leopoldskin-smallRoad to the country, petit demo fragile mais précieuse comme un vieux disque de blues enregistré entre deux moissons, nous avait déjà inspiré quelques mots élogieux au sujet de son auteur. A peine revenu de son périple canadien, le jeune auvergnat nous gratifie déjà de ses nouveaux carnets de voyage, carnets qui plus est reliés dans les ateliers d’orfèvres des activistes clermontois de Kütu Folk Records. Dès la première plage de ce moleskine sonore, Leopold Skin, guitare en bandoulière et harmonica en bouche, sort de son silence habillé d’un sari et convoque sous ses doigts délicats Shankar et Harrisson pour un incipit  qui,  telle la fraîche douceur d’un soleil d’été au levant,  vous donne le sentiment d’être ici et ailleurs en même temps. Ainsi mis en jambe, on en tourne alors les pages, avide de découvertes,  et chacune, l’une après l’autre, se révèle être une invitation sans cesse renouvelée à poursuivre le voyage, voyage dont la voix frêle et angelique du jeune Leopold en est le parfait audioguide. De retour au pays, reposé, serein et heureux comme Ulysse, on se dit qu’au retour de la pluie, on y retournera volontiers.

Benoît

Audio

Leopold Skin – The Color of the Past

Tracklist

Leopold Skin – Leopold Skin and the Blue House Dandelions (Kütu Folk Records / Discograph)

1/Last night
2/Flowers & trees
3/The colour of the past
4/The voice of reason
5/ Still yellow
6/ Wild flowers
7/ Walk & talk
8/ Sooner or later
9/ Building shelters
10/ Turkish bath
11/ Coming back home