Pavane – L’échappée (PREMIERE)

Pavane - L'échappée« Pour moi, le classique n’est pas le tout premier genre de musique « intelligente », mais c’est celui qui a ouvert la voie vers la musique moderne, et constitue une réelle réflexion de l’Homme sur la manière dont nous avons évolué en tant qu’espèce. De véritables fondations, en somme, pour lesquelles nous devrions nous montrer respectueux et reconnaissants. La musique classique ne devrait pas être déconsidérée sous le simple prétexte qu’elle est ancienne. » C’est en ces termes que Jeff Mills intimait – lors de notre interview parue à l’occasion de la présentation de sa création avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne dans le cadre du Festival Maintenant 2013 (lire) – l’indéniable langage intemporel que constitue la création musicale. Point commun s’il le fallait, Damien Tronchot, par le biais de son projet solitaire Pavane, ouvre le Festival Maintenant 2014 dès aujourd’hui (lire) et répond avec finesse au maître via un premier EP, L’échappée, à paraitre le 20 octobre prochain sur Eumolpe Records – le label de ses premières amours, lorsqu’il jouait au sein de Thraces. En règle générale, il n’y a pas plus chiant qu’un pianiste animé de la ferme volonté de montrer qu’il peut se faire producteur électronique – l’inverse étant tout aussi vrai. Mais lorsque musique classique et électronique font plus que s’additionner pour réellement fusionner dans la recherche mélodique, difficile de tergiverser et de ne pas reconnaitre la subtilité des décoctions sonores d’un trentenaire ayant siphonné le nom d’une danse de l’époque de la Renaissance pour se trouver un patronyme, la pavane donc, et samplé avec dextérité, des compositeurs tels que Debussy, Ravel ou Sibelius pour jeter les bases d’un projet flirtant aussi bien avec le détachement organique de Board Of Canada que certaines escapades d’un Saycet sortant bientôt son troisième album. L’échappée se restitue donc tel un dialogue entre les époques et les genres mais avant tout comme un voyage contemporain où le temps de l’écoute se fait unique et absolu. Après Le Belvèdère, le morceau-titre, le plus techno du maxi, est à découvrir ci-après.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Pavane – L’échappée (Eumolpe Records, 2014)

01. La Danse de Daphnis
02. Berceuse
03. L’échappée
04. Prélude
05. Le Belvèdère
06. Habanera