Après quelques circonvolutions très garage lo-fi et plusieurs cassettes sur Bathetic ou Night People en 2012 (lire), le groupe originaire de Philadelphie Lantern sortait en 2013 son premier LP via Sophomore Lounge et Cardinal Fuzz, Rock ‘N’ Roll Rorschach, à l’immédiateté blues-rock incandescente. Presque trois ans après, le duo formé par la tige Emily Robb et le moustachu Zachary Fairbrother et accompagné par Christian Simmons à la batterie revient avec un second long format aux atours pop méticuleusement épurés : la grivoiserie d’alors, tapinant sans détour dans la gouaille punk, s’estompe magistralement sur Black Highways And Green Garden Roads, à paraître simultanément par l’intermédiaire de Sophomore Lounge et Fixture Records le 19 février prochain, laissant place à une orfèvrerie surannée et intimiste faisant minauder quelques fantômes des années soixante dans les aspérités de ses arrangements. L’atmosphère est ouatée, presque mélancolique, l’harmonie s’éprenant, selon leurs propres mots, d’une volonté de conciliation entre le merveilleux, le sérieux et l’absurde. Si bien que l’on ne sait sur quel pied danser : se foutent-ils de notre gueule raturant plus tard cet effort d’une saillie salopée de saturation ? Ou persévéreront-ils par la suite dans cette veine rassérénée ? Quoiqu’il en soit, avec l’extrait Happy à découvrir ci-après, les trois Lantern ont grimé leur fausse candeur acoustique, troublée de délicates illuminations d’orgue, dans une onirique vidéo réalisée par Carrie Yotter où la passion des instruments briqués et lustrés transcende jusqu’au plus profond des rêves. Du propre.

Vidéo (PREMIERE)

Trackluisting

Lantern – Black Highways And Green Garden Roads (Fixture Records, 19 févier 2016)

01. He Is A Pinball
02. Another Turn
03. Black And Green
04. Wait, Wait
05. We Are Here
06. Happy
07. Don’t Worry Baby (It Won’t Be Long)
08. Cry To Me
09. Dervish
10. Gravel
11. Green Garden Road
12. We Are Here Again
13. BLK HWYS
14. On My Side

Pour commander le LP, c’est par ici, la cassette c’est par .