TEETH!!! – Whatever

Avec un nom pareil, il serait assez difficile d’éviter les jeux de mots douteux, alors on dira d’emblée que le premier album de TEETH!!! secoue bien du râtelier…On les avait découverts avec See Spaces en 2010 chez Moshi Moshi et voici que le trio teigneux de l’East London revient en fanfare avec son foutraque D.I.Y. électro-punk qui ferait danser mémé. Quatre ou cinq notes efficaces sur un synthé et des basslines solides, le tout épicé par les vocalises parfois stridentes de Veronica So et une batterie énergique : la recette est bien rodée et à l’écoute de morceaux réussis comme Care Bear, See Spaces et Flowers, on en reprendrait bien une plâtrée. L’alter-ego Fisher-Price ® de PRE nous ramène quelques années en arrière, alors qu’une multitude de petits groupes en  « The » d’indie boys bien rangés en chemisettes assorties se faisaient bousculer outre-Manche par le son screamo, post-hardcore et dance-punk de groupes comme Cutting Pink With Knives ou Test Icicles.


Confusion annonce la couleur avec un flegme affecté qui nous ferait un peu regretter le « je-m’en-foutisme » arty de feu Help She Can’t Swim : « You all think we care, but we don’t! ». Avec un morceau comme See Spaces, on aura aussi vite fait de les comparer à une sorte de Crystal Castles largement plus festive, mais leur humour régressif et un goût marqué pour la scène et des shows dynamités en font plutôt les rejetons tardifs des joyeux lurons écossais de Gay Against You! et de Best Fwends, également signés quelques années auparavant chez Moshi Moshi. Dead Boys, avec ses paroles un peu naïves et tautologiques (« Dead boys don’t come back after they’re killed ») est un clin d’œil à l’esthétique punk tant prônée par le groupe à grands renforts de posters, montages et vidéos D.I.Y., et peut-être même au groupe des années 70 du même nom, alors que dans Time Changes, les envolées électro évoquent assez le dernier LCD Soundsystem.

En fait, certains morceaux datent déjà de quelques temps  (See Spaces et Time Changes) et la plupart des références, parfois excellentes, ne sont pas assez anciennes pour ne pas donner l’impression que, malgré tout, TEETH!!! est arrivé un peu tard à la fête… Tout cela n’est donc pas de toute fraîcheur, mais whatever, on dansera quand même sur les tables.

Vidéo

Tracklist

TEETH!!! – Whatever (Moshi Moshi, 2011)

01. Confusion
02. U R 1
03. Care Bear
04. Dead Boys
05. Time Changes
06. This Time
07. Pill Program
08. See Spaces
09. Flowers
10. Street Jams