Miguel Gutierrez + Mind over MirrorsJaime Fennelly fait partie de ces musiciens s’accommodant de l’ombre et de la relative confidentialité des musiques expérimentales pour œuvrer sans discontinuer sous de multiples patronymes, entouré de multiples formations et traversant une foultitude de genres, gommant les frontières entre rock minimaliste, noise, drone, improvisation, folk, jazz et psychédélisme. L’homme, reconnu pour ses performances au sein du trio folk-noise Peeesseye, du trio free-jazz Acid Birds, du quartet barré Phantom Limb & Bison et du duo d’électroniciens Manpack Variant, s’est offert une quatrième incartade solitaire avec Mind Over Mirrors et un LP, When The Rest Are Up At Four, paru en septembre 2013 sur Immune Recordings (lire), et ce un an après le très psyché Check Your Swing sorti sur Hands In The Dark (lire). Tissant sa toile au moyen d’un harmonium et d’autres instruments classiques, Jaime Fennelly fait le pont entre folklore et technologie, nature et immatériel. When The Rest Are Up At Four, dont l’extrait Storing The Winter a donné naissance à une performance pour laquelle il est accompagné de son ami danseur Miguel Gutierrez. Nous les avons rencontrés en mars dernier au Centre Pompidou à Paris lors de la répétition générale de cette performance et nous avons essayé d’en savoir un peu plus sur ces deux comparses et leur processus de création.

Interview