Une onde glacée me parcourt le dos. Je tressaille devant cet écran blanc me rougissant salement les yeux. S’il y a une plombe que je ne rature plus mon fatras de feuilles racornies, le vide immaculé suspendu au cliquetis de mes doigts sur le clavier réveille au plus profond de mes viscères une rage âpre, rugueuse. L’envie de tout envoyer chier. De me cramer jusqu’au bout et de m’effacer, par la petite porte. Les lèvres suppurant l’alcool de la veille, je reluque d’un mauvais œil l’addition. Je ne mérite pas plus d’être lu que cette armée de connards dressant le panurgisme musical en art de la graille. Internet pousse au crime, de la prostitution à la duplication, sans même que ne s’étiole ce flot intarissable de fadaises sur des produits de basse consommation. Un mec à la condescendance toute justifiée m’invectivait autour d’un jus de bière dégueulasse. Dans ce merdier, l’important c’est de ne jamais être blasé qu’il disait. Sinon, t’arrête. Mais l’envie de marteler mon putain de clavier jusqu’à m’en briser les phalanges m’arrache la gueule quand je repense à toutes ces vêpres fallacieuses, tous ces concerts que je ne regarde plus qu’au fond d’un verre de vodka à l’aigreur orgasmique. Des kilomètres de prestations scéniques aussi merdiques que ne le sont les albums qu’elles supportent, des artistes mous du gland, se pavanant mollement devant un public flasque et attifé, substituant à quelques grammes de cocaïne des quintaux de morphine. Je contemple autour de moi ces piles de CD non déflorés de leur cellophane, je scrute ces barres de téléchargement à faire pâlir l’oblongue muraille de Chine. Difficile de ne pas se sentir indigne et corrompu. A quoi servent ces mots décharnés et juxtaposés mécaniquement dans l’espoir de rendre intelligible de putatives critiques qui n’en sont pas ? Un brouhaha pas plus important qu’un appareil photo jetable, une science du néant ne respectant plus une foutre once de de probité créative ? J’en suis là et ces quelques balafres supputent un acharnement non feint. Allez vous faire foutre, la musique peut être plus qu’un divertissement. Et si je suis prêt à vous gerber dessus, les molaires inondées d’une saloperie de bile noirâtre, reste, pour me retenir de le faire, ces quelques chansons tombées du ciel – celles d’House of Wolves, glanées je ne sais où – qui, par leur nudité confondante, balayent d’un revers de manche tout verbiage neurasthénique. J’écoute et réécoute Fold in the Wind, produit et mixé par John Askew, et je me laisse saisir en tenaille dans les tréfonds de mon poitrail, arnaché que je suis à cette voix, réplique céleste d’un Elliott Smith ragaillardi, et au moindre chuintement de chaque instrument, nonobstant leur élégiaque parcimonie. Plutôt que de baratiner le chaland, Rey Villalobos, dans la poussière de son Los Angeles natal, se présente à vous, seul, le temps d’une entrevue et d’une mixtape à découvrir ci-dessous. Une infime mise en bouche avant un précieux concert, qu’Hartzine s’enorgueillit d’organiser le 17 octobre prochain à la Mécanique Ondulatoire (FB).

Entretien

Qui es-tu Rey ?
Who are you Rey?

Dans mon ancienne vie, je buvais, fumais deux paquets de clopes par jour et courais les filles. J’essaie encore de savoir qui je suis dans cette vie-ci.

In my past life i would drink, smoke 2 packs a day,and have affairs. Still trying to figure out who i am in this life.

Pourquoi un tel nom de groupe, House of Wolves ? Quelle est l’histoire…
How did you come up with this band name, House of Wolves? What’s the story…

Je me fais appeler House Of Wolves depuis que je suis petit, mon père avait commencé à m’appeler comme ça quand j’étais enfant et c’est resté. Ce nom est la traduction de notre nom de famille Villalobos de l’espagnol à l’anglais. Donc ça faisait sens de l’utiliser comme mon nom de groupe pour mon projet solo.

I’ve been going by House of Wolves ever since i was little, my dad started calling me that when i was little kid and it just stuck. The name comes from the translation of our last name Villalobos from Spanish to English. So it made sense to use it as my band name for my solo project.

Peux-tu expliquer en quelques mots quel est ton ambition musicale ?
Could you introduce your musical project in a few words?

Une nostalgie lointaine et entêtante.

Haunting far away nostalgia.

Comment la musique est-elle entrée dans ta vie ? Quel est ton premier souvenir à ce sujet ?
How did music enter in your life? What are your first memories about it?

Mon tout premier souvenir est celui de ma mère me chantant tout un tas de chansons alors que j’étais haut comme trois pommes. C’est une chanteuse, d’origine italienne, ayant repris tout au long de mon enfance des standards américains tel que Frank Sinatra, Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Lena Horne, Nat King Cole… mais aussi du rock, de la folk ou de la bossanova des années soixante. J’ai commencé à étudier le piano classique à six ans, en apprenant le répertoire ragtime de Scott Joplin. Je me suis ensuite mis à bosser mes chansons favorites dont je tire encore mon inspiration, de Chopin à Debussy, en passant par Beethoven, Schubert, Gershwin… et les Beatles.

