Joy – Joy

l_f33baa2f2f2c4a9da21ac9621a12b45fConsidéré comme un produit de luxe et même une œuvre d’art pour d’aucuns, Joy est un parfum créé par Jean Patou. Le slogan « Joy, le parfum le plus cher du monde » accompagne la commercialisation en 1932, du flacon de 30ml obtenu(s) à partir d’essences de 300 roses et de 10 600 fleurs de jasmin. Marc Huyghens qui avait mis un terme à l’épisode Venus « après 10 années de voyage interstellaire, d’aventures exotiques, de concerts hypnotiques, d’épisodes chaotiques et de fous-rires éthyliques…» et qui avait choisi de s’éclipser « vers d’autres aventures intergalactiques » a été touché par la biographie de Patou. Il a logiquement décidé d’emprunter le nom de la luxueuse fragrance pour ses nouvelles péripéties interplanétaires. Joy un est trio belgo-suédois : Marc au chant et à la guitare, Françoise au chant et aux percussions et Anja au violoncelle. Si le terme Joy provient desdites senteurs bourgeoises d’avant guerre, il pourrait toutefois nous induire en erreur par sa connotation heureuse, festive qu’il ne prend pas du tout ici. En effet, les 9 morceaux qui composent l’opus adoptent une teinte grave et solennelle à l’instar de la pochette. Empire et Mirage ouvrent magnifiquement l’album suivis par Long away around the sea très épuré et émouvant. La qualité des morceaux suivants sera toutefois inégale et s’enchaîneront ensuite les répétitions parfois indigestes malgré la relecture réussie du Vertigone de Venus et l’élégant N°7. Même si la raison d’être de ce premier opus est sans doute la rupture, l’alcool, la perte d’un proche et le deuil, on aurait aimé y trouver un peu plus de légèreté. La profondeur ne dispense pas de la fraîcheur.

Audio

Joy – Long way around the sea

Tracklist

Joy – joy (Humpty Dumpty Records/Le Son du Maquis, 2010)

1. Empire
2. Mirage
3. Long way around the sea
4. Cold and storm
5. Flag
6. Sword
7. Vertigone
8. N°7
9. Endless Song