par Gaël Bouquet

The Big Idea fait partie de ces heureux hasards, rencontré sur internet au détour d’une page Bandcamp et qui, tout d’un coup, vous donne envie de remercier chaque jour les cerveaux bouillonnants ayant imaginé et mis au point le réseau internet mondial tel que nous le connaissons aujourd’hui. Réseau permettant à un individu A de tomber sur la musique d’un individu B.

Cet individu B s’appelle donc The Big Idea et derrière cette entité se cache la musique de sept Rochelais établis à Paris qui viennent de sortir leur premier album, La Passion Du Crime 3, ce samedi 06 mai. Et c’est une véritable tuerie.

Ce qui frappe chez The Big Idea, outre le jeune âge des membres du sextet, c’est la démarche DIY radicale du projet. Enregistré à la maison, sorti sous la forme d’un quadruple album CD chez Meteor Shower Production (label/boite de production montée par le groupe), qui organise aussi le Cremafest à domicile.

Après avoir sorti deux premiers EPs qui avaient déjà attiré mon attention il y a quelques mois, le groupe récidive en sortant ce disque massif de vingt-trois titres.

On pourrait alors se dire, au premier abord, que ne sachant faire un choix parmi leurs morceaux, le groupe aurait privilégié la quantité à la qualité. Et quelle erreur ce serait de penser ça. Le disque s’avère extrêmement rythmé, entre des thèmes fuzzy, psyché, boogie-woogie voire même carrément glam. Et c’est là que repose pour moi le gros potentiel de ce tout jeune groupe : la capacité à enchainer à la perfection plusieurs thèmes sur un même morceau sans créer de longueur. Chose que l’on retrouvait sur les deux premiers EPs et qui marche particulièrement bien sur l’ensemble de cet album, évoquant ainsi dans sa structure … And Star Power, l’avant-dernier Foxygen, paru en 2015. Exemple probant : la maturité de la composition de VIII, morceau de quatorze minutes figurant sur le troisième CD.

Rayon influences, on peut citer sans trop se tromper King Gizzard & The Lizard Wizard (époque Paper Mâché Dream Balloon autant que I’m In Your Mind Fuzz) mais aussi Pond, le final de CXXXIV (sur le quatrième CD, aussi présent sur l’EP) évoquant le dénouement de Midnight Mass (dernier morceau de l’album Hobo Rocket de Pond). Il s’agit d’ailleurs de l’un des morceaux phares de l’album, subtilement repris par passage sur plusieurs autres titres.

Cet album concept étale donc sur près de deux heures l’histoire de l’inspecteur Lawrence, balloté d’interludes téléphoniques en interludes téléphoniques par une inconnue, jusqu’à un rendez-vous mystérieux. Habile dénouement et véritable création sonore que cette rencontre que l’auditeur attentif aura attendu et appréhendé depuis le début du disque. Disque clôt par un ultime thème final d’une vingtaine de minutes, ambiant, instrumental et remarquablement juste.

The Big Idea a réussi son pari, reste à défendre ce projet sur scène.

Audio

Tracklist

The Big Idea – La Passion du Crime 3 (Meteor Shower Production, 06 mai 2017)

CD1

INTRO
XXI
LVII
XV
XVIII
LXVI
CII

CD2

LV
III
XL
MXI
LXXV
XXVI
XXXII
CDXL
LXXII
LXXXVIII

CD3

LXXXIII
VIII
XXXIII
CXXXIV

CD4

Le Rendez-Vous
Thème Final