Après une première participation au cinquième volume des compilations Dark Acid en bonne compagnie de Shady P et Orphan Swords (lire), le producteur originaire de Détroit Marshall Applewhite a embrayé dès septembre la parution d’un maxi sur Clan Destine Records, lui qui avait quasi exclusivement banané l’ensemble de sa discographie via son propre label Yo Sucka! sous l’alias Oktored. Empruntant le blase de Marshall Applewhite à un illuminé ayant convaincu pas moins de quarante personnes à se suicider en 1997 prêt de San Diego pour atteindre lors du passage de la comète de Hale-Bopp la Porte du Paradis, et ce après avoir imposé un ascétisme à base de castration, le bonhomme fidèle à sa réputation de tapageur dégoise une acid sans fioritures aux fort relents ghettotech et harsh indus. Dans la droite ligne de ces maxis précédents, Advance Beyond Human ne fait pas de prisonnier, et la mise en images à l’esthétique VHS signée Joel Dunn et à découvrir ci-après, non plus.

Vidéo (PREMIERE)

Tracklisting

Marshall Applewhite – Advance Beyond Human (Clan Destine Trax, 30 septembre 2015)

A1. Hey Girl
A2. Advance Beyond Human
B1. Bull Head
B2. Sharevari