Swans – My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky

1285090386_51tb8tzrlxl_ss500_Le cygne n’est pas à proprement parler un animal familier. Pourtant, ses caractéristiques uniques et sa noblesse firent de lui une attraction qui traversa les âges. A travers la mythologie (Léda et le cygne), la littérature (Le Vilain Petit Canard), l’opéra (Le Lac des Cygnes) ou la chanson (DaveDu côté de chez Swan ?), l’Anatidae n’en finit pas d’étendre son influence.  Cependant, dans le langage commun, le chant du cygne est assimilé à la mort. Voici donc la vision qu’en avait Michael Gira au tout début des années 80, lorsqu’il s’inventa musicien, un long voyage poétique, bruitiste et mélodique le long du Styx.
Ellipse. L’annonce de la future sortie de My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky me glaça le sang autant qu’elle m’enthousiasma. Dieu sait que la réactivation de projets, aussi immortels soient-ils, n’est souvent pas bon signe et sent le cachetonnage à plein nez. Raison à laquelle nous n’aurons le droit à aucune réponse, car la seule manière pour Gira de se livrer n’a jamais été qu’à travers ses écrits (fabuleux mais glauquissime La Bouche de Francis Bacon au éditions Le Serpent à Plume). C’est donc treize longues années après avoir raccroché les gants que celui-ce se lance à nouveau dans la bataille et retrouve par la même occasion certains musiciens qui auront sonné l’âge d’or du groupe (Norman Westberg, Thor Harris, Phil Puleo). On notera également la présence de petits nouveaux, ou plutôt d’invités, comme Devendra Banhart, qui doit d’ailleurs sa première signature à Gira via son label Young God Records, mais également le légendaire Bill Rieflin (Ministry, Pigface, Revolting Cocks…) qui est la garantie d’un apport expérimentalo-indus à cette entreprise de recomposition, et un retour au source du groupe. Malgré ces bonnes nouvelles, la crainte la plus fondée vient de l’absence de Jarboe au générique. A la fois catalyseur, muse, antithèse, compagne maudite et égérie du leader de nos Swans, elle représentait l’angélisme dans le monde de putréfaction recraché par Gira. Les choses ont bien changé, puisque depuis plus de dix ans la belle ténébreuse psalmodie des hymnes torturés et macabres sur des rythmiques mélangeant tribalisme et no-wave. La fin d’un couple en somme qui aurait pu définitivement sonner le glas des Swans.

l_90649190f82246809866bd570be27829

L’avenir en aura décidé autrement. Une certitude assurée par un No Words/No Thoughts qui ramène l’auditeur là où Children Of God l’avait laissé. Une longue introduction éraillée et pénétrante renoue avec l’atmosphère gothique d’un des albums les plus emblématiques de nos oiseaux. Et lorsque le squelette du morceau se dévoile enfin, il n’en devient que plus inquiétant : roulement de batterie, sons de cloches et la voix du chanteur monocorde, habitée et messianique. Eden Prison quant à lui fait briller l’éclat du mysticisme et enrôle le flot galopant de Gira d’une aura lourde et pesante. Orchestral et apocalyptique, ce track restera un des pivots de l’album avec Inside Madeline, aussi conquérant mais moins souffreteux avec sa structure en deux temps. Cependant, qui irait le renier, l’amour de ce génie se porte aujourd’hui pour une folk plus poussiéreuse, moins poisseuse, plus mélancolique, mais toujours aussi torturée… Les ballades Reeling The Liars In et Jim en sont l’exemple parfait. On ressent alors l’influence des grands auteurs américains sur notre meneur, mais également la recherche des grands espaces. La dimension n’en est que plus grande, l’ensemble des instruments s’alignant pour sonner ni plus ni moins que l’Apocalypse. Une messe noire, qui devient brutale sur le très obscur rock My Birth, explosion vocale au service d’un pilonnage sonore meurtrier.
Au final, My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky rassure par une direction qui croise certes celle d’Angels Of Light, mais afin desservir un dessein bien plus profond et nébuleux. Michael Gira n’en a pas fini de croiser ses propres démons, et cette corde ne semble pas être une voie pour accéder au Paradis mais le moyen le plus simple pour se pendre.

Audio

Swans – No Words / No Thoughts

Tracklist

Swans – My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky (Young Gods Records, 2010)

01. No Words/No Thoughts
02. Reeling The Liars In
03. Jim
04. My Birth
05. You Fucking People Make Me Sick
06. Inside Madeline
07. Eden Prison
08. Little Mouth