My very first memories were my mother singing to me when i was a only a few years old, she’s a singer and throughout my childhood and being Italian she would be singing all the time, mostly the classic American standers: Frank Sinatra, Ella Fitzgerald,  Billie Holiday, Lena Horne, Nat King Cole, etc, and also rock, folk, and bossanova music from the 60’s were huge in mi casa. I started studying classical piano at 6, my first memories of playing music were learning from the Scott Joplin ragtime piano songbook, then learning my favorites and most influential music Chopin & Debussy, Beethoven, Schubert, Gershwin, the Beatles.

Tu vis à Los Angeles, en Californie. Peux-tu nous dire en quoi ceci influence ta musique et si cela a de l’importance sur ton inspiration ?
You live in Los Angeles, California. Can you describe how that affects your music and if it’s an important inspiration?

Je suis né et j’ai grandi à L.A., et j’ai vécu un peu partout sur la côte ouest. Je suis certain que ça influe sur la musique mais ce n’est pas quelque chose qui est forcé ou évident. Mais je pense que l’atmosphère détendue du style de vie californien transparaît avec le temps.

I was born and raised LA, and lived all up and down the West coast, i do believe it has an effect on the music, but it’s not something that is forced or apparent, but i do think the mellow atmosphere of the California life style comes through over time.

Quelles sont tes influences ?
What are your influences?

Le passé, la tranquillité, le temps… pour les influences musicales, John Lennon et Franck Black, Chopin.

The past, stillness, time… music influences, john lennon & frank black, chopin.

As-tu des ambitions particulières avec ce premier album, Fold in the Wind ?
Do you have specific goals for your first album, Fold in the Wind?

Je voulais simplement faire un album très tranquille de chansons d’amour que je pouvais jouer seul ou avec un groupe. J’avais mis de côté une poignée de morceaux doux et intimes qui me berçaient dans un coin de ma tête depuis quelques années. J’espère que les gens aiment et que je vais pouvoir continuer à tourner avec cet album.

I just wanted to make a very chill album of love songs that i could tour solo or with a band. I had been saving up a handful of mellow intimate songs that have been lulling around in the back of my mind for a few years, i hope people like it and i can keep touring with the album. 

Quel type de sentiments essayes-tu de faire passer à travers ta musique ?
What kind of feelings are you trying to convey with your music?

Je ne réfléchis jamais à quelque chose de spécifique pour ensuite essayer d’écrire un morceau dessus. Ça ne vient pas de la tête, mais plus du coeur. Les morceaux viennent à moi selon ce que je ressens à un moment donné. Si je dois expliquer ce que j’essaie de transmettre avec ma musique en général, je dirais que ce sont des morceaux qui expriment toutes les possibilités de la vie.

I never think of something specific and then try and write a song about it, it does not come from a place of thought, more heart, the songs are coming to me from what I’m feeling in that moment’s time. if had to express what I’m trying to convey with my music in general, i would say songs that express all the possibilities in life.

Dis m’en plus au sujet de ces deux merveilleuses chansons, Jealous et Acres of Fire
Tell me more about this two beautiful songs,
Jealous and Acres of Fire

J’ai écrit Jealous en studio pendant que j’enregistrais. C’était une simple idée que j’avais et que je jouais entre les prises et mon producteur, John Askew l’a entendu et m’a dit : « Qu’est-ce que c’est ? Il faut qu’on l’enregistre !« . Donc je me suis assis et j’ai terminé d’écrire les paroles sur le moment et on l’a enregistré. J’ai écrit et enregistré Acres Of Fire sur un vieux piano ; le morceau parle d’un garçon qui veut récupérer une fille et couler des jours heureux avec elle.

I wrote Jealous in the studio while i was recording, it was only an idea i had and i was playing around with it between takes and my producer John Askew heard it and was like: « what’s that, we need to record that! » So i sat down and finished the lyrics right then and we recorded. I wrote and recorded Acres of Fire on a old piano, the song is about a boy wanting a girl to come back into his life and live happily ever after.

Tu cherches un label ou tu es satisfait de sortir ta musique uniquement par le biais d’internet ?
Would you like to find a label or could you satisfy yourself with internet?

J’adorerais travailler avec un label, mais je suis aussi tout à fait à l’aise avec le D.I.Y.

I would love to work with a label, and I’m also totally cool with D.I.Y.

Tu viens pour une tournée en Europe. Comment est né le projet ? Est-ce ta première fois en Europe ?
You begin a tour in Europe. How was born the project? It’s your first time in Europe?

J’ai joué en Europe l’été dernier, à Berlin et en Finlande où on m’a réinvité cet été pour jouer dans un festival en plein air à Helsinki. Mais c’est ma première tournée officielle en Europe en tant que House of Wolves. J’ai récemment signé avec l’agence de booking Antistars, j’ai envoyé ma musique à Viktor Mueller (le patron d’Antistars) en mai dernier, il a vraiment aimé mes morceaux et on a commencé à travaillé ensemble pour cette tournée.

