Festival des Vieilles Charrues 2016

Festival Des Vieilles Charrues 2016: Du 14 au 17 Juillet 2016 à Carhaix

Que dire du festival des Vieilles Charrues que nous ne vous ayons pas déjà dit? Plus gros raout français de la saison des festivals, la manifestation s’emploie à accueillir chaque année une programmation pour le moins bigarrée, avec pour objectif avoué et totalement assumé de satisfaire le spectre le plus large possible de festivaliers, de la pré-ado désorientée pensant que demain, l’avenir ne se fera pas sans Louane aux vétérans les plus vaillants qui pensent encore que Michel Polnareff, le vrai, possède un potentiel comique supérieur à celui de son sosie Cetelem. Entre ces extrêmes de poids, une ribambelle  d’artistes destinés à faire de cette 25e édition une grosse ribouldingue populaire. Hartzine ne se départissant jamais de son esprit fantassin, on chaussera donc cet été nos plus belles Birkenstock pour tenter à nouveau cette expérience extrême, emplis d’une abnégation trouvant sa source dans l’amour sans réserve porté à notre lectorat. Soyons clairs, il conviendra de faire le tri dans une programmation pléthorique qui convoquera notamment un paquet de poids lourds de la chanson d’ici, tels Voulzy, Souchon, Louise Attaque, Mickey 3D ou… Polnareff, donc. Mais qui dit raout, dit aussi stars internationales qu’on ne voit pas tous les quatre matins, et qui éveillent forcément notre curiosité, d’autant plus attisée si comme une bonne partie du public, on a déjà l’esprit  embrumé à l’heure du goûter à grands renforts de picrate et autres mousses locales. Ainsi, on y croisera sans doute Pharrell Williams, Lana Del Rey, The Libertines ou bien encore ces bons vieux Pixies. Mais le vrai plan, lui, sera de maîtriser au mieux le gigantisme du lieu pour être à l’heure aux concerts de quelques fines lames nichées dans le line up: il conviendra tout d’abord d’aller faire un petit tour du côté de la performance de The Kills, qu’on croyait un peu ramollis du bulbe mais qui il faut bien le reconnaitre, ont retrouvé avec Ash & Ice une énergie et une pertinence étonnantes. Nul doute que les Tindersticks, eux, saurons charmer la foule avec leurs chansons en satin d’une finesse et d’une classe qui n’ont d’égal que leur charisme scénique. The Waiting Room, dernier opus du groupe, est une merveille, et Stuart A. Staples n’a jamais semblé aussi détendu et épanoui. Dans un autre style, on mettra aussi une pièce sur la capacité de Flavien Berger à mettre le public de son côté grâce à ses chansons surréalistes et intersidérales, qui allient à merveille poésie contemplative et froideur techno, le tout soutenu par une gentillesse désarmante. Les foufous de Fidlar allumeront quant à eux une belle mèche avec leur skate punk dont l’acidité, l’humour et la qualité mélodique sauvent un genre habituellement, il faut bien le dire, très irritant. Enfin, parmi d’autres, on n’oubliera pas de citer la présence des survivants Suede qui, à la tête d’une discographie ayant bercé toute une génération d’amoureux de la chose (brit) pop, et avec sous le bras un élégant et convaincant LP de la résurrection sorti en janvier, font déjà figure de highlight possible du festival.

Terminons donc ici ce namedropping avant de devenir définitivement assommants: on vous laisse étudier par vous même la programmation complète juste ici. Pour acheter vos places pendant qu’il en reste encore, c’est par . Et enfin pour toutes les autres infos dont vous pourriez avoir besoin, c’est sur le site du festival, juste .

Infos Pratiques

Chargement de la carte…

Date
14/07/2016 - 17/07/2016

Lieu
Kerampuilh

Programme

Liens