Je ne voudrais pas cracher dans la soupe, mais les clips aux ambiances éthérées filmées au Super 8, ça va cinq minutes. Enfin une minute plus exactement, parce qu’après je commence à bailler. Le duo Greatest Hits – dont on vous avait déjà touché quelques mots enthousiasmés ici – a trouvé la parade à la niaiserie ambiante – corps qui s’enlacent au ralenti et fleurs des champs filmées en contre-plongée – en faisant mettre en images son dernier single par Natalie Rodgers, spécialiste réjouissante du mauvais goût (voyez plutôt). L’hymne jouissif et délicieusement crétin du groupe y est allègrement arrosé de sable fin, de couchers de soleils dégoulinants, de filles en strings et de maîtres nageurs peu farouches. A la fin de cet hommage au pire des années 90, une seule question subsiste : mais où est donc passé David Hasselhof ?

Vidéo