On y était – Barn Owl au Café de la Danse (vidéo)

L’amphi du Café de la Danse était un poil dégarni pour l’AG des Barn Owl. Faisant fi de la consistance de l’auditoire, Jon Porras et Evan Caminiti ont performé leur drone bardé d’effets homériques sans lâcher du regard les derniers rangs inoccupés ; une façon de projeter plus loin un spectre sonore déjouant épisodiquement les fonctionnalités du limiteur de décibels de la salle. Si on regrette parfois cette impression de « déjà entendu » des thèmes mélo (quelque part entre Gregor Samsa ou Mono époque You Are There et des sonorités plus arides à la Grails), tout est calé, enchaîné et amené de manière fluide, chaque membre du duo donnant l’impression de jouer pour lui tout en anticipant les variations de thème de son binôme.

Enfin, on ne pourrait passer sous silence la prestation de Lori Schönberg en première partie : travaillée au corps (pieds, mains et voix), alimentée par un agrégat de machines plus incroyables les unes que les autres et nappée de textures assez menaçantes au final.

Vidéo