Guilt – Piggy

À ceux qui jurent que nul n’est prophète en son pays, certains, tel Matthew Grimson, intiment, de par leur carrière, une relativité certaine à de telles affirmations. L’homme, considéré à juste titre comme l’un des songwriters canadiens les plus mésestimés mais aussi l’un des plus prolifiques – ayant écrit et enregistré plus de 400 compositions – n’a en effet jamais exporté sa notoriété au-delà des frontières d’Halifax, Nouvelle-Écosse. Fort d’une collaboration avec Craig Leonard – professeur en art et design au Collège de Nouvelle-Écosse – soufflant sur les braises d’une musique industrielle à la lisière du punk et de la noise la plus revêche, c’est donc tout naturellement que notre homme allait s’enticher de Matt Samways, jeune musicien et instigateur d’Electric Voices Records (lire), déjà responsable via ledit label du retour discographique des mythiques Jeff & Jane Hudson. Guilt sort ainsi son premier disque via la structure très ancrée localement – participant même corps et âmes à la mystique de l’île via le festival OBEY Convention – dont est extraite Piggy, portée à l’image par Jacqueline Lachance, et tendancieusement malsaine : Matthew Grimson éructe, l’instrumentation ferraille, tandis que l’image obnubile l’œil hagard. Welcome in Halifax.

Audio

Vidéo

Tracklisting

Guilt – s/t (2012, Electric Voice Records)

A1 Midnight Hanging
A2 Piggy
A3 Skin Islands

B1 The Trunk
B2 Adult Braces