News

Purple Pilgrims – Into Night (Brush My Hair, While I Cry) (PREMIERE)

today05/04/2016 7

Arrière-plan
share close

Valentine et Clementine Adams, au-delà de former le duo Purple Pilgrims, mêlant claviers viciés, psychédélisme ouaté et vocalises éthérées, ont une sacrée histoire à conter. Celle d’un tremblement de terre qui les chassa de leur Christchurch natal, en Nouvelle-Zélande, les forçant à s’exiler en Chine, pour finalement s’installer dans la volcanique et peu peuplée péninsule de Coromandel. Un itinéraire en soi pas forcément banal mais qui prend un relief d’autant plus de relief inattendu que les frangines comptent parmi leurs amitiés Gary War et Ariel Pink, rencontrés dans le Hong Kong débauché et interlope, qui les baladèrent par la suite le temps de quelques dates aux Etats-Unis et plus particulièrement à New-York. C’est pourtant loin de ces mondanités que les sœurs fomentèrent leur premier album, Eternal Delight, paru le 26 février dernier via Not Not Fun, toujours friand de ces oniriques missives, alors isolées entre palmiers et nuées d’oiseaux. Réussissant le tour de force de créer par le biais de cette lointaine solitude une musique ondoyante et ostensiblement urbaine, les Purple Pilgrims n’ont pas leur pareil pour hanter, avec un angélisme sculpté dans la pureté de leur voix, cette paisible odyssée en dix morceaux aux confins de la blême sensualité. Mise en images et collages par Ducklingmonster, la gracile Into Night (Brush My Hair, While I Cry) est loin de s’inscrire en faux d’une telle beauté, à la fois sobre et luminescente.

Vidéo (PREMIERE)

Tracklisting

Purple Pilgrims – Eternal Delight (Not Not Fun Records, 26 février 2016)

01. Love Letter I
02. Is You Real
03. False Friend (Pythia)
04. Yes
05. Forever
06. Orbit You
07. Perpetual Prelude
08. Into Night (Brush My Hair, While I Cry)
09. Penglai
10. Thru Evry Cell

Écrit par: Thibault

Rate it

Article précédent

News

The (Hypothetical) Prophets – Fast Food (PREMIERE)

Parue le 4 mars dernier via Infiné, la réédition du LP Around The World With, seul et unique album de The (Hypothetical) Prophets, réunion du Français Bernard Szajner et du Britannique Karel Beer, s'inscrit dans la lignée de dépoussiérage de l'oeuvre dense, plurielle et avant-gardiste du premier cité, que l'on a récemment interviewé (lire), par le label Parisien. L'histoire du duo The (Hypothetical) Prophets, que nos collègues de The Drone […]

today05/04/2016 11

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%