Depuis 2011, l’occulte formation German Army poursuit sans relâche ses mystérieuses opérations du fin fond de la Californie, à savoir San Bernardino, qui a récemment eu droit à sa petite fusillade de rigueur. L’un de ses membres (on ne sait trop s’il s’agit d’un duo ou trio ou plus encore) nous avait d’ailleurs peint un triste tableau des lieux dans une elliptique interview qu’il nous avait accordé il y a 2 ans (lire). Selon lui, la désolation et l’ennui du lieu sont le carburant du projet, et la trentaine d’albums qu’ils ont pondus en moins de cinq ans est bien la preuve qu’ils doivent vraiment se faire chier à pierre fendre. Ce qui surprend, c’est la qualité et la variété constantes de leur production, baignant dans l’indus, le collage sonore, la minimal wave, ou « l’hypnagogique pop » comme dirait Wire. À pratiquement un album par mois (chaque fois sorti sur un label underground différent et toujours bien choisi), il est difficile de rester à jour des activités de ce groupe sans visage, qui gagne néanmoins en renommée par sa persévérance et l’ésotérisme de son art.

En exclusivité, Hartzine vous dévoile la captivante vidéo signée Moduli TV pour Folk Healer, petite perle cold-gaze extraite de leur album de novembre dernier, délicieusement intitulé Kalasch Tirich Mir, quoique cela veuille dire, et publié chez les très bons italiens de Yerevan Tapes. Quant aux futurs bricolages de German Army, ils sortiront sur Phinery, Sacred Phases, Metaphysical Circuits et Discrepant.

Vidéo

.