Validé ou non par Alejandro Jodorowsky, la seconde sortie du jeune label Parisien Montagne Sacrée, après un premier LP en collaboration avec AB records des Lyonnais de Satellite Jockey, s’instigue via une bande magnétique qui s’embobine et se rembobine autour des circonvolutions sexysensibles, selon le mot de son auteur, d’Anthony Alias Princesse. Angelot de quelques vingt-cinq balais, qui a fréquenté il y a quelques années les atours de notre e-redaction, et qui compose en toute sincérité de romantiques balades oscillant entre pop balayée de guitare et électronique à la linéarité mélancolique, Princesse divulgue par le biais de sa voix grave et sensuelle une seconde partie à son Permanent Heartbreak, déjà initié en juin 2014 et un maxi digital, et dont le second extrait Vivid As Fever, subtilement mise en images par Diva et un montage en plan fixe d’un visage à l’émotivité humide, résonne en parfait écho du bonhomme qui sera en concert le 19 novembre prochain à l’Espace B en première partie de J Fernadez (Event FB) : « Je vis dans un tout petit studio de 15 m2, aussi les gens qui me rendent visite sont directement en contact avec mon intimité : ma cuisine est aussi ma chambre, mon canapé est aussi mon lit. C’est un peu comme ça que je conçois ma musique : sans hall d’entrée ni salon, on est directement dans la chambre à coucher, tant pis pour la pudeur. »

Audio (PREMIERE)

Audio

Tracklisting

Princesse – Permanent Heartbreak Part II (Montagne Sacrée, 10 novembre 2015)

01. Celle Que Tu Aimes
02. Vivid As Fever
03. Mourning
04. Rosalie (Soft Edit – feat. Tropical Horses)
O5. Losers

Princesse