Le label Berlinois Unknown Precept, drivé d’une main de maître par un Jules Peter qu’on ne présente plus (lire), lance dans son grand bain contaminé de BPM corrosifs et de voix concassées l’énigmatique producteur Connor Clasen qui écrit la toute première ligne à la discographie de son projet IXVLF. Aux antipodes d’être dégueulasse pour une introductive missive sur bandes magnétiques intitulée Language Of et disponible depuis le 26 février dernier, tout en cousant ses salmigondis rythmiques d’une même tambouille crasse que les Nick Klein ou Profligate – en moins bas du front – que l’on retrouve sur cette même structure aux fondations biens ancrées entre techno et noise, loin des dancefloors mondains, le jeune homme , né à Saint-Louis mais résidant à Chicago, s’inscrit dans la parfaite filiation des précédentes cassettes du label dénombrant jusqu’à présent Maoupa Mazzocchetti (lire), S. English et Eindkrak (lire). Dire que l’on est addict est une bien faible litote, la vidéo de Course réalisée par Gaëtan Bizien écarquillant avec un certain plaisir délétère nos rétines. IXVLF sortira son premier EP vinyle sur Unknown Precept plus tard cette année.

Vidéo (PREMIERE)

Tracklisting

IXVLF – Language Of (Unknown Precept, 26 février 2016)

A1. Course
A2. Golden Horde
A3. Stregheria
B1. Dicot
B2. Corata
B3. Walls