Jonas Orange Red

L’amour entre la France et les pays nordiques ne se résume pas qu’à un seul homme ou même un vieux fantasme d’hommes politiques avides de flexisécurité sur le marché de l’emploi. Non, il y a aussi ces adorateurs quasi inconditionnels d’une pop bien souvent administrée par les prédicateurs maisons, de Service (lire) à Labrador Records. Il n’y a qu’à voir l’émoi provoqué par la mise en ligne d’un seul morceau de The Radio Dept (lire) pour comprendre à quel point, le romantisme synthétique venu du Nord, par ailleurs profondément émerveillé par la scène britonne pré-Technique (1989) de New Order, s’immisce dans nos viscères tel un cadre ultime de la rêverie mélancolique. C’est ainsi que les bretons de Beko Disques, histoire d’amarrer le pavillon scandinave à bon port, ont récemment lancé une division, Scandinavian Crush, portant plus que bien sa dénomination. Et que dire de cette première salve lancée avec le Suédois Jonas Love Williamsson qui dégoise via son projet Orange Red l’un des plus beaux essais estampillés pop nordique de l’année avec l’EP Ocean à paraître en cassette le 19 octobre prochain. Entre légèreté des arrangements et linéarité mélodique sans pareille, le songwriting du jeune éphèbe blond vise juste assez haut pour ne pas endommager le cœur tout en dardant l’esprit d’une irréfutable emprise à laquelle on s’adonne voluptueusement. Le morceau-titre du EP, dont l’artwork est signé Jean-Baptiste Stephan, s’écoute ci-après en exclusivité.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Orange Red – Ocean EP (Scandinavian Crush, 19 octobre 2015)

01. Crush
02. Sunshine
03. Ocean
04. River
05. Leviathan