E.g Oblique Graph – Complete Oblique

E.g Oblique Graph – Complete Oblique, aux origines de Muslimgauze

L’excellent label allemand Vinyl on demand  a sorti en avril dernier une réédition du premier « album » de E.g Oblique Graph, Complete Oblique, projet initial du ô combien prolifique et engagé Bryn Jones.

A 21 ans, le jeune artiste mancunien d’alors, crée en 1982 sous le nom de E.g Oblique Graph une musique synthétique, entêtante et minimale ; parsemée d’utilisations de voix issues de radios, procédé qu’on pourrait imaginer influencé par My Life In The Bush Of Ghosts sorti l’année précédente.

Dans Complete Oblique il n’y a pas encore de traces distinctes de son engagement futur pour la libération de la Palestine et plus largement des différentes injustices lors de conflits dans le monde arabe ; mais on retrouve à travers certains titres d’autres combats : Murders Linked To Gaullist Clique sur les dérives de ce qu’il appelle une « colonisation Gaulliste » (avec une utilisation sonore surprenante d’une émission de radio française où l’on peut entendre en fond Chagrin D’Amour (Chacun fait c’qui lui plaît), et Castro Regime comme son nom l’indique sur le régime Cubain.

CO2

CO3

E.g Oblique Graph ‎– Piano Room (1982)

Concernant la musique, ses débuts avec E.g Oblique Graph sont moins electro-ethno percussifs, comme le deviendra quelques mois après Muslimgauze, mais restent tout aussi organiques bien que plus dépouillés et industriels. Influencé par Faust, Can, sa rencontre avec Throbbing Gristle live au Factory Club à Manchester en 78 l’incitera profondément à faire de la musique, même si à leurs sujets Bryn Jones dit : « Throbbing Grislte a eu beaucoup d’effet sur moi, mais je ne pense pas que l’on puisse trouver la moindre trace de leur musique dans celle produite par Muslimgauze. »

Bryn Jones crée donc Muslimgauze en 1982 en réaction à l’invasion du Liban par Israël. Il sort en 1983 son premier EP Hammer And Sickle suite à l’invasion Soviétique en Afghanistan. Puis son premier LP Kabul la même année.

Dès lors son activité et sa production musicale dans les années 80 ne cessent de se développer, à peu près deux sorties par an et à des exemplaires très limités et toujours influencés par des évènements politiques au Moyen-Orient. Les années 90 seront encore plus fastes avec huit LP rien que pour l’année 96. En parlant de sa productivité, il disait de façon simple et pragmatique : « L’album suivant sera sans aucun doute meilleur et ce dans bien des aspects. »

Si la musique oscille entre dub, drone, ethnique post-industrielle, mais toujours instrumentale, le discours lui ne varie pas ; on retrouve donc des albums au titres dénonciateurs tels que The Rape Of Palestine (1988), Vote Hezbollah.

CO4

Muslimgauze ‎– Betrayal (1993)

Évoquant sa façon d’écrire il disait : « Je commence par un fait politique, un évènement, une histoire, etc. De ça, naît une idée, de ma tête et avec mes mains je crée le morceau. Je délaisse quelques sons afin de garder le morceau final le plus basique, garder l’idée et le morceau de la manière la plus brute que possible. Je travaille toujours sur des machines à bandes, j’ajoute des sons, je double sur DAT ainsi de suite, je teste. Je n’ai jamais touché d’ordinateurs ou de samplers, j’utilise du matériel analogique, des vielles bandes, des amplis, n’importe quoi. J’espère que Muslimgauze sonne unique, détaché, n’appartenant à aucune formule musicale. Utiliser des ordinateurs ça ne m’attire pas, j’aime le résultat brut de l’analogique. »

En décembre 98, Bryn Jones contracte une maladie sanguine qui l’affaiblit énormément et aura raison de lui en janvier 99. Muslimgauze en 2015, c’est plus de 200 sorties sur une trentaine de labels dont les excellents Soleilmoon  et Staalplaat qui ont d’ailleurs sorti la bagatelle de deux excellents LP cette année Minaret Speaker  et Zilver / Feel The Hiss.

Mg

C’est au travers du thème et de son traitement ultramoderne que la musique de Muslimgauze est unique et était prophétique (sans mauvais jeux de mots). Son influence se fait d’ailleurs particulièrement ressentir sur des groupes de la scène électro actuels tels que Shackleton ou Vatican Shadows mais aussi, plus surprenant, chez Krist Novoselic de Nirvana : «J’ai écouté Muslimgauze et j’ai contemplé les idées politiques de son compositeur.»

CO5

Revenir donc sur les origines d’une œuvre et du combat de toute une vie, c’est aussi en cela que E.g Oblique Graph représente un témoignage sonore essentiel. A Bryn Jones de conclure : « La musique n’est pas politique, mais sa création l’est, elle est influencée politiquement. Mais on ne sermone pas, c’est pour cela qu’il n’y a pas de paroles.»

Mixtape by Full Moon Fuck

01. Extreme Faction (Re-Mix) : E.G OBLIQUE GRAPH – Complete Oblique 1982
02. Mullah Said : MUSLIMGAUZE – Mullah Said 1998
03. The Muslim City : MUSLIMGAUZE – The Rape Of Palestine 1988
04. Sari Of Aciddic Colours : MUSLIMGAUZE – Azure Deux 1998
05. 100 Great Turks : MUSLIMGAUZE – Deceiver 1996
06. Zilver : MUSLIMGAUZE – Zilver / Feel The Hiss 2015
07. Help Afghanistan To Grow More Poppies : MUSLIMGAUZE – Keffeen Head 1999 / Hummus 2002
08. Further Beyond : MUSLIMGAUZE /SUNS OF ARQA – Suns Of Arqa Mixes 2001
09. Death Is Not Final : SHACKLETON – Death is not Final 2008
10. U.S. M1A1 Abrams Exhaust Rises Between The Hands Of Victory : VATICAN SHADOW – Mural Of Saddam 2011
11. Fear Of Gadaffi : MUSLIMGAUZE – Hammer And Sickle 1983
12. After Commentary : E.G OBLIQUE GRAPH – Complete Oblique 1982