I Do Not Love – May

ido

Au mois de mai, manteau jeté et comme une envie soudaine d’un bon cône glacé. A défaut de friandise, on se contentera de l’effet chair de poule  que procure  l’écoute répétée de May de I Do Not Love qui,  à l’instar de Led Er Est (dont nous reparlerons très prochainement), jette un froid bienfaisant en choisissant d’exprimer à haute voix sa vision toute particulière de ce joli mois que l’on dit printanier.  May est tout simplement une vague d’émotion brute provoquée par  la voix tempétueuse et improbable de l’homme aussi discret qu’intriguant qui se cache derrière ce projet à haute valeur addictive.  Ce morceau – paru dernièrement sur la compilation que consacre  Beko au label français Seven Son Records (chronique et interview à lire et relire ici) –  annonce, à en croire les dires indiscrets de certains,  la sortie  d’un EP que l’on espère désormais toute prochaine.

Audio

Bonus