Oh No Oh My – People Problems

PrintEmmitouflés dans vos manteaux difformes, le teint terne et le nez rougis, je vous sens faire preuve d’autant d’entrain qu’un chien aux portes de l’abattoir. C’est en cette période de spleen urbain que les quatre de gars d’Oh No Oh My et leurs guitares enivrantes teintées de soleil ont décidé de sortir leur dernier album via la structure Koening Records pour les Etats-Unis et le label qui monte, Moelleux Records, pour l’Europe. Les Texans, naguère insouciants, nous avaient habitués à une pop fraîche et romantique, capable de réchauffer les cœurs les plus froids et moroses par des riffs sautillants et des ba-da-bop-bops enjoués. Mais ceux-là mêmes qui nous contaient jadis une gentille balade dans le parc, (Walk in the Park) ont cette fois nommé l’opus People Problems, aïe ! Alors mince, qu’est-il advenu de ces musiciens tendres et sucrés comme un Malabar depuis leur dernier EP Dmitrji Dmitrji sorti deux ans plus tôt ?

oh_no_oh_my
Et bien il semblerait qu’ils aient grandit… Fini les points d’exclamations trop enthousiastes, appelez-les maintenant Oh No Oh My (ex-Oh No ! Oh My !). Le groupe se veut plus sombre, plus grave, bousculant nerveusement cette image bubble-gum à grands coups d’arrangements peaufinés et de paroles plus noires, à l’image de So I Took You, morceau acoustique guilleret qui subitement se termine quand on s’y attend le moins, le narrateur de cette jolie ballade se révélant être un meurtrier sanguinaire (si si, je vous jure). La musique stoppe, la jeune fille s’est fait trancher la gorge, fin de l’histoire. Alors certes oui, le ton est plus sérieux, voire presque glauque, mais paradoxalement la musique reste joyeuse, parfois même rêveuse. You Were Right et Brains font preuve d’une extrême clarté rythmique et d’une certaine énergie qui vous surprendra sans doute à taper du pied sur la mesure, quand Walking Into Me, ouvrant l’album, électrise l’atmosphère par ses synthés bien trempés, qui sont non sans rappeler que le groupe a tourné avec Au Revoir Simone, et qu’apparemment, ça laisse de (bonnes) traces. Hoxmeier, co-compositeur de la bande, voulait un disque qui fasse « pleurer les gens » selon ses propres dires. Malgré cette nouvelle lubie, on est quand même loin de sortir les mouchoirs, et tant mieux.

Pas de souci à se faire donc pour les fans de la première heure, la magie Oh No Oh My opère encore bel et bien : People Problems est bien plus qu’une réussite. Ce n’est certes pas l’album ensoleillé qui sent bon la crème et le sable chaud, mais il révèle cette sorte d’alchimie aigre douce qui ne fonctionne qu’entre musiciens qui se connaissent si bien. Pour preuve, allez les voir jouer le 3 février à la Maroquinerie, je vous promets plus de sourires béats que de larmes !

Trop heureux d’accompagner Oh No Oh My jusqu’à son éclosion lumineuse dans vos esgourdes, Hartzine et Moelleux Records vous font gagner deux LP dudit album à paraître lundi prochain. Histoire de débuter l’année d’un bon pied, cliquez par pour participer.

Audio

Walking Into Me

Tracklist

1. Walking Into Me
2. You Were Right
3. Again Again
4. No Time For Talk
5. I Don’t Know
6. So I Took You
7. Brains
8. Not The One
9. There Will Be Bones
10. Should Not Have Come To This
11. Circles And Carousels
12. Summerdays