I played in Europe last summer in Finland and Berlin and I got invited back to play an outdoor rock fest in Helsinki again this summer, but this is my first official European tour as House of Wolves. I recently signed with Antistars Booking Agency, i sent Viktor Mueller (Antistars owner) my music last May, he really liked my songs and we started working together for this tour.

Merci à toi d’avoir répondu à nos questions et plus spécialement encore pour cette mixtape faite exclusivement pour Hartzine. Peux-tu nous introduire celle-ci ? 
Thanks for the interview and the mixtape specially released for Hartzine! Could you introduce it to us?

Les huit premiers sont des morceaux de mes amis, puis j’ai rajouté à la fin deux morceaux qui tournaient en boucle dans ma voiture cet été.

The first 8 songs are a mix of my friends bands, then i close two songs that have been on repeat in my car radio this summer.

Traduction : Marie-Eva Marcouyeux

Mixtape

01. Y La Bamba – Crocodile Eyes

J’ai rencontré la chanteuse Luz Mendoza et le bassiste Ben Meyercord quand je vivais à Portland. Luz m’avait vu jouer par hasard un mardi soir un peu morne, il n’y avait probablement que cinq personnes dans le bar. En fait, elle a été la première personne à acheter mon disque, je venais juste de récupérer les CD à l’usine ce soir-là. Mi Encanta Y La Bamba.

I met the singer Luz Mendoza and Ben Meyercord the bassist when i was living up in Portland. Luz randomly saw me playing out one lonely Tuesday night, there was probably only 5 people were (à effacer) in the bar, she was actually the first person to buy one of my cd’s, i had just picked them up from the factory that night. Mi encanta Y La Bamba

02. Sharon Van Etten – For You

J’ai rencontré Sharon en 2009 à New-York où l’on faisait un concert ensemble. Elle fait partie de mes nouveaux compositeurs préférés. J’adore ses chansons, elles sont tellement géniales !

Sharon and i met in 2009 in New York City, when we played a show together, she’s one of my favorite new songwriters, i love her songs, so good!

03. Sacred Animals – Welcome Home

Darragh est un de mes bons amis d’Irlande, on s’est rencontré en 2006. On va collaborer sur certains projets cet automne. Je vais chanter avec lui sur un des morceaux de son nouvel album et on est en train de travailler sur l’écriture d’un single tous les deux, dans le style Lennon/McCartney, j’ai vraiment hâte !

Darragh’s a good friend of mine from Ireland we met back in 2006. We are collaborating on some projects together this fall, i’ll be singing with him on one of his songs on his new album and we’re working on writing single together Lennon/McCartney style, really looking forward to it!

04Hosannas – Obsolete People

On s’est tous rencontré à Portland quand j’enregistrais mon album là-bas. On a fait beaucoup de concerts ensemble, et leur ancien clavier, Christof Hendrickson joue avec House of Wolves en tournée.

We all met in Portland when i was recording my album up there. We’ve played lots of shows together, and their old keyboard player Christof Hendrickson plays in House of Wolves when im touring.

05Sutja – Like Always

J’ai rencontré Sutja grâce à Ashley Jex (Jaxart Records) de Los Angeles. Cet automne je vais chanter sur un des morceaux que Sutja enregistre pour son prochain album, ça va être cool !

I met Sutja through LA based Ashley Jex (Jaxart Records) – this fall I’m singing on one of Sutja’s tracks he’s recording for his new album he’s working, going to be rad!

06Cloud Seeding – Ink Jar

C’est le projet de Kevin Serra et Marissa Nadler de NY. Kevin est l’un de mes meilleurs amis, il a démarré ce projet Cloud Seeding cette année et vient juste de sortir ce magnifique morceau, Ink Jar.

Project of Kevin Serra and Marissa Nadler out of NY, Kevin is one of my best friends, he started the Cloud Seeding project this year and just released this beautiful song Ink Jar.

07. Gardens and Villa – Cruise Ship

Mes potes de Santa Barbara, en Californie, où j’ai vécu. On a fait des tonnes de concerts ensemble.

My homies from Santa Barbara CA we’re I’ve lived, and played tons of shows together.

08Ramona Falls – Russia

Ramona Falls est le projet solo de Brent Knopf qui est également un membre de Menomena. Brent et moi étions colocataires à Portland, en Oregon. D’ailleurs, si vous cherchez une super chambre à louer, faites-moi signe.

Ramona Falls is the solo project of Brent Knopf who’s also a member of Menomena, Brent and i were roommates up in Portland Oregon, if you’re looking for a awesome room to rent let me know.

09. Lower Dens – Hospice Gates

10. Waylon Jennings – Crying

Tracklisting

House of Wolves – Fold in the Wind (Autoproduit, 2011)

01. 50′s
02. Jealous
03. Acres of Fire
04. Ageless
05. Follow Me
06. Fold in the Wind
07. Roses in the Nordic Countries
08. Love Labored Lost
09. There She Goes
10. Waves
11. Flight