On y était – Travel Expop Series Release Party à l’Espace B

Travel Expop Series Release Party w/ Holy Strays, High Wolf, Je Suis le Petit Chevalier, Cankun et Chicaloyoh, L’Espace B, Paris, le 26 novembre 2011

Notre Who’s Who tout récent consacré à Hands In The Dark vous en a déjà beaucoup appris sur le label (lire) ; de sa création à son actualité brûlante. Âmes fidèles, nous nous sommes rendus samedi 26 novembre à l’Espace B ou s’est tenue la release party du premier chapitre des compilations thématiques Travel Expop Travel.

Sonder les ressources locales à chaque sortie est une idée bien pertinente pour tous ceux souhaitant se faire une idée de la consistance d’une scène. Cette pratique extractive n’est d’ailleurs pas nouvelle et un regard dans le rétro nous permet d’adresser un grand bonjour au label Susan Lawly, maison-mère de Whitehouse, et à sa série de vraies-fausses compilations intitulées Extreme Music From.

Le parti-pris du travail collaboratif HITD/RURAL FAUNE est sûrement moins bancal que celui de ses prédécesseurs : ici, point de volonté d’activer une fonction « grand prix de la découverte » ou de diluer ses identités créatrices. Il s’agit avant tout de confirmer les avancées d’un ensemble de groupes d’une même génération, à la marge de l’exposition pop moderne tout en en ayant les aspirations.

A ce titre, il semble que High Wolf et Holy Strays (lire) aient pris un peu d’avance sur les autres protagonistes de la soirée. Bien que tirant tous dans des directions différentes, les contrastes ont joué en faveur de ces deux-là. Capitalisant sur une discographie riche, High Wolf a surpris tous ceux espérant le voir reproduire live un ersatz d’Atlas Nation (son dernier LP) : trente minutes d’un show très rythmé, proche de ce qui a pu être produit sous le pseudo IIBIIS ROUGE. Si on dit son live moins ludique que par le passé (omniprésence des samples), force est de constater que l’efficacité des compositions est bien au rendez-vous. L’efficacité est également le maître mot du live d’Holy Strays. Le jeune producteur parisien fait évoluer son live de sortie en sortie et cadence intelligemment ses prestations en fonction d’un rapport rugosité dancefloor/éminence free music savamment calculé.

Vidéos

La soirée avait bien commencé avec Je Suis Le Petit Chevalier et Chicaloyoh à découvrir ci-dessous en vidéo.

Photos

Bonus