Procedure Club – The Salmon of Doubt / Tan Dollar – Change Your Mind

tan-dollar-change-your-mindprocedure-club-the-salmon-of-doubtQue voulez-vous, j’ai un rapport avec la musique éminemment personnel. Une fuite solitaire, ne goutant que peu l’écoute collective. J’aime marcher, dévaler les rues, des cavalcades noctambules aux dédales nimbés de soleil, de Mogwai à Coma Cinema. Ou encore Joy Division les jours de pluie, quand le froid pénètre jusqu’à l’os. Souvent, je contemple un film glissant sur mes écrans rétiniens, choisissant tel ou tel disque comme bande originale circonstanciée. Et chaque matin, l’exiguïté suffocante d’un métro aux allures de bétaillère moribonde. Chaque matin, sans parler de ces fins de journées où la vile besogne vide de sa moëlle l’ardeur humaine. Les yeux s’entrouvrent sur le monde pullulant, préférant sans égard l’indicible cotonneux à la réalité contondante. Ambiance de fête et fin d’année, qu’importe, j’ai le casque vissé aux oreilles. Une intime sélection dans laquelle s’immiscent à merveille les guitares réverbérées du duo Procedure Club, ou celles, plus ferrailleuses, des Américains de Tan Dollar. Deux groupes que l’on a tôt fait de retrouver sur le label digital Beko (lire) – abandonnant pour l’occasion sa particule DSL (pour Digital Single Label), The Salmon of Doubt des premiers comme Change Your Mind des seconds étant des LP – après nous avoir gratifiés chacun, tout au long de l’année, d’albums et de maxis indispensables. C’est ainsi qu’Andrea Belkaur et Adam Malec, balançant de leur Connecticut d’adoption, en juin dernier, le tumultueux Doomed Forever via l’irréprochable structure Slumberland Records (Black Tambourine, The Pains of Being Pure at Heart), manièrent l’art de la récidive dès octobre sur nos amis de Beko, devançant de peu les agités de Tan Dollar qui, après Your Body As a Temple paru l’année dernière sur Life’s Blood, le split cassette en compagnie de Weed Diamond sur Bathetic Records (écouter) et deux EP à se procurer par , grimèrent leur nom dès novembre en tant que seconde référence Long Play dudit label brestois. Bien qu’ostensiblement différent, Procedure Club recouvrant d’un voile shoegaze une bedroom-pop sensuelle et confondante, quand Chris Thorne, Mike Skehan et Ilya Sandomirsky délayent une pop propulsive et éraillée, munis de leurs claviers et d’une batterie plus que minimale, il n’en fallait pas moins pour guider avec entrain mes pas chancelant, et ce, de jour comme de nuit. L’indie-pop à son firmament, entre saturations blêmes et voix ensorcelantes. Depuis, avec les effluves drone d’A Pulsating History de Maps and Diagrams, une troisième sortie est venue noircir la liste des albums diligentés par Beko, quand bien d’autres, tenues encore secrètes, sont prévues pour l’année 2011. En attendant de percer le mystère, rendez-vous par ici, histoire de garnir, sans contracter d’hypothèques, votre hotte à cadeaux. Un sapin qui ne sent pas le sapin, c’est ça l’esprit de Noël.

Audio

Procedure Club – Life on Earth
Tan Dollar – How Can It Be True?

Tracklist

Procedure Club – The Salmon of Doubt (Beko, LP01, 2010)

1. Seven Days Later
2. Life on Earth
3. Art of Ignoring
4. Between the Eyes
5. Witches
6. Ed
7. Index Finger
8. Andrea’s Drunk Song
9. Walking (Feat. Adam)
10. Snowy (Feat. Sore Eros)
11. Indigineous
12. Dead Rocks

Tan Dollar – Change Your Mind (Beko, LP02, 2010)

1. Be Happy for Me
2. Always Holding Back
3. Uneven
4. Waiting
5. How Can It Be True?
6. Let You Go
7. Losing Affection
8. Get It