Après avoir changé de nom, de Pivot à PVT, et après avoir fait copieusement évoluer son approche musicale, des déserts irradiés et instrumentaux d’O Soundtrack My Heart aux marécages alambiqués et chantés de Church With No Magic (lire), on se doutait bien que le trio emmené par Richard Pike verserait encore dans le remue-ménage à l’heure d’enfanter son quatrième album. Bingo. Pour Homosapien - album traitant vraisemblablement de la dégénérescence de l’Abominable condition humaine -, la petite troupe déménage de l’écurie Warp et pose ses guêtres du côté de Create Control, un indépendant australien, et Felte, le nouveau né new-yorkais – déjà dans le coup (Eraas). De quoi faire passer en douce une énième évolution cardinale en terme d’écriture – les deux extraits dévoilés à ce jour dudit LP, Shiver et Nightfall, enfonçant le clou d’une pop synthétique, obnubilée le domptage métronomique des vocalises – mais aussi l’occasion pour Pike de danser devant la caméra de Tex Crick, emmailloté dans un imperméable transparent et rien en-dessous. De quoi réveiller de sa torpeur le trio Bloc Party – avec qui ils ont sillonné l’hexagone début novembre et investir le 25 novembre prochain le Nouveau Casino pour un concert gratuit.

Audio

Vidéo

Agenda

Nov 25 Paris – Le Nouveau Casino