Notice: Trying to get property of non-object in /home/experime/hartzine.com/wp-includes/link-template.php on line 263

Notice: Trying to get property of non-object in /home/experime/hartzine.com/wp-includes/link-template.php on line 265

Notice: Trying to get property of non-object in /home/experime/hartzine.com/wp-includes/link-template.php on line 269

Notice: Trying to get property of non-object in /home/experime/hartzine.com/wp-includes/link-template.php on line 271

Notice: Trying to get property of non-object in /home/experime/hartzine.com/wp-includes/link-template.php on line 281

Notice: Trying to get property of non-object in /home/experime/hartzine.com/wp-includes/link-template.php on line 284

Notice: Trying to get property of non-object in /home/experime/hartzine.com/wp-includes/link-template.php on line 284

Les Trans Am sont des princes, flottent si haut dans la galaxie de la musique rock qu’ils peuvent se permettre les plus élastiques dérapages, comme – entre autres et des plus salaces – intituler leur prochain album California Hotel. Car Trans Am, séminal trio de Chicago ayant essaimé depuis plus de dix ans une sacrée poignée de classiques sur Thrill Jockey, possède la précise science de ceux qui savent mêler nobles mais quelque peu poussiéreuses influences – les Eagles donc, Vangelis surtout – tout en conservant précisément l’attitude dénommée « rock » : la lourde chaine en or de Thomson sans laquelle il n’est probablement rien, l’air frondeur comme halluciné de Means, la bouille d’étudiant renfrogné de Manley, tout deux ne ménageant rien ni personne en balançant une once de riffs superlatifs, imparables et surtout extrêmement autoritaires. Il est très ardu de ne pas résister à l’exquise façon qu’ont les Américains d’arranger leurs chansons, de se situer à la lisière d’une bouffonne escroquerie tout en affichant un intouchable sérieux, d’irradier certains passages de synthés incassables et puissants pour enchaîner sans sourciller sur une irrésistible balade.

Mais c’est en live que le groupe est probablement le plus incroyable – « incroyable » n’étant ici pas un vain mot car il est prouvé qu’un concert de Trans Am garantit chance et réussite au niveau professionnel comme personnel – la dernière performance en date datant du BBMix, il y a plus de deux ans, où les Chicagoans avaient littéralement retourné le Carré Bellefeuille. Trans Am sortira California Hotel pour le Record Store Day, uniquement en vinyle, et jouera au Point Éphémère le vendredi 14 avril prochain : on fait gagner quelques places pour l’occasion, envoyez vos nom et prénom à hartzine.concours@gmail.com pour participer au tirage au sort qui aura lieu le 13 avril. Les gagnants seront prévenus le lendemain.

Des places sont en vente ici.

Trans Am
Vendredi 14 avril à 20h
Point Éphémère
200 quai de Valmy
75010 Paris

Vidéo

Infos Pratiques

Chargement de la carte…

Date
14/04/2017
20:00 - 23:30

Lieu
Le Point Éphémère

Programme

Liens