Hommage à Clarence Reid / Blowfly

Rappeur salace et compositeur prolifique, Clarence Reid a essaimé et assumé des lyrics aussi crus que ses productions étaient goûteuses, tellement ancrées dans le développement de la musique afro-américaine des années 70 et 80 qu’elles ont été à l’origine de collaborations avec KC & The Sunshine Band ou Bobby Byrd, et samplées par toute une génération de hit-paradeurs du hip-hop et du RnB, du Wu Tang à Beyonce, en passant par Jurassic 5 et DJ Shadow.

Affublé d’un rire tonitruant et de son costume de supervillain pimp, Blowfly a non seulement été pionnier dans la diffusion du rap, revendiquant son Rapp Dirty de 1980 comme le premier morceau du genre, mais a aussi participé à décomplexer les instrus avec des pépites comme Electronic Pussy Sucker ou Fuck Like A Zombie. Infatigable et crade jusqu’à la tombe, l’original dirty rapper a eu juste le temps de boucler son ultime hommage à la vulgarité second degré dans un album prévu en février, 77 Rusty Trombones, avant de rejoindre à 76 ans — et tant pis pour le dernier trombone — la plus longue de ses partouzes. Les zombies s’en desquament les mains.

Audio

Blowfly – Rapp Dirty

Blowfly – Electronic Pussy Sucker

Blowfly – Porno Freak

Blowfly – Fuck Like A Zombie