L’histoire d’Emmanuel Matthys est celle d’un rêveur, d’un jeune Basque se nappant d’une cape floutée, dévoilant des mélodies électroniques singulières embrumées, à la lisière de l’onirisme et du rétro-futurisme. A contrepied des turbines à tubes bidule, Matthys se joue des clichés, produisant une poésie dancefloor rêche, actuelle et sans tabous.

Audio