Sawf – Flaws

Injustement oublié pour cause de mauvaise distribution, faible pressage et manque de présence dans les rayonnages de nos disquaires, Flaws n’est ni plus ni moins que le LP techno que nous n’attendions plus. Eclipsé par la sortie du bétonné Wicker & Steel du boss du label Perc Trax, le producteur grec, Sawf, donne pourtant toutes ses lettres de noblesses à l’écurie d’Alistair Wells à travers 11 titres d’une qualité irréprochable. Et si l’on retrouve bien entendu les suppurations post-indus et les climats inquiétants, fidèles marques de fabrique du label anglais, les beats déstructurés, puant la grisaille et la rouille, se télescopent à des rythmiques syncopées, timidement deep-house, salopées par de violents claquements métalliques. A ce jeu, Sfika en est l’exemple parfait. Mais hors de question de jouer les bons Samaritains, car si Inthro illustrerait parfaitement le sound design d’un prochain Silent Hill, Pelekiss et son tambourinage emprunté à l’EBM donnent à frissonner. Sawf délaisse les complexités de la production pour en saisir l’essentiel, un minimalisme battant et subversif, s’étirant avec une ténue répétitivité qu’il salit couche par couche. En y regardant de plus près, les mélodies de Flaws doivent plus à Cabaret Voltaire et à l’indus du début des années 80 qu’à certains de ses contemporains comme Marcel Dettmann ou Horizontal Ground. Un des indispensables de cette année 2011, que l’on aime la techno ou non.

Audio



Tracklist

01. Inthro
02. Ninio
03. Zelo
04. Sfika
05. Slim
06. Okladon
07. Intherlude
08. Peplo
09. Unrhythm
10. Pelekiss
11. Outhro