologie didactique l’éventail de leur savoir faire et de leur potentiel de faiseurs de mirages. On passe successivement, et sans plus de ménagement que les poignées de secondes séparant les différentes plages, d’une pop symphonique en apesanteur (We’ll See To Your Breakdown) à une version échevelée de celle-ci (Even Your Friend), d’une électro-pop éthérée et minimale (Obviously) à une antienne nettement plus humoristique (Gimme Legs), d’une électronica sans consistance (Well Done You) à une embardée cadencée dub expérimentale (Nevertheless, The Chap) ou d’un formalisme pop-rock neurasthénique (Pain Fan) à une déferlante math-rock printanière (Torpor), et ce avant même de friser le non-sens absolu (Few Horoscope). En somme, un inventaire à la Prévert comme il n’en n’existait plus depuis Brian Van 3000, la finesse en prime. Et c’est bien là que le bât blesse, car si les doux dingues frénétiques, incapables de garder le fil de leur pensée ne serait-ce que plus de trois minutes, ont un droit de cité inaliénable, il s’avère qu’ils fatiguent irrémédiablement l’auditoire, conspuant celui-ci jusqu’à l’ennui le plus létal. Sans se rendre jusqu’aux bords de ce précipice artistique, Well Done Europe, quatrième effort du groupe, ne daigne pas s’affranchir des canons de Mega Breakfast tout en soustrayant sa substantifique moelle faisant cruellement défaut ici : la folie créatrice d’antan, débarrassée de tout symptôme épileptique, est ici traitée et canalisée, notamment par le filtre d’une production on ne peut plus clinique. Pas étonnant qu’enserré dans sa camisole, le malade divague vitesse grand V, ne se laissant pas le temps d’approfondir son saugrenu génie. Une thérapie libératrice existe pourtant. Leur renommée scénique les précède de loin et ce n’est pas une broutille d’hyperactivité cérébrale qui sera à même de la démentir. Et comme chacun sait, un concert peut changer l’appréhension que l’on a d’un disque. Réponse le 12 juin au Café de la Danse.

Audio

The Chap – Even Your Friend

Tracklist

The Chap – Well Done Europe (LO Recordings, 2010)
01. We’ll See To Your Breakdown
02. Even Your Friend
03. We Work In Bars
04. Obviously
05. Gimme Legs
06. Well Done You
07. Nevertheless, The Chap
08. Pain Fan
09. Torpor
10. Maroccan Nights
11. Few Horoscope
12. Chalet Chalet