affiche portrait gerardBien qu’Hartzine n’ait pas la vocation d’exprimer d’autres opinions que celles dédiées à la sphère musicale dans son ensemble – hexagonale ou non -, il apparaît néanmoins évident que sphère culturelle et champ politique sont intimement liés s’agissant de la viabilité sur le long terme des lieux de création artistique. On déclarait récemment notre soutien au Bootleg bordelais (lire) – qui vient de recevoir un avis favorable de la commission de sécurité municipale afin de débuter les travaux du « nouveau Bootleg » (accessibilité handicapés, issues, placos anti-feu, système de désenfumage) et ce grâce à un soutien financier émanant du crowdfunding – on relaie aujourd’hui la lettre ouverte à Gérard Collomb, maire de Lyon et président du Grand Lyon, des activistes de Grrrnd Zero, dont le projet de relogement à Bohlen est un échec puisque les services fonciers de la métropole leur demandent purement et simplement de quitter des lieux afin de les réhabiliter, conditionnant leur présence à celle « de colocataires plus lucratifs ». Pour rappel, Grrrnd Zero c’est des centaines de concerts d’artistes inconnus et reconnus et ce à prix modique depuis plus de neuf ans. Inutile de dire qu’il ne sert à rien de s’étonner de la situation politique actuelle – où l’inaction, le désintérêt et l’inconséquence font le lit des extrémismes – sans essayer de trouver une solution viable pour ce type d’initiatives fécondes et alternatives. Qu’il ne sert à rien de théoriser le vote Front National, sans se questionner parallèlement sur les raisons de l’abstentionnisme massif, et notamment du rôle des édiles qui n’utilisent plus les étiquettes politiques qu’à des seules fins personnelles. Ainsi, qui n’aura pas la tentation de se radicaliser si les socialistes sont incapables de soutenir de quelconque façon de tels collectifs spontanés, dépositaires d’une vitalité culturelle à l’heure actuelle plus que nécessaire ?

Allez Gérard, implique toi pour GRRRNDZERO.

Lettre ouverte à Gérard

affichegznoir