Jaime Fennelly fait partie de ces musiciens s’accommodant de l’ombre et de la relative confidentialité des musiques expérimentales pour œuvrer sans discontinuer sous de multiples patronymes, entouré de multiples formations et traversant une foultitude de genres, gommant les frontières entre rock minimaliste, noise, drone, improvisation, folk, jazz et psychédélisme. L’homme, reconnu pour ses performances au sein du trio folk-noise Peeesseye, du trio free-jazz Acid Birds, du quartet barré Phantom Limb & Bison et du duo d’électroniciens Manpack Variant, s’offre une troisième incartade solitaire avec Mind Over Mirrors et un LP à paraître le 13 novembre prochain sur le label bisontin Hands In The Dark (lire). Faisant suite à High & Upon, récemment réédité par Aguirre Records et dont est extrait I’m Willing To Stagger, ce long format aux allures de vêpres hallucinatoires – où se répondent un harmonium et quelques bidouilles électroniques en tout genre – est défloré ci-après par l’entame et le morceau inaugural Breaking A Jam. Le pre-order est possible dès le 18 octobre via ce lien. Le temps de s’acheter quelques sachets de psylos.

Vidéo