Soltero – Mercenary Heart

La musique n’est pas qu’une question de pognon. L’ère digitale et la gratuité qui en découle en est la preuve même par cent. Mais qui dit profusion, dit surtout nivellement par le bas : les moutons de Panurge n’ont jamais été aussi nombreux à squatter les quelques bribes éphémères de renommée. C’est une voie médiane qu’emprunte Microcultures, structure faisant le lien entre artistes fauchés et public curieux notamment par le biais d’appels à souscriptions (de 1 à 450 euros). Et Tim Howard, aka Soltero, d’en profiter à bon escient pour financer son sixième album, 1943. Songwriter vagabond, à la voix profonde et attachante, vivotant entre Boston et Philadelphie, en passant par Paris, l’Amérique centrale et désormais Brooklyn – où il anime la mythique émission Radiolab – Tim Howard livre ici en guise de savoureux avant-goût quelques unes de ses ébauches dont l’éminente ballade Mercenary Heart‏. Celle qu’un Stephen Malkmus n’aurait pas reniée. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Audio

Soltero – Mercenary Heart

Vidéo